Programme des principales rencontres du samedi 18 janvier    Les positions des séparatistes concernant le Rallye Africa Eco Race: des délires pathétiques (M.Bourita)    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    Insolite : Imiter Ghosn    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Hicham Dekik : La sélection nationale fin prête pour la CAN de futsal à Laâyoune    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Tant de dossiers à débattre et de relations à consolider    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Liban: L'impasse politique se poursuit    Maroc/Turquie: Importations massives: Halte aux abus!    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    WEF: Que faut-il surveiller en 2020?    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    Brèves Internationales    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    Le Sévillan Youssef En-Nesyri débutera par un choc face au Real    Clôture de la session parlementaire d'automne : le compte à rebours est lancé, le bilan s'annonce maigre    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décrets relatifs aux indemnités des magistrats    Botola J-13: Avec le choc de haut de tableau RSB-RAJA    L'OCS réalise un pas en avant vers le carré d'Or    Le PAM accuse le PJD d'avoir utilisé de l'argent public pour organiser une soirée en l'honneur de l'épouse d'El Othmani    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    Amine Razouk et Mehdi Alaoui à la tête de l'Apebi    Arrestation d'un individu pour viol sur mineurs à El Jadida    Marrakech : Des voleurs de palmiers arrêtés en flagrant délit    Distinctions royales aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme    Rapprochement entre Bank Al-Maghrib et le Conseil de la Concurrence    Sidi Slimane: Le gestionnaire délégué de la collecte des déchets ménagers se dote d'une convention collective    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    SM le Roi visite «Bayt Dakira» à la Médina d'Essaouira    Kaws expose pour la première fois au Moyen-Orient    #LesYeuxOuVerts, l'expo écolo pensée pour reconstruire des écoles    Les Moroccan cultural Days démarrent à Londres    Des œuvres d'arts disparaissent du Parlement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





16ème édition du Festival Tremplin Boulevard de Casablanca: Jah Bongo & Zion Rock, le triomphe de la diversité culturelle
Publié dans L'opinion le 01 - 10 - 2015

C'est dans une ambiance bon enfant que le groupe Jah Bongo & Zion Rock, une formation composée de Subsahariens et de Marocains, a reçu des mains du jury le premier Prix du festival Tremplin Boulevard-Catégorie Fusion de Casablanca, édition 2015. Une première du genre depuis que cette manifestation a vu le jour, il y a de cela 16 ans. Cette distinction vaut tout son pesant d'or car elle vient ainsi démontrer que l'intégration des Africains du Maroc, contrairement aux idées reçues, est réelle et totale et qu'il y a une parfaite symbiose entre la communauté marocaine et la communauté venant du sud du Sahara. Elle est aussi le fruit d'intenses efforts d'un groupe de jeunes dont l'ambition est de faire triompher la diversité culturelle. Ils le disent, sans ambages : « nous voulons projeter, à travers ce Prix, l'image d'un Maroc respectueux des valeurs de la méritocratie et du travail bien accompli mais aussi être des ambassadeurs de ce grand pays qui aura permis à des groupes comme le nôtre de réitérer la formule selon laquelle la conviction et le travail sont les seuls secrets de la réussite ».
Le talent et la passion y sont. L'engagement ne fait l'ombre d'aucun doute. Pour la première participation de Jah Bongo & Zion Rock, ce fut un coup de maître et le groupe vient de loin. Leur parcours ne fut pas non plus un long fleuve tranquille. Tout à commencer en 2008 quand Jean Eric Dally (Jah Bongo) soumet à sa bande de copains l'idée de fonder le Zion Rock dans la banlieue Yopougon d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Ils se découvrent alors une passion commune pour la musique Reggae. L'ambition : faire de Zion Rock une armée débordante d'énergie, d'une sensibilité à fleur de peau et d'une ouïe aiguisée aux sonorités reggae.
Alors commence l'aventure pour le groupe qui se lance dans la danse, initialement par des covers (reprises), pour en cerner la quintessence. Mais l'expérience fut de courte durée puisqu'en 2010 les départs successifs du guitariste (chef d'orchestre) et du lead vocal disloquent le groupe. C'est la traversée du désert... Mais Jean Eric Dally n'a pas renoncé à son projet quand il s'installe en 2011 à Rabat où il décide de reconstituer le Zion Rock.
Du coup, Zion Rock renait de ses cendres tel un phœnix en fin 2012. Avec ses nouveaux copains passionnés de musique, ils écument en parallèle à leurs compositions des espaces de live, et se font adopter par le public en reconnaissance de leur travail sérieux et de leurs engagements. Leur musique, un reggae aux influences Roots en référence aux icônes tels que Buring Spear, Steel Pulse, Culture, Bob Marly pour ne citer que ceux là. Le groupe s'impose et casse la routine qui jusque-là était entretenu par des influences variétés. Résultat : c'est cette compilation de succès qui débouchera le 20 septembre 2015 sur une nomination au plus prestigieux concours de musique de Casablanca, « Tremplin Boulevard », catégorie fusion. Ils sont ainsi le premier groupe étranger à remporter ledit concours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.