Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile    DGSN : un commissaire de police placé en garde à vue    Abus de pouvoir et attentat à la pudeur : un commissaire de police placé sous écrou à Fès    1,7 milliard de dirhams pour la mise à niveau et l'équipement de cinq CHU    CNEWS VS Mehenni. Quelle mouche a encore piqué l'ambassade de France au Maroc ?    M. Moratinos exprime ses remerciements à SM le Roi pour Son soutien à la tenue à Fès du 9ème Forum mondial de l'Alliance des civilisations    EasyJet prévoit d'augmenter ses capacités sur le Maroc    Sahara marocain au Conseil de sécurité: consécration des tables rondes et renouvellement du mandat de la MINURSO    Le Bayern Munich explose le Viktoria Plzen et prend le large    Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    «L'image et l'imaginaire dans le cinéma»    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Rabat : Salah El Ouadie invité de la Maison de la poésie    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Le Grand Tanger va faire recours au dessalement pour couvrir ses besoins en eau    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Mondial de football pour amputés : Le Maroc écrase l'Argentine 4-0 et file en quarts de finale    Le Prix Nobel de Chimie décerné à 3 scientifiques dont un double Nobelisé    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    Omar Ngala Sylla et ses objectifs avec les Lions de l'Atlas    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La France et l'Europe doivent mettre en place une alliance rénovée avec le Maroc
Publié dans Maroc Diplomatique le 09 - 08 - 2022

La France et l'Europe doivent œuvrer pour la mise en place d'une alliance rénovée avec le Maroc, qui pourrait devenir le pivot dans les relations entre le Nord et le Sud, souligne le politologue Abdelmalek Alaoui.
Le Maroc est en train de changer de dimension et ambitionne d'assoir son statut de ''nouvelle puissance'' africaine, ce qui aura un impact multidimensionnel sur les relations nord-sud, à condition qu'une ''communauté de destins'' puisse voir le jour entre les deux rives, affirme le président de l'Institut marocain d'intelligence stratégique (IMIS), dans une analyse publiée par le média français « La Tribune« , sous le titre « ce que signifie la trajectoire du Maroc pour la France et pour l'Europe« .
Mettant l'accent sur le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la nation, à l'occasion de la Fête du Trône, l'expert relève que le Souverain a cette fois érigé en priorité la mise en place urgente d'une nouvelle génération de réformes en faveur de l'égalité hommes femmes, près de dix-huit ans après la refonte profonde du code du statut personnel, et onze ans après l'inscription dans le marbre constitutionnel de l'égalité entre les sexes.
Le choix de cette thématique dans le contexte actuel renseigne sur les singularités du Royaume et l'explication de la trajectoire économique et sociale positive de cet Etat millénaire, qui a réussi – selon la banque mondiale en 2022- à ''afficher de meilleurs indicateurs budgétaires que la plupart des économies émergentes'', analyse-t-il.
Selon lui, il n'est pas surprenant que SM le Roi cherche à dessiner un horizon stratégique plus large que les contingences de l'instant, en remettant sur le métier à tisser législatif la question du droit des femmes (...), pour donner un second souffle à cette réforme afin de corriger certains de ses dysfonctionnements.
→ Lire aussi : Gestion migratoire: Le plein respect des droits fondamentaux est une valeur partagée par le Maroc et l'UE
Le président de l'IMIS jette, par ailleurs, la lumière sur la gestion par le Maroc de la crise du Covid, relevant qu'aux réponses tactiques telles que le confinement strict, le filet social géant ou la campagne de vaccination massive, le Royaume a mis en place des chantiers de long terme, à l'instar de la généralisation de la protection sociale pour tous les Marocains, la refonte du système de santé ou encore la mise en place de l'usine panafricaine géante de production de vaccins à la périphérie de Casablanca.
« Résultat : le pays affiche l'un des taux de létalité les plus faibles au monde et a réussi à redémarrer sa machine économique plus rapidement que des nations à niveau de développement similaire« , note-t-il, soulignant que « ceci constitue un marqueur important du changement de dimension du Maroc et de sa future centralité dans les relations avec l'Europe et la France« .
Pour l'auteur, cette capacité à répondre aux urgences du moment tout en s'inscrivant dans les chantiers d'avenir est une qualité qui devrait inciter les pays du Vieux continent à miser davantage sur le Royaume. D'autant plus que ce dernier joue un rôle essentiel dans les questions de sécurité, d'immigration, et de coexistence culturelle et religieuse en prônant l'Islam du milieu.
Rempart contre tous les extrémismes, le Maroc est également devenu une base industrielle solide et une tête de pont pour les investissements européens en Afrique, grâce à la stabilité institutionnelle et macro-économique dont jouit le pays, fait-il observer.
« Reste donc pour Bruxelles et Paris à prendre la mesure du changement de statut et d'œuvrer pour la mise en place d'une alliance rénovée avec ce pays qui pourrait devenir le pivot dans les relations entre le Nord et le Sud« , plaide l'auteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.