Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    GB: les femmes enceintes fortement encouragées à se faire vacciner, face au variant Delta    Hausse de 4,1% du crédit bancaire en juin (BAM)    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    Causalités foireuses et jugement médiatique orienté    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19. Le ministère de la Santé lance un appel à éviter les centres de vaccination à grande affluence    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    CEA-ONU : Les Initiatives Royales pour la promotion de la condition de la femme, saluées par Vera Songwe    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Le président russe félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    BCP : Un Produit net bancaire de 10,2 milliards DH à fin juin    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Banques participatives/ BAM : les dépôts à vue collectés grimpent de 49% en 2020    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    Marocanité du Sahara : Une reconnaissance américaine historique    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    Maroc : découvertes de vestiges archéologiques majeurs à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LA FORMULE FAIT RECETTE
Publié dans MarocHebdo le 03 - 06 - 2014


Le Club Méditerranée met le cap sur l'an 2000
LA FORMULE FAIT RECETTE
Philippe Bourguignon
Des villages où les jeux, animations et activités sportives rythment la vie commune. Un univers où l'argent ne circule pas, remplacé par des tickets, carnets, boules une vie communautaire axée sur l'amusement, la joie de vivre et le contact avec autrui. C'est la philosophie du célèbre opérateur touristique Club méditerranée, mondialement connu sous l'appellation " Club Med".
Le club méditerranée est en fait une société anonyme composée d'un directoire, présidé par Philippe Bourguignon, ainsi que d'un conseil de surveillance. Le club, divisé en cinq secteurs comprenant l'Europe/Afrique, la France/Antilles françaises, l'Amérique du nord, l'Amérique du Sud et l'Asie/ Pacifique, vend ce rêve depuis sa fondation en 1950 sous forme d'association à but non lucratif.
Aujourd'hui, le Club Méditerranée gère 114 villages, 11 villas et 5 bateaux de par le monde. La société axe son activité sur des valeurs fortes, véhiculées depuis sa création. La communication de l'opérateur a si bien fait, que la dénomination de "Club Med" a fini par se confondre avec liberté, plaisir, accueil, sport et animation.
Une image forte, mais qui nécessite des efforts d'entretien permanents. À ce niveau, on ne lésine pas sur les moyens.
Le premier atout est un personnel motivé, et totalement acquis à sa mission.
Une terminologie qui fait partie des valeurs et de l'état d'esprit du Club Med a été mise en place pour cadrer la mission des troupes. On l'a voulue conviviale, avec un air sympathique pour traduire les relations amicales et informelles qui ne manquent pas de se créer au sein des villages de vacances.
Particularités
Un village de vacances est dirigé par un chef. Son but est d'orienter l'action de toute l'équipe vers un seul objectif : la satisfaction des besoins des résidents. Dans la plupart des cas, un chef de village a fait un long parcours avant de se voir confier une telle responsabilité. Les chefs de village ont été des GO, sigle qui désigne les " gentils organisateurs ", un concept du Club Med, aujourd'hui reconnu par les professionnels du tourisme dans le monde entier. Les GO se repartissent en moniteurs de sport, animateurs, acteurs, danseurs Chacun mettant à profit ses talents pour animer la vie au sein du village.
Les femmes de ménage, serveurs, cuisiniers, jardiniers sont appelés " gentils employés ", GE. Une dénomination qui cadre leur attitude envers les clients, eux mêmes appelés GM, c'est-à-dire "gentils membres".
L'esprit, aujourd'hui largement véhiculé, est de vivre en communauté entouré de gentilles personnes pour une période déterminée, pendant laquelle on veillera à ce qu'aucun détail ne soit négligé.
Depuis quelque temps, les managers de la société sont allés plus loin, mettant en place une nouvelle initiative dans la dynamique sportive à travers les Pro team. Il s'agit d'une équipe de jeunes champions qui porteront les couleurs du club et introduiront dans les villages des disciplines nouvelles et originales avec l'encadrement et le matériel de pointe qu'elles nécessitent.
Satisfaction
Cette politique a payé. Les statistiques sont plus que favorables. Le taux de satisfaction des clients du club est de l'ordre de 80%, avec une intention de retour dans 85% des cas. Au Maroc, des vagues et des vagues ont rafraîchi le sable chaud des plages depuis que le club Med a ouvert son premier village de vacances en 1963. C'était à Al Hoceima. Aujourd'hui, l'opérateur mondial dispose de 7 villages de vacances, d'une villa hôtel et d'un golf à Agadir. Le concept continue de faire recette. Le club Med Maroc, aujourd'hui décentralisé autour de son directeur général, Jean Claude Helary, a reçu pas moins de 86.000 touristes en 1998. Une manne qui a permis d'employer en haute saison plus de 1500 salariés marocains, sans compter les salariés nationaux employés par le club à l'étranger dans d'autres villages. Le club a également pris au vol la vague de l'engouement pour le golf, construisant 3 parcours de 9 trous, dessinés par l'américain Cabell Robinson sur une centaine d'hectares à Agadir. Aujourd'hui, l'effectif global des salariés du Club Med au Maroc est de 2066 personnes entre GE, GO, GO internationaux et GE affectés en France chaque année.
Cette équipe veille à la bonne marche de tous les villages et hôtels. Depuis le doyen, le village de vacances d'Al Hoceima avec ses 560 cases composées de parois de bambou, jusqu'au club de Malabata, dernier en date, avec ses 407 chambres, en passant par les club Med d'Agadir, de Ouarzazate, de Smir sur la côte méditerranéenne, de Yasmina à 60 km de Tanger, de Marrakech et par la villa hôtel d'El Jadida.
Cependant, que ce soit au Maroc ou sur le plan international, la formule avait besoin d'être toilettée pour continuer à faire recette. Au Maroc, le Club Med entame un vaste programme de rénovation, ainsi qu'une nouvelle politique de développement. Les rénovations toucheront les villages de Marrakech, d'Agadir et de Yasmina.
Leader
Sur le plan international également, la société met les bouchées doubles pour maintenir sa position face à la concurrence et, pourquoi pas, grignoter de nouvelles parts de marché. Pour cela, le nouveau président, Philippe Bourguignon, a ramené sa propre devise: "dans la longue histoire du club, il y a trop de passé pour qu'il n'y ait pas d'avenir". Des orientations stratégiques ambitieuses sont escomptées d'ici l'an 2000. On les dit parfaitement réalisables. Il s'agit notamment de consolider la zone Europe/Afrique avec l'ouverture de nouveaux villages, de développer les zones insuffisamment couvertes, d'élargir l'offre en augmentant le nombre des circuits proposés, de construire de nouveaux villages de cases avec de grandes capacités et enfin de créer un espace de divertissement et de loisirs, le Club Med World.
Pour cela, la société veillera à recruter des expertises nouvelles et rajeunir la pyramide des âges. Un effort particulier sera déployé au niveau des réservations et ventes, ainsi que pour la sensibilisation des GO à la nouvelle vision managérielle et comportementale. En fait, il s'agira de repenser en profondeur l'organisation des villages, sans pour autant changer l'identité du Club. Sage décision, rien ne sert de changer une culture exceptionnellement forte. Un simple coup de pinceau suffira.
Retour