Sourcing local: le ministère de l'Industrie signe un partenariat avec Kitea    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Maroc : Zapatero salue la position espagnole sur le Sahara    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Covid-19 au Maroc : 22 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Aux Nations unies, le Mali s'en prend violemment à la France «néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde»    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Le sélectionneur du Chili fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    William Ruto : "la position du Kenya sur le Sahara est celle des Nations unies"    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Dr Tayeb Hamdi: « L'ensemble des citoyens ont intérêt à se faire vacciner contre la grippe saisonnière »    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Prix du pétrole et concurrence internationale    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Football / Le public rajaoui réclame le changement structurel : Pas de bricolage, non aux «charrettes» et au dénigrement    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le beau message d'Arturo Vidal à Achraf Hakimi après Maroc-Chili (PHOTO)    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    Quand Amina Benmansour Kanouni interroge la relation humaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc, un partenaire stratégique « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique
Publié dans Maroc Diplomatique le 11 - 08 - 2022

Le magazine américain Newsweek a mis en avant l'importance du partenariat stratégique liant les Etats-Unis au Maroc et son potentiel de croissance prometteur, tout en relevant le rôle du Royaume comme allié « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique, à la faveur de sa stabilité politique sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI et de ses fondements économiques.
« Dans cette nouvelle ère de rivalité accrue entre grandes puissances, d'alliances changeantes et de concurrence mondiale pour les ressources, un pays se distingue comme un partenaire américain fiable et influent à la fois au Moyen-Orient et en Afrique: le Maroc », relève, dans un article d'opinion, publié mercredi, l'ancien journaliste vétéran de CNN et actuel stratège senior en communication, Lonzo Cook.
Revenant sur l'évolution de la situation diplomatique au Proche-Orient, le journaliste souligne « le rôle central du Royaume dans la politique américaine de renforcement des liens avec des alliés stratégiques clés » au niveau de la région.
Le magazine américain évoque « un signe visible du rôle croissant et substantiel que le Maroc joue en tant que passerelle entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient (particulièrement en Afrique du Nord), et en tant que porte d'entrée des Etats-Unis et de l'Europe vers l'Afrique ».
→ Lire aussi : Le Maroc se positionne comme un « hub d'affaires » vers l'Afrique
Sur le plan économique, l'auteur relève que « la position stratégique du Maroc, à 14 kilomètres seulement de l'Espagne, ainsi que ses excellentes infrastructures de transport, en font une plaque tournante en plein essor pour le commerce Europe-Afrique ».
« Contrairement à ses voisins, le Maroc a connu des décennies de stabilité politique. Ses antécédents de croissance économique stable ont créé une classe moyenne en pleine croissance, et le pays a réalisé des avancées constantes des principaux indices de développement social et économique », rappelle le magazine américain, notant que ces fondements économiques et politiques sous-tendent l'émergence du Maroc en tant que « lien stratégique fiable » entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient ainsi que l'ensemble du continent africain.
Evoquant la reprise des liens diplomatiques entre le Maroc et Israël, l'auteur de l'article relève l'évolution de la coopération dans différents domaines entre les deux pays « étroitement alliés » aux Etats-Unis, faisant observer que « l'influence subtile mais grandissante de la diplomatie marocaine dans la région a été démontrée plus tôt cette année par rapport à l'une des lignes de fracture les plus insolubles du Moyen-Orient moderne : les relations israélo-palestiniennes ». Le magazine américain souligne que « les diplomates marocains ont tenu des mois de négociations patientes avec toutes les parties prenantes, afin d'obtenir un accord pour l'ouverture élargie du pont Allenby, le passage frontalier crucial entre la Jordanie et Israël », rappelant que SM le Roi Mohammed VI « S'est personnellement impliqué pour contribuer à mener à bien ces pourparlers ».
« Que le Maroc soit considéré comme un médiateur honnête par toutes les parties est un reflet du professionnalisme discret de son corps diplomatique ainsi que la crédibilité et le respect que le pays et son Roi ont acquis dans toute la région », ajoute la même source, notant que « ce respect découle de la longue histoire de tolérance religieuse du Maroc, ainsi que de sa tradition d'engagement constructif à l'étranger avec des gouvernements et des systèmes politiques de courants très différents ».
Selon le magazine, « cette combinaison de capacités stratégiques et commerciales fait du Maroc un partenaire de plus en plus important pour les Etats-Unis et leurs alliés, capable de canaliser et d'amplifier les objectifs politiques américains partagés par le Royaume« .
Après avoir rappelé les liens solides et séculaires unissant Rabat et Washington, l'auteur de l'article souligne qu'il appartient aux Etats-Unis de « reconnaître et d'exploiter les formidables opportunités offertes par leur partenariat de longue date » avec le Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.