Donald Trump n'a payé que 750 dollars d'impôts fédéraux l'année de son élection    Prévisions météorologiques pour la journée du lundi 28 septembre 2020    Coronavirus au Maroc: 2 444 nouveaux cas confirmés et 1 441 guérisons en 24 heures    Marrakech-Safi : Le CRT lance une grande campagne de promotion digitale    Demi-finales de la Ligue des Champions : Un vol spécial d'Al Ahly pour rallier Casablanca    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    L'arrivée d'Enzo Zidane au WAC : De l'infox et du « fake news » !    Botola Pro D1 : Une bouffée d'oxygène pour le Hasania d'Agadir    Vente de boissons alcoolisées : la campagne d'assainissement se poursuit    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    Plaidoyer du CNDH en faveur du respect du droit de manifester pacifiquement    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    Lycée Descartes : les parents d'élèves insatisfaits de l'enseignement à distance    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Casablanca : une intervention policière vire au drame    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





16ème édition du Festival Tremplin Boulevard de Casablanca: Jah Bongo & Zion Rock, le triomphe de la diversité culturelle
Publié dans L'opinion le 01 - 10 - 2015

C'est dans une ambiance bon enfant que le groupe Jah Bongo & Zion Rock, une formation composée de Subsahariens et de Marocains, a reçu des mains du jury le premier Prix du festival Tremplin Boulevard-Catégorie Fusion de Casablanca, édition 2015. Une première du genre depuis que cette manifestation a vu le jour, il y a de cela 16 ans. Cette distinction vaut tout son pesant d'or car elle vient ainsi démontrer que l'intégration des Africains du Maroc, contrairement aux idées reçues, est réelle et totale et qu'il y a une parfaite symbiose entre la communauté marocaine et la communauté venant du sud du Sahara. Elle est aussi le fruit d'intenses efforts d'un groupe de jeunes dont l'ambition est de faire triompher la diversité culturelle. Ils le disent, sans ambages : « nous voulons projeter, à travers ce Prix, l'image d'un Maroc respectueux des valeurs de la méritocratie et du travail bien accompli mais aussi être des ambassadeurs de ce grand pays qui aura permis à des groupes comme le nôtre de réitérer la formule selon laquelle la conviction et le travail sont les seuls secrets de la réussite ».
Le talent et la passion y sont. L'engagement ne fait l'ombre d'aucun doute. Pour la première participation de Jah Bongo & Zion Rock, ce fut un coup de maître et le groupe vient de loin. Leur parcours ne fut pas non plus un long fleuve tranquille. Tout à commencer en 2008 quand Jean Eric Dally (Jah Bongo) soumet à sa bande de copains l'idée de fonder le Zion Rock dans la banlieue Yopougon d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Ils se découvrent alors une passion commune pour la musique Reggae. L'ambition : faire de Zion Rock une armée débordante d'énergie, d'une sensibilité à fleur de peau et d'une ouïe aiguisée aux sonorités reggae.
Alors commence l'aventure pour le groupe qui se lance dans la danse, initialement par des covers (reprises), pour en cerner la quintessence. Mais l'expérience fut de courte durée puisqu'en 2010 les départs successifs du guitariste (chef d'orchestre) et du lead vocal disloquent le groupe. C'est la traversée du désert... Mais Jean Eric Dally n'a pas renoncé à son projet quand il s'installe en 2011 à Rabat où il décide de reconstituer le Zion Rock.
Du coup, Zion Rock renait de ses cendres tel un phœnix en fin 2012. Avec ses nouveaux copains passionnés de musique, ils écument en parallèle à leurs compositions des espaces de live, et se font adopter par le public en reconnaissance de leur travail sérieux et de leurs engagements. Leur musique, un reggae aux influences Roots en référence aux icônes tels que Buring Spear, Steel Pulse, Culture, Bob Marly pour ne citer que ceux là. Le groupe s'impose et casse la routine qui jusque-là était entretenu par des influences variétés. Résultat : c'est cette compilation de succès qui débouchera le 20 septembre 2015 sur une nomination au plus prestigieux concours de musique de Casablanca, « Tremplin Boulevard », catégorie fusion. Ils sont ainsi le premier groupe étranger à remporter ledit concours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.