Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »    Maroc: baisse du flux des IDE à fin août 2020    Edito : Made in Morocco    Transition énergétique : le Maroc reçoit 253 millions d'euros de la BERD et l'UE    27ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad corrige l'OCS et devient le nouveau dauphin    PSG-OM : Neymar échappe aux sanctions    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2391 nouveaux cas, 126.044 au total, jeudi 1er octobre à 18 heures    Royal Air Maroc : Un test PCR de moins de 72h désormais suffisant pour les passagers    Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Vahid (VIDEO)    DGSN: deux interpellations à la gare routière d'Oujda    Casablanca: réouverture des écoles et prolongement du couvre-feu    Marché public remporté par la même entreprise : L'administration pénitentiaire s'explique    Mission accomplie pour l'hôpital des FAR au camp Zaatari    Boris Johnson échappe à une fronde dans son camp    Calcio : L'Inter et l'Atalanta carburent d' entrée    Nasser Bourita : Le dialogue inter-libyen a transformé une impasse de plusieurs années en un véritable élan    L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants    Une première intervention chirurgicale dans le cadre d'une convention entre l'UNHCR et le CNOM    Maroc. A quoi sert encore le Parlement ?    Reprise. Les PME naviguent à vue    UFC: Abu Azaitar se retire de son combat!    Maroc : le déficit budgétaire maîtrisé, selon la Cour des Comptes [Document]    Halilhodzic dévoile son nouveau staff technique (PHOTO)    Mali: La junte militaire fait appel à un Premier ministre civil    Covid-19, quel impact sur les populations ?    Les entreprises anticipent une baisse moyenne de 32% de leurs revenus    Laâyoune: ouverture d'une enquête judiciaire    CDH : le Maroc affirme sa position contre le racisme    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Google investit dans la presse mondiale    Soutien financier aux artistes : les clarifications d'El Ferdaous    «L'écrivain est sauveur du livre, cette ‘'créature en voie de disparition»    Festival international du film d'auteur de Rabat : Une 25ème édition digitale consacrée à la mémoire de Touria Jabrane    Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!    Les résultats du «programme exceptionnel» sèment la discorde!    Que veut cacher le PAM ?    Inwi : Nadia Fassi-Fehri quitte la présidence    Le roi Mohammed VI a écrit au président chinois    Colors of Africa. Ces photographes qui renouvellent le portrait...    Vote : Des astronautes livrent une leçon de civisme aux abstentionnistes    Botola Pro / 27ème journée : Une journée « remue-ménage » !    Deux Belgo-marocaines nommées ministres dans le nouveau gouvernement fédéral belge    Othmane El Firdaous craque sous le pression du PJD    Allemagne: Le Bayern remporte la Supercoupe    Rencontre : AfricaDev Sessions débat des infrastructures et de logistique    Vaccins anti-covid: la France à la recherche de 25.000 volontaires    Marrakech : enfin une bonne nouvelle pour le tourisme    Subventions au profit des artistes: Said Mosker a pris une décision    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le coup de maître tactique d'Hugo Broos offre la demi-finale au Cameroun
Publié dans L'opinion le 29 - 01 - 2017

Le Cameroun, grâce à un excellent gardien Fabrice Ondoa et un coup de maître tactique de son sélectionneur belge Hugo Broos, s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations, en l'emportant sur le fil aux tirs au but (5-4, 0-0 a.p.) face au Sénégal.
Le Sénégal n'y arrive décidément pas. Parmi les équipes favorites de la compétition, les Lions de la Téranga voient le scenario de la finale perdue au Mali contre le Cameroun en 2002 se reproduire quinze ans plus tard à Franceville.
A l'époque le capitaine sénégalais s'appelait Aliou Cissé, qui a revécu le même cauchemar samedi soir sur le banc comme sélectionneur du Sénégal.
Hugo Broos avait en tête une façon bien précise de battre le Sénégal: face à une équipe bien plus forte sur le terrain, ses Lions indomptables ont fermé la boutique pendant 120 minutes, mis à part deux ou trois incursions dans le camp sénégalais, puis ont cueilli les Sénégalais lors de la séance de tirs au but.
Et comme un clin d'oeil de l'histoire, c'est le joueur le plus connu des Lions de la Téranga, l'attaquant de Liverpool Sadio Mané, qui a été le seul à rater son tir au but, sur une magnifique parade de Fabrice Ondoa.
«Le coach a fait un boulot extraordinaire, et les joueurs ont été réceptifs. Ce groupe a montré de la qualité», s'est félicité Benjamin Moukandjo, le capitaine des Camerounais, au micro de beIN Sports.
«Aujourd'hui on a joué contre une forte équipe», a reconnu Broos, mettant en valeur la combativité de ses joueurs.
- Dernier titre en 2008 -
Pendant 90 minutes, les Sénégalais ont dominé la partie avec des occasions amenées par un très bon Keita Baldé Diao.
Si en première période, ils ont pioché dans la conclusion de leurs occasions, ils sont tombés sur un Ondoa en très grande forme en seconde période.
Le gardien remplaçant du Séville FC a repoussé d'une manchette un tir de Moussa Sow à quatre minutes de la fin du temps réglementaire, et s'est montré une nouvelle fois impérial toujours face à Sow dans le temps additionnel, permettant au Cameroun de disputer une prolongation.
«Vous avez vu le travail qu'ils ont abattu. Il y a beaucoup de gens qui travaillent et étudient les adversaires. Je dois leur tirer un coup de chapeau», a loué modestement Ondoa, qui savait exactement ce qu'il devait faire sur le tir au but de Sadio Mané, inconsolable sur la pelouse de Franceville.
Mais les Lions indomptables auraient pu s'éviter une stressante séance de tirs au but, si Jacques Zoua n'avait pas buté sur le gardien sénégalais Abdoulaye Diallo juste avant la fin de la première période de la prolongation.
Dernière étape pour les Camerounais avant une septième finale en Coupe d'Afrique des nations: une demi-finale toujours à Franceville contre le Ghana ou la RD Congo, qui s'affrontent dimanche à Oyem.
Les Lions indomptables, lauréats à quatre reprises de la CAN, n'ont plus disputé une finale depuis la défaite contre l'Egypte en 2008 au Ghana. Une éternité pour les supporters à Yaoundé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.