Hervé Renard démissionne    Le message d'Hervé Renard au Roi Mohammed VI    Hervé Renard «clos» son parcours avec les Lions de l'Atlas    Prison à perpétuité pour «El Chapo»    L'exemple d'une région modèle!    Fouzi Lekjaa désigné 2ème vice-président de la CAF    CAN 2021: Le Maroc face à la Mauritanie, Centrafrique et Burundi    Hamzaoui Abdelmalek sort les maîtres de l'art de l'oubli    Samir Belhaouss expose ses inspirations marocaines à l'Espace Rivages    Lectures d'été 2019    El Jadida : 5 ans de prison pour un cambrioleur de commerces    Tanger : Un jeune de 19 ans tue son rival à coup de couteau    Laâyoune : La célébration de la victoire algérienne vire au drame    Maroc-Jordanie : Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Communiqué du Bureau politique du PPS    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Terrorisme/ Circonstances atténuantes pour Rachida Massoudi
Publié dans L'opinion le 11 - 04 - 2016

Les magistrats de la chambre criminelle chargés des affaires terroristes ont débattu, mercredi 6 avril courant, de l'affaire Rachida El Massoudi une jeune fille à la fleur de l'âge poursuivie dans le cadre de la loi anti-terroriste. Elle est accusée d'association de malfaiteurs dont le but de préparer et de commettre des attentats et de non dénonciation d'actes terroristes.
Rachida a déjà été condamnée en Première Instance à deux ans de réclusion criminelle. L'avocat chargé de sa défense, casse le verdict et l'audience d'appel a été fixée pour le mercredi 6 avril.
Dans sa plaidoirie, la défense a demandé à la cour de bénéficier sa cliente des circonstances atténuantes. Pour comprendre la raison de cette faveur, il faut revenir quelques années en arrière.
Il faut revenir plus en plus exactement à 2010, l'année où Rachida venait juste d'avoir 14 ans. Comme la plupart des adolescentes de son âge, Rachida fait sa première connaissance avec un jeune garçon de son quartier situé dans la ville de Tétouan. Elle tombe follement amoureuse de lui. Quelques années plus tard, le couple décide de se marier et de vivre ensemble jusqu'à la fin de leur vie. Le jeune homme se présente pour demander sa main à ses parents et vu le jeune âge de la fillette, le refus est catégorique. Et pendant ce temps-là, il commence à avoir de louches connaissances. Des barbus venaient souvent lui rendre visite et lui suggèrent de rejoindre les frères moujahidines en Syrie qui se chargeront de son cas. A l'âge de 18 ans, Rachida obtient son passeport et effectivement, elle décide d'abandonner ses études et partir avec son bien-aimé en Turquie.
Trois semaines après leur départ, Rachida est interpellée par les autorités turques et renvoyée aussitôt au Maroc. Arrêtée à son retour par la police marocaine, présentée devant la justice et condamnée à deux ans de réclusion criminelle.
Après délibération, la peine de Rachida El Massoudi a été réduite à dix mois de prison ferme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.