Service militaire : Plus de 900 candidats accueillis à Larache    Cinq morts dans une bousculade avant le concert de Soolking    Divided G-7 Leaders Headed for Clashes at Tense French Summit    Tétouan : Un jeune homme se donne la mort par pendaison    Casablanca : 3 ans de prison pour un escroc récidiviste    La première journée dominée par les Sud-africains : Le Maroc décroche la médaille de bronze au relais 4x100m nage libre    Vidéo : Luis Suarez poursuivi par des fans à Tanger…    Renaissance Sportive de Berkane : Fouzi Lekjaa quitte la présidence    Le troisième Festival national de Marmoucha du 30 août au 1er septembre    11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres    Le droit à la TERRE !    Jeux Africains: Les Lionnes font mieux que les Lionceaux    Belksiri : Arrestation d'un multirécidiviste apparu sur les réseaux sociaux en possession d'armes blanches    Label'Vie récompense les bacheliers    RFI : C'est un véritable défi que le Maroc a relevé    Actifs immobiliers. Baisse des prix d'environ 1% au 2e trimestre    Barid Al-Maghrib participe au concours du plus beau timbre-poste lancé par PUMED    Classe moyenne : Une reconnaissance royale    Cristina López Barrio: Tanger la «captivante»    Budget des régions. Le dispositif projeté pour 2020    Marquage fiscal : En cas de victoire, De La Rue peu soucieux d'honorer son contrat ?    La mode veut agir pour l'environnement, mais sans contraintes    Souss-Massa : Plus de 2 MMDH pour 83 projets au 1er semestre 2019    Edito : Rentrée    Le patron de la Fed joue gros avec son discours vendredi    Tensions et dissensions attendues au sommet du G7 qui s'ouvre samedi en France    Ocean Viking: Les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)    Italie: le Premier ministre Giuseppe Conte démissionne…    «Les Forces Armées Royales, la Marche de la fidélité et l'esprit du renouveau» : Un livre qui traite de l'action royale permanente en faveur de la modernisation des FAR    Parlement. Vacances prolongées ?    Initiative «Cinéma sur la Muraille» : Le 7ème art à l'honneur à Essaouira    M'barek Boussoufa rejoint le club d'Al-Sailiya    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    Le partenariat Afrique-Indonésie doit reposer sur une logique gagnant-gagnant    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hausse de 9 pc de la production scientifique nationale entre 2006 et 2009 (Omar Fassi Fehri)
Publié dans MAP le 17 - 02 - 2010

La production scientifique nationale a enregistré une hausse de 9 pc entre 2006 et 2009, a souligné, mercredi à Rabat, le secrétaire perpétuel de l'Académie Hassan II de Sciences et Techniques, M. Omar Fassi Fehri.
Cette tendance à la hausse doit être soutenue à travers le développement des compétences humaines nationales et la promotion du secteur de la recherche et développement, a indiqué M. Fassi Fehri, à l'ouverture de la 5ème session plénière de l'Académie, tenue sous le thème "Risques d'épidémies ou de pandémies - maladies émergentes ou ré-émergentes - anthropozoonoses".
Détaillant le plan d'action de cette institution pour l'an 2010, il a fait observer que cette année sera cruciale pour l'Académie qui oeuvrera à la diffusion de la culture scientifique à travers notamment l'édition d'une revue scientifique, la création d'une "Cité des Sciences" et l'encouragement de l'enseignement des sciences en général.
La 5ème session plénière de l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques doit débattre, trois jours durant, de plusieurs thèmes relatifs notamment aux risques pandémiques, aux progrès enregistrés en matière de recherche-développement, au rôle des instituts et des réseaux de santé publique dans la veille sanitaire et l'évolution des pathologies infectieuses au Maroc.
La session examinera aussi le rapport d'activités de l'Académie pour l'année 2009 et procédera au renouvellement de ses instances élues.
La ministre espagnole de la Science et de l'Innovation, Christina Garmendia Mendizahal, qui a pris part à la session d'ouverture de cette rencontre, a mis l'accent sur le rôle citoyen que doit jouer toute entreprise pour le développement de la recherche, appelant à plus de coopération et de solidarité entre les composantes de la communauté scientifique internationale.
Elle a, en outre, indiqué que l'un des objectifs majeurs de la présidence espagnole de l'Union Européenne est la construction d'un véritable espace européen de recherches.
L'ouverture de cette rencontre s'est déroulée en présence du Premier ministre, M. Abbas El Fassi, du Conseiller de SM le Roi, M. Abdelaziz Meziane Belfkih, de la ministre de la Santé, Mme Yasmina Baddou, et de plusieurs éminentes personnalités scientifiques marocaines et étrangères.
L'Académie Hassan II des Sciences et Techniques, installée par SM le Roi Mohammed VI en mai 2006 à Agadir, a pour mission de promouvoir la recherche scientifique et technique, de contribuer à la définition des orientations générales fondamentales du développement scientifique et technique et émettre des recommandations sur les priorités en matière de recherche.
Elle finance également des programmes de recherche, assure l'évaluation des activités de recherche et contribue à l'intégration de la recherche scientifique et technique marocaine dans l'environnement socio-économique national et international.
L'Académie est composée de 60 membres dont trente marocains qualifiés de membres résidents et trente personnalités de nationalité étrangère ayant la qualité de membres associés. Elle comprend également trente membres correspondants de nationalité marocaine ou étrangère, choisis parmi les personnalités scientifiques et les représentants des secteurs économiques, nommés pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.