Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    Tholot : “Aït Bennasser a perdu son niveau”    Larache, capitale des fruits rouges    Le BTP termine l'année sur une bonne note    Ces routes migratoires et ceux qui les empruntent    Chikayates: 194.000 réclamations reçues    Projets de lois votés aujourd'hui par les conseillers    Comment sommes-nous devenus si cons?    Plus d'un milliard de DH pour la réhabilitation d'écoles en 2019    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Nasser Bourita : l'ouverture de consulats dans les provinces du Sud souligne la marocanité du Sahara    La corruption endémique fait florès    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Le Bahreïn réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Le Conseil de la concurrence et l'IFC renforcent leur partenariat    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    IFC accorde un prêt de 100 millions de dollars à la Région Casablanca-Settat    Affaire « Hamza mon bb » : les derniers éléments du procès    La Tribune de Nas : Pas la guigne habituelle…    La tempête Gloria fait 10 morts et 4 disparus    Thomas Reilly : « le Maroc et le Royaume-Uni ont énormément à offrir au continent africain »    Nouveau virus : trois villes chinoises déclarées en quarantaine, les festivités du Nouvel An annulées à Pékin    La sélection nationale de handball approche de la qualification à la Coupe du monde    Arrestation d'un individu pour trafic de psychotropes à Fnideq    Programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation 2020-2027 : La communication se renforce autour du dispositif    Botola Pro D1 : Le Hassania d'Agadir renoue avec la victoire    Destitution Trump: l'accusation en appelle au courage des sénateurs républicains    BCE: Pleins feux sur la future stratégie et les risques    La République centrafricaine ouvre sa représentation diplomatique à Laâyoune    Exil médical: Une véritable hémorragie    Présidentielles boliviennes: Evo Morales désigne son candidat…    En Grèce, une femme élue pour la première fois à la présidence    Edito : Civisme    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    Arrestation d'un président de commune pour corruption    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La ville de Salé adopte la rock attitude
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 10 - 2009

Le premier Festival «Rock Salé» organise durant les deux prochains week-ends à Salé, des concerts de groupes émergeants allemands et espagnols qui se produisent en première partie de groupes issus du Tremplin du L'Boulvart.
Le premier festival «3, 2, 1, Rock Salé» se poursuit. Après quatre concerts de tonnerre les 2 et 3 octobre, les Slaouis auront droit à d'autres. Des groupes émergeants venus d'Allemagne, d'Espagne, et du Maroc enflammeront la scène du Centre culturel Mohamed Hajji encore durant les deux prochains week-ends.
Cet événement est organisé par l'ambassade d'Espagne, le Goethe-Institut et l'Association «EAC-L'Boulvart», en collaboration avec le ministère de la Culture et l'Institut Cervantes. «Rock Salé» est destiné à présenter au jeune public de Salé les dernières tendances musicales actuelles des trois pays participants. «Une expérience nouvelle, qui peut être le début de prochaines collaborations», selon les initiateurs. Ainsi est prévu vendredi 16 octobre le concert du jeune groupe madrilène de world music « Fritangas».
Les Fritangas dévoileront leur répertoire riche aux influences, établies entre ska, rock, reggae mais aussi des sons et rythmiques afro-latines. Ils serons suivis du groupe gadiri «Mouja Vibration» qui a remporté le premier Prix dans la catégorie fusion lors de la dernière édition du Tremplin L'Boulevard. Samedi 17 octobre, c'est la fête avec le groupe berlinois Los Bomberos De Monte Cruz. Une formation qui cultive un style festif, un mélange métropolitain de flamenco rock et de sonorités latinos de l'Andalousie à Rio de Janeiro. Agadir nous gratifiera une deuxième fois avec un groupe qui promet. «Sahara Génération» (2ème Prix Trenplin 2007), une formation de fusion créée en 2004 et dont les influences balaient la musique amazighe, le raï, le reggae et le Chaâbi. «Rock Salé» propose d'entamer le deuxième week-end avec le chanteur espagnol de blues «Naco Goni» vendredi 23 octobre. Son harmonica aux lèvres depuis son enfance, Ñaco Goñi est ce qu'on peut décemment appeler «un puriste du blues». Il s'est produit avec des légendes comme Frank Zappa ou encore Chuck Berry. Le groupe casablancais de métal «Vicious Vision» prendra le relais avec des reprises en compos, un style qui va du Power Trash au Death Metal avec une lointaine touche Rock'n Roll. Le «Rock Salé» sera clôturé samedi 24 octobre avec les groupes «Berlinska Droha» et «Settat Fusion» .
Le style de «Berlinska Dróha», est inclassable et original : du punk mêlé au violon et au piano, des textes politiques en combinaison avec le folk du peuple sorbe, une ethnie originaire d'une région 200 km au sud est de Berlin. Pour sa part, l'école musicale des Settat Fusion est faite de musique traditionnelle marocaine, de pop reggae et de rock.
A noter que pour les curieux ou ceux qui ne trouveront pas leur place au Centre culturel «Mohamed Hajji», une projection simultanée sur écran géant et en plein air est prévue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.