Le roi adresse ses condoléances aux membres de la famille d'Yves Coppens    Coronavirus au Maroc: 3.235 contaminations ce samedi, plus de 100 cas graves    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Maroc : Les e-visas au grand bonheur des professionnels du tourisme    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Maroc. Smeia dévoile en avant-première la nouvelle Série 7 et le X7    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Mali: l'armée annonce avoir «neutralisé» plus de soixante djihadistes    FRMF: plusieurs joueurs du WAC et du Raja lourdement sanctionnés    Tirage des éliminatoires / CAN de Beach Soccer 2022 : Le Maroc affronte la Côte d'Ivoire    Equipe nationale : Coach Vahid, de plus en plus, sur un siège éjectable!    Hakim Ziyech aurait choisi sa prochaine destination    L'ONCF déploie son plan Eté 2022    Mohamed Mehdi Bensaid testé positif au covid-19    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Appel à la mobilisation pour accompagner le retour des MRE    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    La junte algérienne vit mal la participation tunisienne à l'exercice «African Lion 2022»    ONMT. Le «Light Tour» fait sensation à Sao Paulo    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Latifa Akherbach : «Les doubles standards antagonisent les opinions publiques et renforcent l'incompréhension entre les sociétés»    Températures prévues pour le dimanche 26 juin 2022    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    Fusillade à Oslo: la police enquête sur un « acte terroriste »    Le jeune pianiste marocain Marouan Benabdallah anime avec brio un concert à Rome    Sécurité alimentaire mondiale : lettre ouverte des Ambassadeurs et Chefs de mission près le Royaume du Maroc    Insolite : un Marocain de 68 ans fait Amsterdam-Dakar à vélo !    Maroc : des instigateurs d'un vaste réseau d'immigration clandestine arrêtés    L'aéroport Mohammed V de Casablanca dans le Top-5 des aéroports «les plus améliorés» au monde    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    CA de l'Agence Maroc PME: Hausse importante des réalisations 2021    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Paris : Ouverture du 17e Salon de l'immobilier marocain «SMAP Immo»    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    La météo pour ce samedi 25 juin 2022    Assaut de clandestins subsahariens sur Mellilia: le bilan s'alourdit    Classement 2022 des World Airport Awards : L'aéroport Med V de Casablanca au Top 5    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du « polisario »
Publié dans Maroc Diplomatique le 21 - 10 - 2021

Dans son rapport à l'Assemblée générale de l'ONU, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres vient une nouvelle fois démasquer les violations, les mensonges et les allégations fallacieuses de l'Algérie et du "polisario" sur la question du Sahara marocain, après l'avoir fait au début du mois dans son rapport au Conseil de sécurité.
Dans ce rapport, M. Guterres souligne que la question du Sahara marocain est examinée par l'ONU en tant que question relative à la paix et à la sécurité, donc comme différend régional sous le Chapitre VI de la Charte des Nations Unies, relatif au règlement pacifique des différends.
En outre, le Secrétaire général de l'ONU confirme, encore une fois, que la solution définitive au différend régional autour du Sahara marocain ne peut être que politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis, et ce conformément aux résolutions 2440, 2468, 2494, 2548 du Conseil de sécurité. Il réaffirme, ainsi, l'enterrement définitif de tous les plans obsolètes soutenus par les seuls Algérie et "polisario", notamment le référendum.
Les résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548 auxquelles la solution doit être pleinement conforme selon le SG de l'ONU, et toutes celles qui les ont précédées depuis 2007, consacrent la prééminence, le sérieux et la crédibilité de l'Initiative d'autonomie comme seule solution à ce différend régional, dans le cadre de la souveraineté et l'intégrité territoriale du Royaume.
Ces résolutions ont également établi les tables rondes, avec la participation du Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le « polisario » en tant que cadre unique pour mener le processus politique exclusivement onusien visant à parvenir à une solution politique à ce conflit artificiel monté de toutes pièces, entretenu et maintenu par l'Algérie, ce qui réaffirme, une nouvelle fois, les obligations de ce pays, en tant que partie prenante principale, au différend régional autour du Sahara marocain.
Dans son rapport, le SG de l'ONU confirme, en outre, que les éléments armés du « polisario » ont bel et bien bloqué le passage de Guergarate en octobre et novembre 2020, battant en brèche les vaines tentatives du « polisario » et de l'Algérie d'occulter cette vérité. Pour rappel, suite au blocage par les milices armées séparatistes du « polisario » pendant plus de trois semaines, du passage routier de Guergarate, entre les frontières du Maroc et de la Mauritanie, en octobre et novembre 2020, le Maroc a entrepris, le 13 novembre 2020, une action de génie civil par laquelle il a rétabli, une fois pour toutes, la libre circulation des personnes et des biens dans ce passage.
→ Lire aussi : L'Algérie et le polisario reçoivent une claque magistrale au Parlement européen
L'aspect pacifique de cette intervention des Forces Armées Royales a été relevé dans le rapport du Secrétaire général de l'ONU qui a indiqué « qu'aucune victime n'a été signalée à la Minurso en relation avec les événements de la journée du 13 novembre », ce qui est un démenti fort aux accusations du « polisario », dont les éléments armés ont fui la zone tampon de Guergarate, suite à l'intervention des FAR, comme le confirme M. Guterres.
Le Secrétaire général de l'ONU a, aussi, mis en relief, dans ce rapport, la lettre Royale soulignant le caractère « irréversible » des actions pacifiques menées par le Maroc au niveau du poste frontalier d'El Guerguarate pour rétablir la libre circulation civile et commerciale. Le rapport confirme que "le Maroc est resté attaché au cessez-le-feu", tout en préservant son droit de répondre à toute provocation des milices du "polisario". Le SG de l'ONU a, en outre, attiré l'attention de l'Assemblée générale de l'ONU sur la renonciation illégale par le « polisario » au cessez-le-feu, en violation flagrante des résolutions du Conseil de Sécurité.
En outre, M. Guterres s'est félicité de la coopération du Maroc avec la MUNURSO, notamment à travers la vaccination, par les Autorités marocaines, de son personnel.
Aussi, ce rapport se distingue-t-il par la mise en exergue des acquis diplomatiques du Royaume au Sahara marocain durant l'année écoulée. Dans ce cadre, le SG de l'ONU a mis en avant les inaugurations historiques des Consulats généraux par 16 pays dans les villes de Laâyoune et Dakhla. M. Guterres a souligné, à cet effet que « Bahreïn, Burkina Faso, Eswatini, Guinée équatoriale, Guinée Bissau, Haïti, Jordanie, Libye, Malawi, Sénégal, Sierra Leone, Suriname, les Emirats Arabes Unis et la Zambie ont annoncé leur intention d'inaugurer ou ont ouvert des Consulats généraux au Sahara ». Ces représentations diplomatiques s'ajoutant ainsi aux 10 consulats de pays africains, arabes, des caraïbes et autres, ouverts dans les villes de Laâyoune et Dakhla pour un total de 26 depuis décembre 2019, ce qui illustre la reconnaissance internationale et diplomatique de la marocanité du Sahara.
Le Secrétaire général de l'ONU a, de même, fait état de la proclamation historique, le 10 décembre 2020, par les Etats Unis, de la souveraineté pleine et entière du Royaume du Maroc sur son Sahara.
En effet, M. Guterres a indiqué notamment que « les Etats-Unis ont reconnu la souveraineté marocaine sur l'ensemble du territoire du Sahara occidental et réaffirmé leur soutien à la proposition d'autonomie sérieuse, crédible et réaliste du Maroc, comme seule base d'une solution juste et durable à ce conflit ». Il a, également, informé que le 24 décembre 2020, les Etats-Unis ont annoncé l'inauguration d'un consulat virtuel au Sahara.
Par ailleurs, M. Guterres a mis l'accent sur l'essor économique et infrastructurel du Sahara marocain, ainsi que la poursuite des investissements du Maroc dans ses provinces du Sud. Il a indiqué à ce propos que « le 30 avril, les autorités marocaines ont annoncé le gagnant de l'offre pour la construction du port atlantique de Dakhla et que sa construction est en cours ».
De même, M. Guterres relève la poursuite des « travaux de construction d'une autoroute reliant Tiznit à Dakhla ». Des chantiers de grande envergure que plusieurs pays arabes ont pu constater, lors de leur visite sur le terrain en juin dernier. En effet, comme en atteste le Secrétaire général dans son rapport, « des délégations diplomatiques de Jordanie, d'Oman, d'Arabie saoudite et du Yémen » se sont rendues, les 24 et 26 juin 2021, à Dakhla et Laâyoune pour « explorer les opportunités d'investissement au Sahara ».
Enfin, il sied d'indiquer que les rapports du Secrétaire général de l'ONU, aussi bien au Conseil de sécurité qu'à l'Assemblée générale, ont clairement reflété les réalités tant sur le terrain, que dans le cadre du processus politique, loin de la propagande mensongère de l'Algérie et du « polisario », confortant largement la position du Maroc et son attachement à la légalité internationale. Ceci a amené l'Algérie, par le biais de son pantin le « polisario », et son séparatiste en chef, Brahim Ghali, à envoyer au Secrétaire général de l'ONU, une lettre irresponsable et irrespectueuse à son égard et à l'égard de toute l'organisation onusienne, lui reprochant tout simplement de ne pas suivre leur narratif fallacieux qui ne convainc plus personne au sein de la communauté internationale, et le critiquant, sans vergogne, pour son impartialité et sa neutralité sur la question du Sahara marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.