Laâyoune : une nouvelle station de dessalement de l'eau de mer sera mise en service au second semestre 2021    Nasser Bourita : « nous devrons avancer vers une diplomatie orientée vers une solution à la question du Sahara »    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au processus électoral adopté par la commission de l'Intérieur    Procès à distance : 8.331 affaires mises au rôle du 15 au 19 février    Provinces du Sud : L'ONEE mobilise 2 milliards de dirhams pour le renforcement de l'alimentation électrique    HCP : l'essentiel du rapport sur l'analyse genre de l'impact de la Covid-19 sur la situation des ménages    CBA-Afrique : le Maroc en tête de la "catégorie générale"    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    CAN U17 : Tirage des groupes : le Maroc dans le groupe « A »    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Omar Hilale saisit le SG de l'ONU et le CS sur les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf    Chichaoua : ouverture d'une enquête à la suite des déclarations d'une personne qui affirme avoir reçu deux doses à la fois du vaccin anti-Covid    Covid-19 : la situation se dégrade en France, le gouvernement annonce des mesures    Coronavirus : le variant britannique présent dans plus de 100 pays [OMS]    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    Infantino reçu à Rabat par Bourita    Perturbations sur les réseaux : Les précisions de Maroc Telecom    Industrie agroalimentaire La 2ème édition de «The FoodEshow» du 9 au 12 mars    Le Maroc fait l'évènement à Genève    Une Université des jeunes à Al-Hoceima pour soutenir les initiatives de participation citoyenne    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    Invaincu 527 minutes,Yassine Bounou bat un record historique à Séville    Le WAC entame la Ligue des champions par une victoire à Luanda    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Biden et Trudeau vantent "l'extraordinaire amitié" américano-canadienne pour clore l'ère Trump    Des responsables palestiniens louent le soutien Royal aux établissements éducatifs de Palestine    Amnesty International dénonce les méthodes répressives qui ciblent les militants du Hirak depuis deux ans    Woods victime de fractures ouvertes à une jambe dans un accident de la route    Argentine et Mexique réclament un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19    En Espagne, les arrivées du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud restreintes jusqu 'à mi-mars    Yassine Regragui: Les Marocains font de plus en plus confiance aux nouveaux modes de paiement    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    Gérard Depardieu, entre ombre et lumière    Le dirham s'apprécie face au dollar    Il y a fort à faire pour une justice électorale et pour le renforcement du pluralisme politique    Exposition : Une rétrospective « Saladi » au Musée de Bank Al-Maghrib    Des responsables palestiniens saluent le soutien constant de SM le Roi aux établissements éducatifs en Palestine    La classe politique évoque « un non-événement »    Algérie : Le Hirak exprime l'exaspération d'une population qui étouffe, selon le Monde    M. Bourita s'entretient avec son homologue espagnole    Le football féminin et africain au menu de la visite de Gianni Infantino au Maroc    Un pari réussi en temps de pandémie !    L'Institut français de Tanger-Tétouan reprend ses activités    Retrait de la liste grise de l'UE : quelles conséquences pour le Maroc ?    Vaccination anti-Covid : Pourquoi il faut donner la priorité aux personnes en situation de handicap    Multilinguisme entre défis et opportunités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fédération marocaine des éditeurs de journaux : Pour le développement des médias dans les provinces du Sud du Royaume
Publié dans L'opinion le 30 - 05 - 2016

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a exprimé à Laâyoune sa pleine adhésion, avec l'ensemble des acteurs, aux actions visant le développement des médias dans les provinces du Sud du Royaume sur les plans économique, professionnel et déontologique.
La FMJE s'est également dite prête à œuvrer de concert avec ses partenaires en vue de permettre aux éditeurs structurés dans les trois régions des provinces du Sud de bénéficier de la subvention de l'État au profit de la presse nationale avec des conditions simplifiées comme mesures parmi d'autres portant sur la distribution, la publicité et la formation... pour servir le droit à l'information et de la cause nationale, a souligné la Fédération dans un communiqué, rendu public à l'issue de la réunion de son Conseil national élargi, vendredi à Laayoune.
Pour les éditeurs marocains, l'adhésion à la défense de l'intégrité territoriale du Royaume fait partie intégrante de leur aspiration à un Grand Maghreb uni et solidaire, ayant pour corolaire le développement et la démocratie et en mesure des attentes de ses peuples à la dignité et à la liberté, a ajouté la FMJE.
Le choix du Sahara pour y implanter la première section régionale de la FMJE émane de la préoccupation de la Fédération de transcender le paradoxe entre l'importante cruciale que requiert la première cause du Royaume et le peu d'intérêt accordé aux médias, tout en prenant en compte le droit de l'opinion publique à une presse libre, responsable et plurielle.
La tenue du Conseil fédéral des éditeurs au Sahara, a précisé la Fédération, ne se limite pas seulement à son aspect symbolique, mais ambitionne de contribuer de manière efficiente à la promotion des médias dans les provinces du Sud et d'accompagner la mise en œuvre de la régionalisation avancée dans son volet relatif à la communication, outre le soutien à une presse libre dans une région qui fait l'objet d'un conflit créé de toutes pièces par les ennemis du Royaume qui excellent dans la propagande et l'intox au détriment du professionnalisme et de la vérité. En outre, les éditeurs réaffirment à partir de la ville de Lâayoune leur volonté de créer une Fédération maghrébine des éditeurs de journaux, comme il a été convenu à l'initiative du Maroc, lors de la rencontre de Hammamat (Tunisie) en 2012 et ce, afin de faire face à la crise mondiale que connait la presse. Il s'agit également de la promulgation de codes modernes de la presse qui garantissent la liberté et l'élaboration d'un mécanisme de mise en œuvre de la Charte maghrébine de déontologie, outre l'amélioration de la situation sociale des journalistes.
La réunion du Conseil national élargi de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux intervient, en application de la décision du bureau fédéral de la FMEJ, réuni le 28 mars dernier, et dans le cadre du soutien aux convictions unionistes des éditeurs marocains.
Elle intervient, de même, pour exprimer la mobilisation volontaire et consciente pour l'intégrité territoriale et réaffirmer les positions de la Fédération condamnant tous les dérapages dans le processus de règlement de la question du Sahara marocain.
Élection d'Abdellah Jeddad président de la section régionale de la FMEJ dans les Provinces du Sud
M. Abdellah Jeddad a été élu à l'unanimité président de la section régionale de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) dans les Provinces du Sud, lors d'une Assemblée générale constitutive, tenue vendredi à Laâyoune, à l'issue de la réunion du Conseil national de la Fédération.
Lors de cette assemblée générale, présidée par le président de la FMEJ, M. Noureddine Miftah, en présence de 50 éditeurs de journaux et de sites électroniques, dont 20 des Provinces du Sud, il a été procédé à l'élection de quatre éditeurs de la région Dakhla-Oued Eddahab, de quatre autres de la région Guelmim-Oued Noun, et cinq éditeurs de la région Lâayoune-Sakia Lhamra.
Il a été également procédé à l'élection de MM. Amer Mohammed Salem et Mohammed Aglim, vices-présidents de la section régionale de la FMEJ dans les Provinces du Sud, Haidar Errguibi, secrétaire général, Mohamed Salem Echaafi, secrétaire général adjoint, Mohamed Ouahi, trésorier, Oussama Bakhi, vice-trésorier, Ali Bati, Hamid Boufous, Ali Oulhous, Embarek Ouberda, Maa El Ainin Mohamed Salem et Alaa Laasli, conseillers.
A cette occasion, M. Noureddine Miftah a souligné que la réunion à Laâyoune du Conseil national élargi de la Fédération intervient en application de la décision du bureau de la FMEJ, réuni le 28 mars dernier, en appui aux convictions unionistes des éditeurs marocains et constitue une expression de l'adhésion à la mobilisation volontaire et consciencieuse autour de l'unité territoriale.
La cause nationale bénéficie de l'unanimité de l'ensemble des composantes et catégories sociales nationales, a-t-il affirmé, appelant à transcender les calculs étriqués et à œuvrer pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume qui constitue une partie intégrante de l'adhésion des membres de cette instance pour un grand Maghreb solidaire et uni par le développement et la démocratie et les aspirations de ses peuples à la dignité et à la liberté.
De son côté, Abdallah Jeddad a souligné que la section régionale de la FMEJ adhérera, aux côtés de l'ensemble des intervenants dans le domaine, au développement du rendement des médias dans les Provinces du Sud à tous les niveaux et ce au service du droit à l'information et de la cause nationale, saluant à cette occasion, l'initiative de la Fédération de constituer sa première section dans les Provinces du Sud.
M. Jeddad a appelé à la convergence des efforts de l'ensemble des journalistes, tant dans les provinces du sud que dans le reste des régions du Royaume, au renforcement du front intérieur pour contrecarrer les contrevérités, allégations et mensonges visant à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.