Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    Tunisie: La directrice de cabinet de Kaïs Saïed rend le tablier    Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris adopte son programme d'action pour 2010
Publié dans MAP le 08 - 02 - 2010

L'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris, qui a tenu, lundi à Errachidia, son premier Conseil d'Administration, a adopté son programme d'action pour l'exercice 2010, doté d'un budget estimatif de près de 25,5 millions dhs, dont 22,5 millions dh dédiés à l'investissement.
Essentiellement financé par les subventions de l'Etat, ce budget ira principalement aux actions visant à conserver, préserver, protéger et évaluer les ressources en eau dans la zone d'intervention de l'Agence, soit un montant de près de 12 millions dh.
Le CA qui a également approuvé le statut du personnel de l'agence, a appelé à l'élaboration d'un plan directeur d'aménagement intégré des ressources en eau relevant de la zone d'action de l'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris.
Présidant cette rencontre à laquelle ont pris part la majorité des membres du CA, le Secrétaire d'Etat chargé de l'eau et de l'environnement, M. Abdelkebir Zahoud a souligné l'importance des actions programmées pour traduire dans les faits deux grands principes, en l'occurrence le droit des générations futures à l'eau et la valeur économique et sociale qui permet d'assurer la viabilité de beaucoup de projets de développement.
"C'est pour cela, a ajouté le secrétaire d'Etat, qu'il est capital d'instaurer deux normes majeures, à savoir l'usager payeur et le pollueur payeur, qui servent à valoriser cette richesse", appelant à suivre une démarche souple et progressive quant à l'application de redevance d'utilisation du domaine public hydraulique.
Les efforts déployés par le Maroc en matière de gestion hydrique ainsi que l'arsenal juridique portant organisation de ce secteur, a-t-il indiqué, ont pu ériger le Maroc parmi les pays qui disposent d'une bonne gouvernance hydrique reconnue à l'échelle internationale, ajoutant que l'expérience du Royaume est souvent présentée en exemple à suivre.
Par ailleurs, les membres du CA ont mis l'accent sur la nécessité d'aménager et d'entretenir les Khettaras locales à même d'assurer la stabilité des gens et de revoir certaines traditions relatives à la répartition des ressources hydriques, dans l'objectif de réaliser la justice hydrique.
Pour sa part, le gouverneur de la province d'Errachidia, M. Abdellah Amimi a qualifié la tenue de ce CA d'"événement historique", dans la mesure où la gestion hydrique occupe une place de choix dans les stratégies de développement de la province d'Errachidia.
L'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris a pour mission d'élaborer le plan directeur d'aménagement intégré des ressources en eau.
L'agence a pour missions, entre autres, de délivrer les autorisations et concessions d'utilisation du domaine public hydraulique prévues dans le plan directeur, de réaliser toutes les mesures piézométriques et de jaugeages ainsi que les études hydrologiques, hydrogéologiques, de planification et de gestion de l'eau.
Selon l'article 20 de la loi 10-95 sur l'eau, l'agence est chargée de réaliser les infrastructures nécessaires à la prévention et à la lutte contre les inondations en collaboration avec les collectivités locales et de fournir toute aide financière et toute prestation de service, notamment d'assistance technique aux personnes publiques ou privées qui en feraient la demande.
La zone d'action de l'agence qui intéresse trois régions économiques (Meknès-Tafilalet, L'Oriental, Souss Massa Drâa), et quatre provinces (Errachidia, Figuig, Ouarzazate et Zagora), compte une population totale de plus de 800 mille personnes, dont 70 pc issues du monde rurale.
Outre un climat en majorité saharien, la zone d'action de l'agence connaît la prévalence d'une végétation très rare, à l'exception des palmeraies localisées autour des points d'eau, avec une agriculture dominée par la micropropriété.
A côté de l'agriculture, la zone d'action de l'agence voit fleurir le secteur de l'artisanat, l'activité minière, et depuis plus d'une décennie des activités touristiques, vu la diversité de ses potentialités naturelles, la richesse de son patrimoine historique et culturel et une importante variété tribale et ethnique.
Le potentiel pluviométrique de la zone d'action de l'agence est variable selon les bassins. Ainsi, le bassin de Guir connaît le potentiel le plus élevé avec 1905 Mm3, suivi de Ziz avec 1553 Mm3 et celui de Rheris avec 1472 Mm3 et le bassin de Maidar avec le potentiel le plus bas, soit 915 Mm3.
Pour ce qui est du taux d'urbanisation, il est nul à Zagora, faible à Figuig, alors qu'il atteint 40 pc à Ouarzazate ou l'essentiel de la population urbaine est concentrée au niveau du centre de Tinghir et 34 pc dans la province d'Errachidia où l'essentiel de la population urbaine se concentre autour des centres d'Errachidia, Erfoud, Rissani, Goulmima, Tinjdad et Rich.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.