Le Roi évoque les grandes qualités et le patriotisme sincère de feu Abdelhadi Baraka, doyen des chorfas Alamiyine    Covid-19 : Les régions de CS et RSK les plus touchées par les contaminations    Mali : l'ambassadeur d'Espagne convoqué pour clarifier des propos sur l'Otan    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    Gazoduc Maroc-Nigéria : Les études avancent dans de »très bonnes conditions'' (Amina Benkhadra)    Jeux méditerranéens : Le boxeur marocain Said Mortaji remporte l'argent    CAN féminine : Le président de la CAF au Maroc pour assister à l'ouverture    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    CAN, Maroc 2022 : Lionnes de l'Atlas et Etalons Dames pour lancer le bal    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    Seuls 231.272 candidats ont pu décrocher leur BAC    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Le Festival de Jazzablanca ouvre sa 15ème édition en grande pompe    Covid-19: une dose de rappel recommandée pour les personnes âgées et les plus vulnérables    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Maroc-Israël. Signature d'un mémorandum d'entente pour la construction d'établissements hospitaliers au Maroc    CAN féminine 2022 : La VAR disponible pour tous les matchs du tournoi    Halilhodzidc persona non grata en Egypte    CAN féminine, Maroc 2022 : Quelles chaines pour suivre les matchs ?    Lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Transfert de Hakim Ziyech: on en sait plus    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Les cas de variole du singe triplent en Europe, selon l'OMS, en Afrique concernée    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Jorge Sampaoli n'est plus l'entraîneur de l'OM    Météo: les prévisions du samedi 2 juillet    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Cinéma : quand Elvis se raconte à travers Baz Lhurrman    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Le nouveau clip de Manal Benchlikha cartonne (VIDEO)    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ
Publié dans Maroc Diplomatique le 16 - 05 - 2022

Le Maroc a été élu, lundi à Vienne par acclamation au nom de l'Afrique, à la première vice présidence de la 31ème session de la Commission pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (CCPCJ) et à la présidence du Comité Plénier (COW).
Le Royaume a été élu en la personne de l'ambassadeur représentant permanent à Vienne, Azzeddine Farhane. Au cours de cette session, le Maroc, en sa qualité de Président du Comité Plénier, aura la responsabilité de conduire les négociations des résolutions soumises à cette session pour adoption.
La Présidence de la session de la Commission, qui revient cette année au Groupe asiatique, a élu, également, l'ambassadeur représentant permanent du Japon, Takachi Hikihara, pour conduire les travaux de cette session.
Le Bureau se compose également de l'ambassadeur représentant permanent de la Bulgarie (Groupe d'Europe de l'Est), en tant que 2ème vice-président, et de l'ambassadrice représentante permanente de la République dominicaine, Laura Faxas (GRULAC), comme 3ème vice-président. La mission de Rapporteur a été confiée à l'Italie (du Groupe WEOG).
Dans son allocution, au nom du groupe G77+Chine, M. Farhane a réaffirmé la nécessité de renforcer les relations bilatérales, régionales, sous-régionales et internationales en matière pénale, en vue de prévenir et combattre le crime organisé, la corruption et le terrorisme, y compris les questions liées à l'extradition et l'entraide judiciaire et d'inviter les Etats membres à adopter des approches pratiques qui faciliteraient une telle coopération.
''Nous restons fermement convaincus que le maintien du multilatéralisme, y compris le soutien à un système efficace des Nations Unies, tout en évitant de promulguer et d'imposer des mesures et actions contre les pays en développement non conformes au droit international et à la Charte des Nations Unies, est essentiel pour améliorer la solidarité, la coopération internationale et les capacités des Etats en matière de prévention du crime et de justice pénale'', a-t-il souligné.
→ Lire aussi : La responsabilité pénale des mandataires sociaux au Maroc (1ère partie)
M. Farhane a réaffirmé la nécessité de prendre des mesures urgentes pour prévenir, poursuivre et dissuader toutes les formes de corruption, ainsi que le transfert à l'étranger et le blanchiment des avoirs dérivés de la corruption, et de refuser refuge à toute personne morale ou physique qui a commis ou est responsable d'un acte de corruption.
''Nous insistons sur la nécessité de renforcer la coopération internationale pour prévenir efficacement et lutter contre le blanchiment d'argent et les flux financiers illicites et renforcer les mesures d'identification, de localisation, de gel, de saisie et de récupération inconditionnelle du produit du crime ou de la corruption vers les pays d'origine'', a-t-il poursuivi.
L'ambassadeur a rappelé que les Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la Corruption ''s'accorderont mutuellement sur les mesures les plus larges de coopération internationale dans le domaine du recouvrement des avoirs et soulignent que la gestion, l'administration et l'utilisation des actifs restitués relèvent de la responsabilité de l'Etat requérant et que les avoirs récupérés seront restitués sans conditions et dans le plein respect des droits souverains des Etats d'origine''.
Il a par ailleurs souligné que le Groupe ''attache une grande importance à la lutte contre la traite des personnes, et toute initiative de lutte contre ce crime devrait accorder l'importance voulue à la lutte contre les causes profondes, le respect des droits des victimes, la promotion d'une application efficace de la loi, l'assistance des victimes et des groupes vulnérables, en particulier les femmes et les enfants'', appelant à la nécessité d'une mise en œuvre complète et efficace du Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants''.
''Nous appelons tous les Etats membres à élaborer et à mettre en œuvre une politique globale en termes de prévention du crime et de justice pénale, en vue de prévenir l'implication d'enfants dans les activités criminelles et, à cet égard, d'intégrer les enfants dans l'approche de prévention de la criminalité et des efforts généraux en matière d'état de droit'', a-t-il plaidé
Le Groupe réitère l'importance de l'utilisation et de l'application des règles et normes des Nations Unies dans la prévention du crime et la justice pénale, à l'appui d'une action ''efficace, juste et humaine des systèmes de justice pénale responsables, en particulier pour les femmes et les enfants'', a-t-il ajouté.
Le thème de la 31ème session de la Commission porte sur le ''renforcement de l'utilisation des preuves numériques dans la justice pénale et la lutte contre la cybercriminalité, y compris l'abus et l'exploitation de mineurs dans des activités illégales avec l'utilisation d'Internet''.
La CCPCJ est le principal organe de décision des Nations Unies dans le domaine de la prévention du crime et de la justice pénale. Le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) a défini les mandats et les priorités de la CCPCJ dans la résolution 1992/22, qui comprennent l'amélioration de l'action internationale pour combattre la criminalité nationale et transnationale et l'efficacité et l'équité des systèmes d'administration de la justice pénale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.