10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Démantèlement d'une cellule de neuf partisans de Da'ech : Mise en échec d'un dangereux projet terroriste
Publié dans L'opinion le 13 - 12 - 2015

Le Bureau Central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a procédé vendredi au démantèlement d'une cellule terroriste ''dangereuse'' composée de neuf membres, partisans du soi-disant ''Etat islamique'', qui s'activaient à Kenitra, Salé, Kasbah Tadla, Douar Ghram Laâlam (commune Dir Laksiba à Beni Mellal) et à Ait Ishaq (Province de Khénifra).
Les investigations menées ont dévoilé que les membres de cette cellule, adeptes des méthodes sanguinaires de Da'ech, avaient atteint un stade avancé dans la planification et la préparation d'un projet terroriste dangereux visant à attenter à la stabilité du Royaume et à semer la terreur parmi les citoyens, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.
Elles ont également montré que ces individus, qui projetaient de rallier les rangs de l'organisation dite "Etat Islamique", dans la zone syro-irakienne ou au niveau de sa section en Libye, avaient reçu des instructions de cette organisation terroriste afin de repérer des installations et des sites stratégiques dans certaines villes du Royaume pour y mener des attaques à l'aide d'armes à feu et d'explosifs et ce, conformément à la stratégie d'expansion de Da'ech en dehors des zones sous son contrôle, précise la même source.
Les membres de cette cellule entretenaient des liens étroits avec des combattants marocains dans les rangs de Da'ech en Syrie et en Libye afin d'obtenir le soutien logistique nécessaire à l'exécution de leurs plans terroristes, souligne le communiqué.
Des armes à feu et des munitions ont été saisies lors de perquisitions au quartier "Al Ouafaa" à Kenitra, indique la même source, ajoutant que des armes blanches et des haches ont été également saisies, ainsi que des tracts appelant au "Jihad" et au "Takfir'', et faisant l'apologie du soi-disant "Etat Islamique" et des dessins reproduisant l'étendard de cette organisation terroriste.
Lors de cette opération qui s'inscrit dans le cadre de la lutte contre la menace terroriste, des moyens sophistiqués ont été déployés lors des perquisitions et de l'interpellation des mis en cause qui ont été conduits vers leur lieu de résidence en vue de parachever les procédures de perquisition et de saisie.
Les membres de cette cellule seront déférés devant la justice une fois achevée l'enquête qui se poursuit sous la supervision du parquet général compétent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.