Officiel: un pass vaccinal « provisoire » dès la première dose    La RAM reprend ses vols à destination du Canada dès le 29 octobre    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Amal Essaqr: Grâce, talent et polyvalence
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

RENCONTRE. Amal Essaqr passe avec une aisance déconcertante du théâtre au cinéma, ou à la télévision. Profil d'une actrice à la sympathie contagieuse.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Amal Essaqr. Une impressionnante expérience.
Avant même d'atteindre l'âge de la plénitude, Amal Essaqr compte un répertoire diversifié illustrant ses prédispositions à la polyvalence. Du cinéma, en passant par la télévision, les arts plastiques ou encore le rallye féminin, la jeune dame au sourire enjôleur et au regard empreint d'une infinie tendresse compte, la trentaine à peine entamée, une impressionnante expérience. Il faut dire qu'elle a été confrontée d'emblée aux dures réalités de la responsabilité, forçant cette ravissante créature à l'autonomie et au surpassement de soi dans un univers qui laisse aux dames de principe une marge infime pour se faire un nom.
Bien entendu, selon ses propres aveux, le soutien de ses parents a été en tout temps inconditionnel et omniprésent, mais il fallait assurer tout le reste pour que les propositions pleuvent. Et de fait, sa percée artistique, elle l'a assurée en quelques années à peine à un rythme effréné. Ce qui lui a valu, comme aboutissement de sa carrière professionnelle quelques couvertures de magazines et des apparitions respectables dans certaines superproductions tournées au Maroc. Dans certains téléfeuilletons et sitcoms comme, Sirr al Arssa, Touria, Moudawala…elle a obtenu d'excellents rôles et une reconnaissance du public traduite par bien des demandes d'autographe et des photos avec des admirateurs.
Polyvalence de bon aloi
Cette native de Marrakech doit beaucoup aux bonnes notions qui lui ont été inculquées au Conservatoire de Sidi Belyout, à Casablanca, où elle s'est essayée non seulement à l'art dramatique, mais aussi au melhoune et à la chorégraphie.
La confiance en soi aidant, elle a fini par convaincre la réalisatrice Theresa Griffith qui lui a confié un rôle appréciable dans The Search for Knowledge. Sans oublier des participations à des longs métrages réalisés par des metteurs en scène et autres dramaturges marocains de renom, à l'instar de Abdeladhim Chennaoui, Latif Lahlou et bien d'autres.
Elle s'est même illustrée en écrivant le scénario et en interprétant le rôle principal du court métrage White Shaman, de Omar el Bizi. Cette expérience l'a amenée d'ailleurs à tenter sa chance en tant que scénariste et elle s'attelle à présent aux dernières retouches du fruit de son inspiration. Un aboutissement perçu comme une suite logique à sa progression et qui intervient à un moment où Amal prête sa voix limpide à des doublages de téléfeuilletons à succès comme le personnage de “Adel” dans Ayna Abi?, “Ilana” dans India, ou celui de Stella Bonasera dans Les Experts de Manhattan. Une polyvalence qui s'ajoute à un goût prononcé pour les rallyes féminins où elle compte à son actif une bonne septième place dans une compétition qui l'a menée de Casablanca à Taroudant en passant par Ouarzazate.
Méticuleuse et sélective, elle privilégie le qualitatif au quantitatif dans tout projet qui lui est soumis et reconnaît sans ambages que l'industrie cinématographique marocaine se professionnalise à pas de géant.
La citation favorite d'Amal Essaqr? «Ce n'est pas ce qu'on apprend qui nous permet de comprendre la vie, mais c'est la vie qui nous permet de comprendre ce qu'on a acquis». Tout un programme.