Guergarate : Fanfaronnades algéro-polisariennes, saison II    Algérie. Ça sent encore la naphtaline soviétique    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Baromètre des risques 2021 pour les entreprises : La Covid-19 en tête de liste    De nouvelles normes marocaines d'application obligatoire à partir de mars    Meilleurs employeurs au Maroc 2021 : Les inscriptions sont ouvertes    Confinement en France. Les patrons se rebiffent    Air Arabia : La ligne Casablanca-Guelmim lancée    Gilles Devendeville : « Le Maroc n'a à souffrir de la comparaison avec aucun pays sur le plan du commerce »    Air Arabia : nouvelle liaison internationale à partir de Nador    Dialogue interlibyen : La Ligue arabe salue les nouvelles avancées réalisées au Maroc    Turquie-Grèce. Erdogan met de l'eau dans son vin    Sahara. L'Afrique du Sud toujours aussi hostile au Maroc    Maroc-Israël : un accord signé pour le lancement de vols directs entre les deux pays    Le Maroc au Chan : vaincre et convaincre    La 30è édition du Rallye Aïcha des Gazelles reportée    Manchester United en huitièmes, Arsenal éliminé    Handball / Chili-Maroc (28-17) : Défaite inattendue ! A qui la faute ?    Dr Tayeb Hamdi : «les laboratoires privés ne peuvent pas détecter la nouvelle souche du coronavirus»    Casablanca: Début de la distribution du vaccin anti-coronavirus sur les régions    L'UNESCO pour le Maghreb célèbre l'éducation    Maroc: la campagne de vaccination peut (enfin) démarrer    Vaccin AstraZeneca… ce qu'il faut savoir    Cyclisme: La FRMC organise un stage de préparation à Benslimane    CAN U20: Les Lionceaux de l'Atlas visent le podium    Manifs anti-couvre-feu : La Hollande s'enflamme (vidéos)    L'Espagne doit privilégier la raison pour tirer profit des récents développements intervenus au Sahara marocain    Le gouvernement Netanyahou approuve l'accord de reprise des relations Maroc-Israël    Demi Lovato reviendra sur son overdose    Shakira vend son catalogue à un fonds d'investissement    Officiel : Biden soutient la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Deux points de perdus et piètre prestation de l'EN face aux modestes Rwandais    Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "    Le Real reprend confiance    Nasser Bourita : Le Maroc accompagnera les parties libyennes jusqu 'à résolution de la crise    Maroc-Grande Bretagne: une amitié séculaire    Maroc: une diplomate met à nu les allégations mensongères de certaines voix dissonantes sur les réseaux sociaux    Le Maroc reçoit une première livraison du vaccin anti-Covid 19    Vaccins Vs Nouveaux variants    Accord pour la formation des équipes de travail pour prendre des mesures pratiques    Réseau FCA Morocco : La Continentale tisse sa toile à El Jadida    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Calligraphe: Rihani expose ses œuvres à Sidi Moumen    L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus    La M.N.A entre vents et marées!    Guerguarate – Sources autorisées : Situation calme et normale malgré de nouvelles vaines provocations du Polisario    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Syrie : Les daéchiens entrent dans Hassaka, les Kurdes reculent à Rakka
Publié dans L'opinion le 26 - 06 - 2015

Les daéchiens ont lancé jeudi des offensives simultanées contre l'armée gouvernementale syrienne et contre les forces kurdes, tentant ainsi de reprendre l'initiative après avoir perdu du terrain face aux milices kurdes dans la province de Rakka, bastion de l'organisation djihadiste.
Dans le Sud, les insurgés ont lancé une attaque contre la ville de Deraa, où les forces du président Bachar al Assad ont essuyé une série de revers au cours des dernières semaines, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Les combattants de l'Etat islamique ont parallèlement lancé une offensive contre la ville de Hassaka, dans le nord-est du pays et sur la ville de Kobani, située à la frontière turque, ajoute l'OSDH.
Selon la télévision d'Etat syrienne, des affrontements violents opposent les djihadistes de l'EI à l'armée syrienne et à ses forces supplétives dans le quartier d'Al Nachoua de Hassaka, une ville contrôlée d'un côté par les forces gouvernementales, de l'autre par les Kurdes et leurs Unités de protection du peuple (YPG).
La télévision syrienne rapporte que des habitants du quartier d'Al Nachoua, dans le nord-est de la ville, ont été expulsés de leur logement par l'EI.
Dans un communiqué publié sur internet, l'EI dit avoir repoussé les forces gouvernementales vers le centre de la ville après avoir capturé un quartier du sud-ouest de Hassaka. A Kobani, les combattants de l'EI ont fait exploser une voiture piégée à proximité du poste-frontière turc avant de lancer, selon un porte-parole des forces kurdes, une offensive en trois endroits de la ville.
L'OSDH rapporte que des dizaines de personnes ont été tuées ou blessées dans les bombardements et les combats qui ont suivi.
L'organisation non-gouvernementale basée en Grande-Bretagne, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs en Syrie, dit également qu'une vingtaine de civils ont été tués et 15 autres blessés par l'EI dans un village situé au sud de Kobani. Cinq djihadistes ont été tués.
Elle ajoute qu'une deuxième voiture piégée a explosé à Kobani après le lancement de l'offensive de l'EI. Sans citer de source, la télévision syrienne affirme que des combattants de l'EI sont passés par la Turquie pour attaquer Kobani.
Les services du gouverneur de la province turque de Sanliurfa ont démenti cette information, assurant que les assaillants étaient arrivés en provenance de la ville de Jarablus, à l'ouest de Kobani. Depuis début mai, avec l'aide des frappes aériennes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les peshmergas ont chassé l'EI de vastes secteurs de la province de Hassaka et ont pénétré dans celle de Rakka, «capitale» officieuse de l'EI.
Les Kurdes ne veulent pas
être en pointe à Rakka
Les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) qui ont progressé ces derniers jours vers Rakka, bastion des djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, veulent que les autres groupes rebelles syriens et non les troupes kurdes mènent l'assaut contre cette ville située à 160 km à l'est d'Alep.
"Nous en avons parlé avec la direction de l'YPG. Elle n'a pas l'intention d'aller à Rakka", a dit le "numéro un" du Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde, Saleh Moslem, par téléphone à Reuters. "Cette tâche revient aux forces révolutionnaires à Rakka."
Si ces forces veulent libérer Rakka, "il est possible que l'YPG décide de les soutenir mais aucune décision n'a encore été prise à ce sujet", a-t-il ajouté.
Soutenus par des groupes rebelles syriens et les raids de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les miliciens kurdes de l'YPG ont pris mardi la ville d'Aïn Issa et sont arrivés à 50 km de Rakka.
Les hommes de l'Etat islamique ont renforcé leurs défenses autour de la ville, en creusant notamment des tranchées.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l'EI a demandé l'envoi d'une centaine de camions chargés d'armes et de munitions pour faire face une attaque de ses adversaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.