Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Adieu Rabbi Chimon Suissa
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014


• Décès du Grand Rabbin du Maroc à 87 ans
Adieu Rabbi Chimon Suissa
Rabbi Chimon Suissa, ancien grand rabbin du Maroc, est décédé, mardi 25 mars 2008, à Paris. Il a été enterré à Jerusalem.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Chimon Suissa.
Comme à l'accoutumée, la communauté israélite du Maroc, a célébré, du samedi 20 au samedi 26 avril 2008, Pessa'h, la Pâque juive, en commémoration de l'Exode de leurs ancêtres hors d'Egypte.
Cette année, Rabbi Chimon Suissa, décédé le mardi 25 mars 2008 à Paris à l'âge de 87 ans, n'aura pas été de la fête. Avec sa disparition, ce sont tous les enfants marocains, juifs mais aussi musulmans, qui se retrouvent orphelins: « Dans la Guemara (le Talmud), il est écrit : quand un sage décède, nous sommes tous ses proches (…) Au Maroc, quand la nouvelle est arrivée (..) tous ont ressenti une immense tristesse. Les musulmans disaient "Notre Père" en pleurant», écrit ainsi de lui Yossef Haïm Sitruk, Grand Rabbin de France et l'un de ses proches amis.
Et pour cause. Rav Suissa, comme on l'appelait, était considéré comme l'une des plus grandes figures rabbiniques du judaïsme marocain et l'un des ultimes représentants de la vieille génération des « éminents sages marocains ».
Natif de Settat, Chimon Suissa étudie à Meknès auprès de l'érudit rav Its'hak Sebbag, renommé pour avoir formé toute une génération de rabbins et de juges rabbiniques célèbres, dont le rav Chalom Messas.
Petit à petit, l'enfant effarouché de Settat se fait remarquer par sa soif de savoir et d'érudition. Il est ordonné rabbin puis dayan, juge rabbinique, avant d'être nommé grand rabbin. A Mazagan, l'actuelle El Jadida, il officie auprès de la communauté israélite de la ville, composée de 20.000 personnes à l'époque, avant de rejoindre Casablanca.
Rabbi Suissa y occupe la fonction de chef adjoint du tribunal rabbinique auprès du grand rabbin Chalom Messas. Lorsque celui-ci quitte Casablanca pour Jérusalem, rav Chimon Suissa prend la relève, devenant à son tour grand rabbin du Maroc.
Ferveur
Sa renommée n'est désormais plus à faire: «Ceux qui le voyaient réciter sa prière à quatre heures du matin, en mettant ses tefillins (phylactères), étaient frappés de stupeur. Il sortait toujours de chez lui avec ses tefillins et enveloppé de son talith (châle de prières), même lorsque la situation était particulièrement dangereuse au Maroc. Mais il n'a jamais eu peur, suivant scrupuleusement les paroles du Zohar (un des ouvrages majeurs de la Kabbale)», rapporte ainsi de lui à la presse l'un de ses gendres, le rav Shlomo Amsellem, à la tête actuellement des institutions Bnei Shlomo à Beershéva, en Israël. Admiré pour sa grande ferveur et ses conseils avisés auprès des fidèles de la communauté israélite marocaine, rav Suissa était également renommé pour sa modestie et sa discrétion et apprécié de tous les autres Marocains qui l'ont connu et côtoyé.
Il entretenait également des liens chaleureux, emprunts d'estime et d'admiration, avec feu Hassan II. Celui-ci lui aurait même demandé de prier pour qu'il ait une longue vie. Destitué en 1998 par le grand rabbin d'Israël et remplacé par Aharon Monsenego, Rabbi Chimon Suissa s'exile à Paris auprès de ses enfants et petits-enfants. Jusqu'à sa mort, et malgré la blessure de cette disgrâce, il conservera un attachement indéfectible à son Maroc natal. Rabbi Chimon Suissa repose aujourd'hui en paix, là où il toujours voulu être enterré, dans la Ville Sainte de Jérusalem.
Retour