Sao Tomé-et-Principe réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Aid El Fitr 2021: voici la date de la fin du Ramadan au Maroc    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    DGSN: grosse opération dans le sud du Maroc    Levée des brevets sur les vaccins anti-Covid : Le Maroc pourra-t-il en produire localement ?    Gloire au peuple palestinien    Elections 2021: Le Mouvement populaire, le pivot de la majorité    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    Selon l'USFP, l'accueil de Brahim Ghali en Espagne est un «scandale» et une «trahison»    Covid-19 au Maroc: un assouplissement progressif des mesures est désormais possible (expert)    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mercredi 12 mai    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    DGAPR : Une légère baisse des contraventions notifiées au ministère public    Législatives 2021: Le PAM accélère la cadence    Samir Kheldouni Sahraoui: "Le tourisme marocain 2.0 post Covid nécessite une offre labellisée Covid Free"    Pourquoi il faut réhabiliter le tourisme culturel    Le leadership marocain en matière de protection de la biodiversité mis en exergue à Tokyo    Indices PMI : les tensions inflationnistes continuent de se renforcer dans le secteur manufacturier    Edito : Data cash    Echec d'une manœuvre grossière du polisario au Parlement européen    MCO-RCOZ (0-0) : Un nul et beaucoup de regrets !    IRT-HUSA (1-1) : Le Hassania n'a pas volé le nul !    Lutte contre la production de sacs en plastique interdits : Démantèlement d'un atelier clandestin à Benslimane    Allemagne : Jusqu'à un tiers des emplois du secteur auto menacé par l'électrique    DHJ-OSC (0-1) : La rechute jdidie, l'arrêt de l'hémorragie mesfouie !    Covid-19 : le variant indien détecté dans 44 autres pays    Maroc/ADII: Les recettes douanières en baisse de 10% en 2020    Météo/Maroc : Temps stable avec ciel dégagé ce mercredi 12 mai    Maroc/Conseil de gouvernement : L'ordre du jour de la réunion de ce mercredi 12 mai    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Akid sanctionné par l'OCK    Report de la séance mensuelle de politique générale de la Chambre des conseillers    Botola pro D1 : Le Raja lorgne de nouveau la pole position    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    Botola Pro D1: le classement provisoire (16e journée)    Chelsea : Des changements contre Arsenal avant la finale de FA Cup    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    Le Maroc réitère son rejet catégorique des violations qu'a connu Al Qods    Fatima Tabaamrant : la voix engagée !    Musique : Un album posthume du rappeur DMX prévu pour le 28 mai    France: "covid" au masculin et en minuscule dans "Le Petit Robert" 2022    Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère)    Patrimoine: la Villa Harris fait peau neuve    L'ONU "profondément préoccupée" par la violence à Al Qods-Est    Gaza : Israël dit avoir frappé 130 cibles militaires et éliminé 15 militants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prix National de la Meilleure Gestion des Espaces Universitaires / L'Université Ibn Zohr d'Agadir distingué
Publié dans L'opinion le 08 - 06 - 2016

L'Université Ibn Zohr vient d'être distinguée à l'échelon national, à travers l'obtention du Prix de la Meilleure Gestion des Espaces Universitaires et Gestion du Temps. C'est dans le cadre de la campagne de gouvernance dans les universités marocaines, que s'est déroulé la participation de l'UIZ. L initiative a pour but de rehausser le niveau de la gestion pédagogique, de la recherche et le volet gestion financière avec la compétition de 82 projets.
Il est à signaler que l'Université Ibn Zohr d'Agadir (UIZ) couvre 56% de la superficie nationale soit cing Régions, d'Agadir, en passant par Draâ Tafilalet à Dakhla. L'Université a enregistré 108 892 étudiants pour l'année 2015/2016 ; (soit les habitants d'une ville moyenne). L'Université avait comptabilisé pour l'année 2014/2015, 10 000 lauréats. Elle est liée à 23 partenaires méditerranéens et enregistre 200 étudiants étrangers ; 50 Clubs étudiants ; Quatre projet CNRST (France, Portugal et Hongrie) et compté également, dans le volet personnel administratif, 554 personnes.
Dans la première phase de la participation à l'appel à candidature, la première sélection a retenu 20 projets ; puis 9 en deuxième sélection. Il fallait justifier dans le cadre de la bonne gestion des espaces et du temps, que ça marche sur le terrain. Le projet d'Ibn Zohr démontrait une mutualisation des espaces universitaires grâce à la création d'une base de données concernant les salles, préparation des examens, temps libre, programmation des heures creuses...
Omar Halli, président de l'UIZ, tient à préciser à ce sujet que la bonne gestion réussie dans le nouveau complexe universitaire comprend trois facultés : Lettes, Sciences et Droit. La nouvelle expérience du pôle Ait Melloul avec un campus universitaire nous a permis, ajoute-t-il de mieux gérer l'espace universitaire et servir l'étudiant. Le nouveau concept, explique-t-il, fait le l'étudiant la principale composante de l'université pour lui assurer à la fois un rendement quantitatif et qualitatif.
Résultat l'étudiant a bien senti l'importance de la stratégie, car gérée avec de l'écoute, l'appui entre collaborateurs. L'étudiant a ainsi remarqué que casser un cours lui revient cher : rendement, cadence des cours, avec la situation ridicule d'étudier à peine Cinq semaines / semestre. Les nouvelles mesures ont permis, selon le président Halli, d'arriver à 12 semaines, et des examens qui se déroulent au mois de Mai, ce qui est une révolution, dit-il. A Ait Melloul, il a été enregistré zéro arrêt de couts ; idem pour la Faculté des Etudes Islamiques (Chariaâ).
La crédibilité de l'Université s'est vu renforcer ainsi avec cette gestion qui a permis d'identifier les vrais besoins en s'appuyant sur des statistiques réelles. Cela a été possible grâce à l'utilisation du logiciel VTT (Visuel Table Timing), fourni par l'Université de Valence en France, partenaire de l'UIZ depuis longtemps. Sur le plan financier, cela a permis également de réduire le budget réservé aux vacations avec le paiement des heures effectuées. Un autre avantage est aussi a été de savoir exactement le début des cours. A signaler que la gestion des examens via des petits décalages entre facultés, grâce à un esprit de bonne coordination entre les professeurs, a eu un bon succès...
Pour une large diffusion, l'UIZ a traduit le logiciel VTT en arabe, en le nommant uiz.zamane (gestion du temps et des espaces. Bravo et très bonne continuation à cette université qui a connu un bon dynamisme avec l'implication du président Omar Halli, en personne investi dans une large gamme d'activités universités et para universitaires.
Reste à signaler à ce sujet la dernière manifestation culturelle organisé par l'UIZ, concernant la première édition du Festival International Arts & Cultures d'Agadir ( FIAC). Organisé avec le Forum Sud Cultures, le festival se veut une célébration de deux raffinements de la vie - l'art et la culture-. C'est dans ce cadre que des activités culturelles et artistiques avaient enregistré des spectacles de dans, musiques des arts populaires, un défilé de costumes traditionnels et avant-gardistes du monde et des projections de films.
Dans une symphonie artistique et culture, les artistes avaient réussi de prestations de valeur, bien applaudi par le public. Les représentant qui se sont déroulées dans le théâtre de plein air de la Médina d'Agadir ( Medina de Coco) avaient été excellent exécutées par Carmen Cortés, la diva du flamenco espagnol. Par le groupe portugais Orfeao Do Porto, du fado venu du cœur de l'âme portugaise. Du côté Italie, la Pizzica, danse et musique traditionnelle italienne, fut bien interprétée I Komaros E La Compagnia Del solstizio Mediterraneo.
Etaient présents au festival, une troupe ruse, une troupe canarienne, une troupe d'ahwach, et une troupe du ballet sénégalais. Bref, un beau cocktail artistique qui a enchanté organisateurs et public, mais également artistes pour de bon moment de bonheur culturel, facteur de rapprochement magique des hommes des cultures et des civilisations. Une bonne expérience également pour l'UIZ, qu'elle saura bien approfondir et améliorer encore dans la deuxième édition...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.