Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-Mercosur
Négociations en vue de l'établissement d'une ZLE
Publié dans L'opinion le 20 - 11 - 2017

Le Maroc et le Marché commun du Sud (Mercosur) ont entamé, récemment à Brasilia, des négociations techniques en vue de l'établissement d'une Zone de libre échange (ZLE).
Lors d'une réunion, tenue en début de semaine au siège du ministère brésilien des Relations Extérieures, la partie marocaine a mis en relief la stratégie d'ouverture économique du Royaume, notamment en matière d'Accords de libre échange (ALE) et d'Accords commerciaux préférentiels, ainsi que la politique industrielle et le climat des affaires au Maroc.
La délégation marocaine, composée de représentants du ministère de l'Industrie et du Commerce et de l'Économie numérique, ainsi que de l'Agence marocaine de développement des investissements et exportations (AMDIE), a également mis en exergue les progrès réalisés en matière de facilitation des échanges commerciaux (guichet unique de la douane, dématérialisation des opérations import-export).
De son côté, la délégation du Mercosur a passé en revue le processus d'intégration au sein du bloc économique sud américain, ainsi que les régimes spéciaux qui réglementent l'accès au marché comme le Tarif externe commun (TEC), les admissions temporaires, ainsi que la politique commerciale et industrielle de chaque pays membre.
La délégation sud-américaine, comprenant les représentants du Brésil, qui occupe actuellement la présidence tournante du groupement, et des autres pays membres (Argentine, Paraguay et Uruguay), a également évoqué l'état d'avancement des négociations commerciales extra-régionales engagées avec l'Union Européenne (UE), le Canada, la Corée du Sud, le Japon et, au niveau des pays arabes, avec l'Égypte, la Tunisie et le Liban.
Au terme de cette réunion, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Maroc au Brésil, M. Nabil Adghoghi, les deux délégations ont convenu d'échanger, dans les semaines à venir, des informations complémentaires sur les échanges économiques entre les deux parties, les règles d'origine, les tarifs, les statistiques et les réglementations commerciales respectives.
"La signature d'un accord de libre-échange entre le Maroc et le Mercosur permettra au secteur exportateur national de renforcer son positionnement au sein d'un bloc économique en forte expansion, notamment dans les activités agro-industrielles, les filières oléicoles et les produits de la mer", a indiqué M. Adghoghi.
De même, a-t-il poursuivi, la signature d'un ALE avec le Mercosur "permettra à notre pays de renforcer son attractivité en tant que hub logistique, commercial et industriel vers l'Afrique, la Méditerranée et le Moyen Orient".
De l'avis du diplomate marocain, un tel accord permettra aussi de conforter le positionnement du Maroc en tant que hub économique ouvert sur l'Europe, l'Afrique, les pays arabes, la Turquie et très prochainement sur la Communauté Économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(CEDEAO), qui compte 16 pays membres.
S'agissant du commerce avec le Brésil, M. Adghoghi a fait part de l'existence d'"un bon potentiel de croissance" dans les domaines de l'agro-alimentaire, du textile et d'autres secteurs porteurs, ainsi que d'une "complémentarité " dans le secteur de l'automobile.
La prochaine réunion Maroc-Mercosur, devrait avoir lieu au cours du premier semestre de 2018, à Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.