Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Japan's Banks Are About to Get Even Feebler    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Le Ramadan au Maroc, délices et gourmandises    La loi 49-15 sur les délais de paiement toujours en panne    On le savait pas: Excellente idée    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Journée Internationale de l'infirmière    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le public d'Assilah séduit par différentes fresques murales d'artistes marocains et étrangers
Publié dans MAP le 21 - 07 - 2011

A deux jours de la clôture du 33è moussem culturel international d'Assilah, les amoureux de peinture ont toujours le bonheur d'admirer partout dans la cité blanche les fresques murales réalisées par une brochette d'artistes-peintres marocains et étrangers.
-ES : Maria Laaroussi-
Tout au long du moussem, le public d'Assilah a pu contempler ces différentes oeuvres artistiques réalisées par une vingtaine d'artistes-peintres sur les murs de l'ancienne médina qui s'est transformée en un atelier d'art plastique.
Beaucoup d'entre eux participent pour la première fois à cet événement, né avec le lancement du 1er moussem d'Assilah, tous motivés par le désir de laisser leur empreinte sur les murs d'Assilah, comme c'est le cas de l'artiste-peintre espagnole Carla Querejeta Roca qui participe pour la première fois à cette belle initiative.
"Cela fait beaucoup d'années que je visite Assilah et, depuis, je voyais des artistes venant des quatre coins du monde pour peindre des murs dans la ville et j'avais envie d'y participer", a-t-elle fait savoir, dans une déclaration à la MAP.
Cette jeune artiste qui participe à l'évènement avec une exposition de tableaux de sa collection intitulée "Tanger, Paris, Pékin, Tanger" s'est félicitée de l'organisation du moussem culturel international d'Assilah qui lui a offert la possibilité de présenter pour la première fois ses Œuvres au public d'Assilah pour les faire voyager à travers les différentes régions qu'elle propose.
D'autres artistes ont déjà participé aux précédentes éditions du moussem et sont devenus ainsi des adeptes de la ville. L'artiste peintre Sanaa Serghini a dit avoir participé six fois à cet événement artistique et culturel.
"Je viens de participer pour la sixième fois à ce moussem culturel. J'ai été parmi les anciens étudiants de l'Institut des beaux-arts de Tétouan ayant participé à l'atelier organisé annuellement par le moussem culturel international d'Assilah au profit des artistes- peintres stagiaires", a fait savoir Serghini.
Issue de Tétouan, vivant et travaillant à Rabat, la jeune artiste s'est félicitée de sa participation à cette importante manifestation, rappelant la peinture murale qu'elle avait réalisée, dans le cadre de la 32è édition du moussem, avec l'artiste- peintre japonais Akemi Noguchi dans l'ancienne médina.
Selon elle, la peinture murale permet à l'artiste de s'ouvrir davantage au public et de présenter ses oeuvres en plein air, sans devoir travailler seul entre quatre murs, seul avec son art, avec ses couleurs et ses idées.
Les visiteurs d'Assilah et les participants au moussem ne peuvent pas être indifférents à la magie et à la beauté de ces fresques murales qui embellissent encore plus la ville d'Assilah et à cette ambiance festive qui, chaque année à l'occasion du moussem, règne dans les coeurs du public marocain et étranger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.