Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    CNOM : "Génétique et sport : l'impact de l'hérédité sur la performance sportive"    MCA-WAC (1-1) : Le Wydad victime de la VAR, de l'arbitre et de la CAF    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Un joueur du Real en isolement    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le piège d'El Guergarate
Publié dans L'opinion le 14 - 03 - 2017

La crise d'El Guergarate par laquelle le polisario espérait parasiter la percée africaine du Maroc, s'est retourné contre son auteur et scellé l'échec cuisant de la stratégie algéro-polisarienne menée tambour battant depuis des années en claironnant le grotesque mensonge de "territoires libérés".
En se retirant unilatéralement de cette zone où il avait entrepris, en concertation avec l'ONU, des travaux d'asphaltage de la piste reliant El Guergarate à la Mauritanie, le Maroc a atteint des objectifs stratégiques précieux.
Il a tout d'abord placé le front polisario en confrontation directe avec les Nations Unies, ce qui réduit à néant sa posture de "victime" et l'accule à la défensive à quelques encablures de la session d'avril du Conseil de Sécurité. Le Secrétariat Général de l'ONU a en effet exigé du polisario de se retirer d'El Guergarate qui fait partie de la zone tampon et de toute la zone démilitarisée et inhabitée, ce long couloir situé entre la ceinture de sécurité érigée par l'Armée marocaine et les frontières avec l'Algérie et avec la Mauritanie jusqu'à l'Atlantique. Zone placée par le Maroc à la disposition des forces de la MINURSO en vertu de l'accord de cessez-le-feu de 1991.
Par cette position tranchée de l'ONU, le Maroc aura réussi à piéger la propagande du polisario sur le mythe des «territoires libérés», ce qui oblige le mouvement séparatiste à évacuer les zones investies à Bir Lahlou, El Guergarate, Tifariti, Lamhiriz, Mijeq... et retourner à ses bases à Tindouf. Autrement, il se retrouve en situation de violation flagrante du cessez-le-feu, ce que les Nations Unies ne manquent pas de noter à ses dépens.
Le rappel par l'ONU du caractère "zone tampon" d'El Guergarate et de la zone démilitarisée et inhabitée longeant la ceinture de sécurité, ramène donc l'Algérie et le polisario à la case départ alors qu'ils planifiaient le transfert des populations séquestrées dans les camps de Tindouf dans cette partie dite "libérée" et prétendre ainsi disposer des attributs d'un Etat, à savoir une population, un territoire et une souveraineté. Echec total donc.
D'où l'entêtement du polisario à évacuer El Guergarate sachant que cela devrait aussi s'appliquer à l'ensemble de la bande entre la ceinture et les frontières, ce qui raisonne par ailleurs comme une fatalité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.