Jeux Méditerranéens / Football / Maroc-Italie (1-2) : Les Lionceaux joueront la 3e marche du podium face aux Turcs    CAN Féminine 2022 / Maroc-Burkina Faso 1-0 : 3 points très importants pour la suite ! Ghizlane Chebbak Meilleure joueuse du match    Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rapport de l'Union Européenne relatif à son accord de pêche avec le Maroc
75% des impacts socio-économiques sont au bénéfice des régions du Sud
Publié dans L'opinion le 15 - 12 - 2017

L'Union européenne (UE) a affiché un satisfecit appuyé des retombées socio-économiques de l'accord de pêche avec le Maroc, lit-on dans un rapport élaboré par la Direction des Affaires maritimes relevant de l'exécutif européen.
Dans ce «rapport d'évaluation rétrospective et prospective du protocole à l'accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc» qui vient d'être soumis au Conseil de l'UE et au Parlement européen, l'UE estime que l'accord s'est révélé «efficace dans l'atteinte de son objectif de durabilité de l'exploitation», se félicitant de la coopération scientifique entre les deux parties, matérialisée par les réunions annuelles conjointes, et qui a permis d'échanger les données disponibles et d'aboutir à des diagnostics partagés.
Selon le rapport, l'accord de pêche a également atteint son objectif de soutien au développement durable du secteur. Cet objectif a été concrétisé grâce notamment à la contribution de l'appui sectoriel à la mise en œuvre de projets de la stratégie Halieutis et à l'embarquement de 200 marins marocains à bord des navires de pêche européens (près de 1.000 contrats d'embarquement conclus).
Le document note également que la mise en œuvre de l'appui sectoriel de l'accord de pêche se fait à un rythme très satisfaisant, rappelant que les régions de Dakhla-Oued Eddahab et Laayoune-Boujour-Sakia El Hamra concentrent 66% de l'enveloppe totale de l'appui sectoriel, soit environ 37 millions d'euros.
Selon le rapport, les premières estimations des retombées socio-économiques de l'appui sectoriel font déjà apparaître la création de 180 emplois directs et l'amélioration des conditions de travail d'environ 59.000 personnes travaillant dans le secteur ou ses activités connexes, précisant que 75% des impacts socio-économiques sont au bénéfice des régions de Dakhla-Oued Eddahab et de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
Un instrument de coopération approfondie
S'agissant des retombées économiques à l'avantage de l'UE, le rapport évoque un bon retour sur investissement pour l'Union, ce qui signifie que chaque euro investi est estimé supporter la création de 2,78 euros de valeur ajoutée totale (directe et indirecte) pour le secteur de la pêche européen.
A rappeler que le rapport d'évaluation de décembre 2010 estimait qu'un euro investi par l'UE ne générait que 0,65 euros de valeur ajoutée totale.
Le rapport d'évaluation européen relève en outre que l'accord est pertinent au regard des besoins de l'UE en ce sens qu'il complète un réseau d'accords qui couvrent l'aire de distribution des petits pélagiques d'Afrique de l'Ouest et les accords thoniers existant, tout en répondant aux besoins de pêche adaptés aux opérateurs.
Le document tient à souligner également la cohérence de l'accord avec d'autres initiatives de l'UE, en ce sens qu'il assure une complémentarité entre l'appui sectoriel et le programme « Réussir le Statut Avancé ».
Il recommande en définitive de renouveler cet accord qui arrivera à échéance en juillet 2018, en ce qu'il représente «un instrument de coopération approfondie avec le Maroc, fortement impliqué dans la coopération Sud-Sud» et pour permettre de «compléter ses actions en faveur de la durabilité des stocks au sein des organisations régionales de pêche ».
Lors de sa dernière visite dans le Royaume à l'occasion de sa participation au salon Halieutis, le commissaire européen à l'Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche avait d'ailleurs insisté sur la volonté de l'UE de maintenir sa coopération avec le Maroc dans ce domaine et de lui donner un nouvel élan.
L'actuel accord de pêche liant le Maroc et l'UE est entré en vigueur en 2014 pour une durée de 4 ans. Il donne accès aux navires européens à la zone de pêche atlantique du Royaume en échange d'une contrepartie financière de 30 millions d'euros par an financés par l'UE et 10 millions d'euros comme contribution des armateurs.
Le premier accord de pêche entre le Maroc et l'UE date de 1988.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.