Europa League : Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    ANAM. Trois cliniques sanctionnées pour surfacturation    Kaspersky : Quand l'organisation traditionnelle du travail n'est plus souhaitable    Guerguarate: la Chambre des représentants de Belgique salue l'intervention marocaine    La campagne marocaine de vaccination anti-Covid démarre le 4 décembre    Evolution du coronavirus au Maroc : 4979 nouveaux cas, 336.506 au total, mercredi 25 novembre à 18 heures    Le Souverain, se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Abdellatif Jouahri appelle à renforcer la résilience économique pour affronter les défis futurs    OMS: la pandémie a légèrement ralenti en une semaine    Musée Mohammed VI: L' art de découvrir Rabat autrement    Beyoncé en tête des nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Ahmad Ahmad saisit le TAS après la décision de la FIFA    Le Raja fixe une nouvelle date pour son assemblée générale    Immobilier: Aradei Capital n'envisage plus sa conversion en OPCI    Digital Brunch. Quelles tendances digitales en 2021 ? Les experts répondent (VIDEO)    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    Alerte météo au Maroc: averses orageuses et chutes de neige à partir de ce mercredi    La Toile sous le choc: une mère indigne torture sa fille à Larache    Diplomatie d'entreprise ou comment tirer son épingle du jeu    Communiqué du bureau politique du PPS du mardi 24 novembre 2020    El Guerguerat: les Marocains du Danemark à bras le corps pour la patrie    Commerçants et hôteliers broient du noir    Migration: Le Maroc joue un rôle constructif et fédérateur sur les plans régional et international    Réouverture des mosquées : le retour à la normale se confirme    Yto Berrada expose au Mathaf de Doha    Vers le lancement de l'Observatoire national de la criminalité    Hommage à Hassan II : Un Royaume solide en héritage    Le silence de la haine ou la solution finale pour les Palestiniens    Lewandowski, Mané ou encore Mbappé en lice pour le prix    Université Moulay Ismail : l'offre de formation renforcée    Tennis : Medvedev, le maître de Londres    Haut Karabakh: Paris réclame un «droit de regard»    Lotfi Bouchaara sur BBC : "le Maroc est disposé à négocier avec des parties et non pas avec un fantôme"    Les beaux-arts et la nourriture de l'esprit    Edition digitale réussie : 15.000 e-spectateurs pour Visa for Music    Nouvelle publication chez Orion éditions : Linda Chiouar s'immerge dans l'univers des anxiolytiques    Fidadoc 2020 : Une édition digitale du 14 au 19 décembre 2020    Les Ateliers de l'Atlas 2020 dévoilent les projets retenus    Droits compensateurs aux engrais marocains : l'OCP réagit à la décision des Etats-Unis    FLDF : Les violences faites aux femmes exposent !    Equipe nationale / 5 joueurs covidés : Un possible cluster lors du dernier rassemblement !    Equipe nationale : Le Maroc participera à la Coupe Arabe de la FIFA (Qatar 2021)    Inclusion financière au Maroc : Pour combler les écarts, un "véritable" choc s'impose    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prix National de la Meilleure Gestion des Espaces Universitaires / L'Université Ibn Zohr d'Agadir distingué
Publié dans L'opinion le 08 - 06 - 2016

L'Université Ibn Zohr vient d'être distinguée à l'échelon national, à travers l'obtention du Prix de la Meilleure Gestion des Espaces Universitaires et Gestion du Temps. C'est dans le cadre de la campagne de gouvernance dans les universités marocaines, que s'est déroulé la participation de l'UIZ. L initiative a pour but de rehausser le niveau de la gestion pédagogique, de la recherche et le volet gestion financière avec la compétition de 82 projets.
Il est à signaler que l'Université Ibn Zohr d'Agadir (UIZ) couvre 56% de la superficie nationale soit cing Régions, d'Agadir, en passant par Draâ Tafilalet à Dakhla. L'Université a enregistré 108 892 étudiants pour l'année 2015/2016 ; (soit les habitants d'une ville moyenne). L'Université avait comptabilisé pour l'année 2014/2015, 10 000 lauréats. Elle est liée à 23 partenaires méditerranéens et enregistre 200 étudiants étrangers ; 50 Clubs étudiants ; Quatre projet CNRST (France, Portugal et Hongrie) et compté également, dans le volet personnel administratif, 554 personnes.
Dans la première phase de la participation à l'appel à candidature, la première sélection a retenu 20 projets ; puis 9 en deuxième sélection. Il fallait justifier dans le cadre de la bonne gestion des espaces et du temps, que ça marche sur le terrain. Le projet d'Ibn Zohr démontrait une mutualisation des espaces universitaires grâce à la création d'une base de données concernant les salles, préparation des examens, temps libre, programmation des heures creuses...
Omar Halli, président de l'UIZ, tient à préciser à ce sujet que la bonne gestion réussie dans le nouveau complexe universitaire comprend trois facultés : Lettes, Sciences et Droit. La nouvelle expérience du pôle Ait Melloul avec un campus universitaire nous a permis, ajoute-t-il de mieux gérer l'espace universitaire et servir l'étudiant. Le nouveau concept, explique-t-il, fait le l'étudiant la principale composante de l'université pour lui assurer à la fois un rendement quantitatif et qualitatif.
Résultat l'étudiant a bien senti l'importance de la stratégie, car gérée avec de l'écoute, l'appui entre collaborateurs. L'étudiant a ainsi remarqué que casser un cours lui revient cher : rendement, cadence des cours, avec la situation ridicule d'étudier à peine Cinq semaines / semestre. Les nouvelles mesures ont permis, selon le président Halli, d'arriver à 12 semaines, et des examens qui se déroulent au mois de Mai, ce qui est une révolution, dit-il. A Ait Melloul, il a été enregistré zéro arrêt de couts ; idem pour la Faculté des Etudes Islamiques (Chariaâ).
La crédibilité de l'Université s'est vu renforcer ainsi avec cette gestion qui a permis d'identifier les vrais besoins en s'appuyant sur des statistiques réelles. Cela a été possible grâce à l'utilisation du logiciel VTT (Visuel Table Timing), fourni par l'Université de Valence en France, partenaire de l'UIZ depuis longtemps. Sur le plan financier, cela a permis également de réduire le budget réservé aux vacations avec le paiement des heures effectuées. Un autre avantage est aussi a été de savoir exactement le début des cours. A signaler que la gestion des examens via des petits décalages entre facultés, grâce à un esprit de bonne coordination entre les professeurs, a eu un bon succès...
Pour une large diffusion, l'UIZ a traduit le logiciel VTT en arabe, en le nommant uiz.zamane (gestion du temps et des espaces. Bravo et très bonne continuation à cette université qui a connu un bon dynamisme avec l'implication du président Omar Halli, en personne investi dans une large gamme d'activités universités et para universitaires.
Reste à signaler à ce sujet la dernière manifestation culturelle organisé par l'UIZ, concernant la première édition du Festival International Arts & Cultures d'Agadir ( FIAC). Organisé avec le Forum Sud Cultures, le festival se veut une célébration de deux raffinements de la vie - l'art et la culture-. C'est dans ce cadre que des activités culturelles et artistiques avaient enregistré des spectacles de dans, musiques des arts populaires, un défilé de costumes traditionnels et avant-gardistes du monde et des projections de films.
Dans une symphonie artistique et culture, les artistes avaient réussi de prestations de valeur, bien applaudi par le public. Les représentant qui se sont déroulées dans le théâtre de plein air de la Médina d'Agadir ( Medina de Coco) avaient été excellent exécutées par Carmen Cortés, la diva du flamenco espagnol. Par le groupe portugais Orfeao Do Porto, du fado venu du cœur de l'âme portugaise. Du côté Italie, la Pizzica, danse et musique traditionnelle italienne, fut bien interprétée I Komaros E La Compagnia Del solstizio Mediterraneo.
Etaient présents au festival, une troupe ruse, une troupe canarienne, une troupe d'ahwach, et une troupe du ballet sénégalais. Bref, un beau cocktail artistique qui a enchanté organisateurs et public, mais également artistes pour de bon moment de bonheur culturel, facteur de rapprochement magique des hommes des cultures et des civilisations. Une bonne expérience également pour l'UIZ, qu'elle saura bien approfondir et améliorer encore dans la deuxième édition...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.