Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Nabila Rmili dit stop aux charrettes à Casablanca, la Toile divisée (PHOTOS)    Symposium de l'eau à Casablanca : les faits marquants en vidéo    Signature d'un accord de transport aérien entre le Maroc et l'Arabie saoudite    L'OCDE dresse un tableau sombre de l'économie    Lancement de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Nord Stream : les premières investigations suédoises «renforcent les soupçons de sabotage»    FIFA: le nouveau classement des Lions de l'Atlas    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La FRMG énumère les mérites du sacre    Mondial de football pour amputés : Ce jeudi, le Maroc défie la Turquie en quart de finale à partir de 18h    Préscolaire: 31 ONG vont gérer 177 salles à Béni Mellal, Khouribga, Azilal et Fkih Ben Salah    Saisie de haschich, cocaïne, comprimés psychotropes et de colle à dissolution à Marrakech    Marrakech : Une soirée arrosée qui tourne mal    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Yom Kippour : Cérémonie religieuse en mémoire à Feu SM le Roi Mohammed V et Feu SM le Roi Hassan II    Censure de Ferhat Mehenni sur CNews : l'ambassade de France au Maroc «se fout de la gueule de qui au juste ?»    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile (ONG)    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Evénements du « Boulevard »: ce qu'a dit la maire de Casablanca    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Maroc : les administrateurs de la BAD saluent les progrès du pays en matière de développement    La revue de presse du jeudi 6 octobre    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



YAHIA, LA PAIX
Publié dans MarocHebdo le 29 - 05 - 2014


Pèlerinage de la Hilloula
YAHIA, LA PAIX
Le judaïsme marocain est certainement l'un des plus vivaces de la terre. Depuis plus de 15 ans, les Juifs marocains du monde entier marquent de manière plus forte chaque année leur attachement pour leur pays et y viennent en masse pour effectuer des pèlerinages aux sanctuaires et aux saints enterrés au Maroc.
Il est d'ailleurs remarquable que certains saints soient vénérés également par les Musulmans et par leurs concitoyens juifs.
C'est le cas par exemple de Rabbi Yahia Lakhdar à Ben Ahmed.
Il est tant de villes marocaines qui résonnent encore des chants et des prières juifs, c'est un cachet spécifique multimillénaire de la coexistence fraternelle des fidèles des deux religions monothéistes ancrées dans la spiritualité du pays.
Essaouira, Marrakech, Fès, Tétouan et d'autres villes encore portent le témoignage du passé commun et marquent d'un sceau indélébile chaque ruelle, chaque courette où des marmots juifs et musulmans ont joué aux billes ensemble, et à d'autres jeux maintenant disparus par la faute des jouets en plastique.
Dévotion
Mais revenons à Ben Ahmed. Dimanche 25 mai, le sanctuaire de Rabbi Yahia Lakhdar a vu une cérémonie pleine d'émotion et de dévotion.
Les Juifs marocains restés au pays ou résidents à l'étranger et leurs concitoyens musulmans se sont réunis devant le sanctuaire à l'occasion de la célébration de la Hilloula.
Serge Berdugo, secrétaire général du Conseil des Communautés israélites du Maroc, Boris Tolédano, président du Comité de la Communauté israélite de Casablanca et Si Moujahid, secrétaire général de la Province de Settat, ainsi que de nombreuses personnalités civiles et militaires, ont accueilli de nombreux hôtes venant de l'étranger. Parmi eux, Liliane Shalom, vice-présidente du Rassemblement du Judaïsme marocain, Eldred Tabachnik, président de la Communauté juive de Grande-Bretagne et président du Congrès juif européen, Jo Wagerman, vice-présidente de la Communauté juive de Grande-Bretagne, Gréville Janner, membre du Parlement britannique et président de la Fédération des Communautés juives du Commonwealth, Sydney Assor et Jacques Onona, présidents de l'Association britannique des Juifs originaires du Maroc.
Emouvant
Avant l'ouverture officielle du sanctuaire et l'allumage des bougies, Serge Berdugo a prononcé une allocution émouvante qui a rappelé à maintes reprises l'enracinement des Juifs dans leur pays et la nostalgie qui ne quitte jamais les Juifs marocains quand ils sont loin de leur pays.
&laqno;Le pèlerinage de la Hilloula est une des traditions les plus chères à notre Communauté. Il symbolise une des manifestations religieuses les plus originales du Judaïsme marocain, avec le culte des saints qui trouve son origine séculaire dans l'influence arabo-musulmane».
C'est ainsi que Serge Berdugo a expliqué une des spécificités du Judaïsme marocain avant de témoigner de l'attachement des Juifs marocains ou d'origine marocaine à l'intégrité territoriale du Maroc.
Fraternité
Ce sentiment est d'autant plus fort que, comme l'a rappelé Serge Berdugo, cette fête &laqno;est également la conséquence d'une cohabitation multiséculaire qui, à travers les aléas de l'histoire, s'est renforcée dans le respect mutuel et la tolérance».
Serge Berdugo est aussi revenu sur la position du Judaïsme marocain sur la paix au Moyen-Orient: &laqno;La paix, c'est certes la sécurité, mais c'est aussi la justice, la générosité et c'est surtout le respect de l'autre si l'on veut atteindre l'objectif pacifique majeur auquel aspire l'écrasante majorité des Israéliens, des Juifs, des Palestiniens, des Musulmans, des Arabes et l'ensemble du monde civilisé».
À la fin de son allocution, Serge Berdugo a demandé à l'assistance de prier pour que le Saint Vénéré Rabbi Yahia Lakhdar fasse que nos espoirs communs pour une paix réelle s'accomplissent et que notre lutte pour l'unité du Royaume s'achève par la victoire et la gloire du peuple marocain et pour que &laqno;les prières dites par le Grand Rabbin s'élèvent jusqu'au Très-Haut pour le repos de l'âme du regretté feu Sa Majesté Mohammed V et pour appeler la bénédiction divine sur la personne de Sa Majesté Hassan II, que Dieu le glorifie, sur Son Altesse Royale le Prince Héritier Sidi Mohammed, sur Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, sur la Famille Royale et sur l'ensemble du peuple marocain».
La dimension de la culture juive dans la civilisation marocaine a donc été fortement marquée par cette cérémonie où Juifs et Musulmans ont communié côte à côte pour la paix et les valeurs de tolérance et de fraternité vécues au quotidien par tous les Marocains.
Retour