Officiel: un pass vaccinal « provisoire » dès la première dose    La RAM reprend ses vols à destination du Canada dès le 29 octobre    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La maladie de Parkinson gagne du terrain, 50.000 Marocains sont atteints
Publié dans MarocHebdo le 14 - 04 - 2012

DEGENERESCENCE. Le Maroc a célébré, le 11 avril 2012, la journée mondiale de la maladie de parkinson. Une occasion de faire le bilan de cette pathologie, qui touche au moins de 50.000 Marocains.
C'est simple. Pour le Pr Mostafa El Alaoui Faris, du service de neurologie A, Hôpital des spécialités à Rabat, «en raison de l'augmentation de l'espérance de vie et le vieillissement de la population, la maladie de Parkinson sera de plus en plus fréquente au Maroc». En effet, selon les estimations épidémiologiques, environ 50.000 personnes seraient atteintes de cette maladie dégénérative, avec environ 4.000 nouveaux cas déclarés chaque année au Maroc.
Mais qu'est-ce que la maladie de Parkinson? Pour le Pr Wafae Messouak, «La maladie de Parkinson, appelée également paralysie agitante, est une pathologie neurologique qui touche environ 1 à 2% de la population de plus de 50 ans. Elle se caractérise habituellement par un tremblement, une lenteur des mouvements et une contracture musculaire.»
Quant aux symptômes de la maladie, ils sont clairs. Les manifestations les plus fréquentes, comme l'explique Pr Messouak, sont les tremblements des membres au repos, la rigidité musculaire et l'akinésie. «Il existe parfois des atteintes intellectuelles comme une détérioration de la mémoire et des difficultés à adapter son comportement au changement de situation. A des stades plus avancés, la maladie peut s'accompagner de confusion mentale ou de démence. Dans 30% des cas, le malade peut présenter une dépression.»
L'autre point important qui préoccupe les médecins est le facteur héréditaire de la transmission de la maladie. En effet, pour les scientifiques, «une personne dont l'un des parents est atteint de la maladie de Parkinson présente un risque plus élevé d'être elle-même atteinte de la maladie.» Mais aujourd'hui, il y a de l'espoir, grâce à des traitements adaptés.
Handicap moteur
Pour les médecins marocains, il existe deux types de médicaments pour traiter la maladie de Parkinson. «Les médicaments dopaminergiques représentés par la L-dopa, qui se transforme au niveau du cerveau en dopamine, dont la production est réduite dans la maladie de Parkinson.» C'est le traitement le plus connu.
Et «les médicaments agonistes dopaminergiques qui potentialisent l'action de la dopamine en agissant sur les récepteurs de la substance noire.» Il faut aussi ajouter qu'un nouveau traitement est disponible au Maroc depuis quelques mois. «Il s'agit du Stalevo qui est la combinaison de 3 molécules : la L-dopa, la Carbidopa et l'Entacapone,» comme le souligne le Pr Messouak.
Mais les médicaments ne sont pas les seuls à aider les patients. Il est crucial de recourir à une rééducation fonctionnelle (kinésithérapie) à tous les stades de la maladie. Un soutien psychologique est parfois nécessaire en particulier lors de l'annonce du diagnostic de cette maladie chronique et potentiellement handicapante