Météo: les prévisions du mercredi 25 mai    Le rachat de Chelsea approuvé par la Premier League    Fusillade au Texas. Biden: « Quand pour l'amour de Dieu allons-nous affronter le lobby des armes? »    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    Une fusillade dans une école au Texas tue 14 enfants, Joe Biden va s'exprimer    La Corée du nord a tiré 2 missiles selon Seoul    Sahara : Brahim Ghali menace l'Espagne    Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Création à Rabat de la subvention «Al Qods» d'appui aux libertés de la presse    Officiel: Noussair Mazraoui rejoint le Bayern (PHOTOS)    Karim Benzema brise le silence après la décision de Mbappé    La tournée asiatique de Joe Biden    Errachidia: trois garçons décèdent dans l'effondrement d'un mur    Festival Taragalte fait son grand retour !    Sur les traces des mineurs marocains en France    « Les 50 noms de l'amour » pour mieux goûter aux délices des sentiments    Covid-19: 200 nouveaux cas, plus de 6,38 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    L'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus reconduit à la tête de l'OMS    Nador West Med. La BAD accorde un financement supplémentaire de 113 millions d'euros au Maroc    Le Groupe OCP rejoint le World Economic Forum    Agroalimentaire : Oland Group inaugure 4 nouvelles lignes de production de fromage fondu    CinépsyMaroc : La 4ème édition se tiendra les 27 et 28 mai    Le Maroc, l'Algérie et l'Espagne participent à un exercice maritime américain en Tunisie    Rabat: Le Procureur du Roi dément la disculpation de 17 accusés de viol    Lutte contre les changements climatiques : le Maroc estime indispensable une alliance africaine    AREF-RSK : Festival régional des clubs pédagogiques de musique    Le Maroc prend les rênes de l'Union maghrébine des jeunes avocats    Première expérience mondiale réussie de transplantation d'arganiers adultes    Maroc-Israël: un partenariat économique en phase avec les évolutions technologiques mondiales    Le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires de la CAN 2023    Maroc: Prêt de 350 millions de dollars de la Banque mondiale en appuie à l'économie bleue    Variole du singe : le Maroc en embuscade    PSG : Mbappé conseillé par Macron et Sarkozy !    Finale Wydad -Ahly : Des vols spéciaux '' Caire- Casablanca- Caire'' à environ 6000dh    Visas : les autorités consulaires françaises au Maroc «rejettent une demande sur deux»    Ligue des Champions : Le WAC se prépare au Complexe sportif de Maâmora    Travailleurs migrants. L'ONU salue la politique migratoire d'ouverture du Maroc    La politique migratoire du Royaume mise en exergue à Stockholm    La Bourse de Casablanca débute en hausse    27è SIEL : Bensaid s'attend à une édition réussie    Chambre des représentants : adoption d'un projet de loi relatif à la régulation du secteur de l'électricité    Oxford Economics Group : La hausse des prix ne fait que commencer    Protection sociale: les artistes auront bientôt une fondation, assure Bensaid    A travers son édition limitée Bled El Fen Sidi Ali rend hommage au Maroc    Rabat: Création de la subvention "Al-Qods" d'appui aux libertés de la presse    Valse des représentants du Polisario en Espagne après le soutien de Sanchez au Maroc    Météo: les prévisions du mardi 24 mai    Les Etats-Unis vont vacciner les cas contact de Monkeypox    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Matières premières : une stabilisation des cours prévue en 2022
Publié dans Maroc Diplomatique le 22 - 01 - 2022

Après leur envolée en 2021, les cours des matières premières devraient se stabiliser pendant l'année 2022, dans un contexte de volatilité persistante, selon un policy Brief du Policy Center For The New South (PCNS).
« Les cours devraient se stabiliser pour l'année en cours, signifiant donc qu'ils resteront à des niveaux relativement élevés, dans un contexte de volatilité persistante », écrit Yves Jégourel, l'auteur de ce policy Brief, publié sous le titre « Bilan 2021 et perspective 2022 : une persistance des tensions sur les c ? ».
Et d'expliquer que les fortes tensions qui sont apparues sur le fret maritime au dernier trimestre 2020 ont, elles, perduré sur l'ensemble de l'année 2021 et devraient se faire encore ressentir au premier semestre 2022, avant de s'apaiser.
Lire aussi: HCP: 51% des grossistes anticipent une baisse des ventes au T4-2020
Conséquence d'une amélioration graduelle des conditions macroéconomiques après le choc sans précédent du premier trimestre 2020, la hausse des cours des matières premières se conjuguait toutefois avec une forte instabilité, explique M. Jégourel, ajoutant que les vents tourbillonnants de 2021, liés à la situation sanitaire mais également géopolitique, devraient persister en 2022.
« Si l'on considère qu'une fraction des hausses observées en 2021 s'explique par le très rapide redémarrage de l'activité économique et par la relative impréparation des chaînes de valeur face à ce rebond, une stabilisation peut être espérée dans le domaine des métaux de base et de l'énergie », a fait observer M. Jégourel.
Toutefois, ceci ne devrait cependant pas empêcher des niveaux élevés et la persistance de fortes tensions sur certains métaux associés à la transition environnementale et numérique.
Par ailleurs, le risque d'un sous-investissement dans certaines énergies fossiles (gaz naturel, pétrole), conduisant à une réduction plus forte de l'offre que celle de la demande, pourrait conduire à une élévation de leurs prix et, potentiellement, de celui de l'électricité.
Dans cette situation où les incertitudes demeurent substantielles, les effets sociaux et les conséquences géopolitiques de la variation du prix des commodités devront faire l'objet de toutes les attentions de la part des pouvoirs publics et des Etats, mais également des organisations internationales, souligne l'auteur de ce document.
Prenant acte des effets redistributifs majeurs qu'impliquent des chocs tels que celui de la Covid-19 mais également des transformations structurelles qu'imposent l'affirmation d'un monde décarboné, le dialogue entre les Nations, du Nord et Sud, doit être renforcé dans un cadre multilatéral, conclut M. Jégourel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.