Coupe du Monde 2022: 63% des Marocains regarderont les matchs (enquête)    Revue de presse quotidienne de ce vendredi 2 décembre 2022    WM Power ranking 2022 : Le Maroc 10è meilleure équipe au monde    Prévisions météorologiques pour le vendredi 02 décembre 2022    Mondial 2022. Les Lions de l'Atlas face aux Matadors espagnols en 1/8è    Maroc-Espagne : Convention sur l'appui à la consolidation des CTI    L'ouverture d'un consulat à Dakhla renforce les relations entre Guatemala et Rabat    Mort d'un homme en garde à vue : les précisions qui font taire définitivement les rumeurs    Canada – Maroc : Les 11 Lions de l'Atlas face aux Canucks    Mondial 2022 : Le Japon bat l'Espagne et termine premier de son groupe    Soirée de folie dans les villes du Maroc après la qualif' des Lions (VIDEOS)    Conférence d'après match contre le Canada: Walid Regragui rend hommage à Hakimi    Mondial 2022: la RAM annonce une bonne nouvelle aux supporters marocains    Mondial 2022 : l'Allemagne à terre, quitte la compétition    Décès de Yassine Chibli : le Procureur général du Roi dévoile les résultats de l'enquête    Le roi ordonne l'augmentation progressive de l'allocation mensuelle des imams    Le prince héritier de Dubaï félicite chaleureusement les Lions de l'Atlas après leur qualification en 8ème    Mondial-2022 (3è journée/Groupe F): Le Maroc bat le Canada 2 à 1 et va aux 8-èmes de finale    Le gouvernement déterminé à réussir le chantier de réforme du système national de santé    Palestine : Les USA s'engagent à rouvrir le consulat palestinien    Liberté de la presse : Mediapart obtient gain de cause auprès de la justice française    15 morts et 27 blessés dans une attaque contre une école afghane    CNSS. L'assurance maladie de généralise    Covid-19/Maroc : 1.290 cas actifs à l'échelle nationale dont 7 cas admis en REA    Casablanca / Opéra Royal du Maroc : La métropole vibre au rythme du 1er Gala    Une nouvelle exposition de l'artiste Mahi Binebine    Le raï algérien désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    Le Maroc entend injecter 14 milliards de dollars dans « le Fonds Mohammed VI pour l'investissement » (ministre)    L'UGTM appelle le gouvernement à préserver la dignité des travailleurs    Chambre des conseillers : présentation en commission du budget sectoriel du Secrétariat général du gouvernement    La République du Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla    Révision annuelle des listes électorales générales: le délai d'inscription expire le 31 décembre    Algérie: Un ancien ministre des travaux publics condamné à 12 ans de prison pour corruption    Espagne : Expulsé d'Allemagne, un Marocain arrêté pour endoctrinement djihadiste    ADM: plus de 306.000 nouveaux Pass Jawaz vendus en 2021    Rabat : L'Espace Rivages accueille une exposition du Maroco-italien Abdelkader Meskar    Alerte météo : Fortes averses parfois orageuses et chutes de neige ces jeudi et vendredi    Mariages des mineures: Ouahbi promet d'interdire les autorisations judiciaires    Rabat: collaboration entre les Archives du Maroc et les Archives nationales de Turquie    Afrique du Sud : le scandale du cambriolage agite le sommet de l'Etat, l'argent sale mis en cause    Inflation : impact négatif sur les salaires réels (OIT)    Sidaction : coup d'envoi de la campagne 2022    Patrimoine culturel immatériel : Le Royaume immunise ses trésors humains    L'Association «Maroc Impact» lance son projet «Genious Medina»    Nouveau single: «Ha Mama» de Sabrina Belfkih récolte 2 millions de vues en peu de temps    L'Institut du Monde Arabe rend hommage à la grande cinéaste Izza Génini    Banques participatives: les financements augmentent de 23,8% à fin octobre (BAM)    A vos parapluies ; il va pleuvoir ce jeudi 1er décembre 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Roi Mohammed VI visite "Bayt Dakira" à l'ancienne médina d'Essaouira
Publié dans MarocHebdo le 16 - 01 - 2020

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L'assiste, a visité, mercredi à l'ancienne médina d'Essaouira, «Bayt Dakira», un espace spirituel et patrimonial de préservation et de valorisation de la mémoire judéo-marocaine, unique en son genre au sud de la Méditerranée et en terre d'Islam. En effet, cet espace historique, culturel et spirituel, abrite, après des travaux de restauration, la Synagogue «Slat Attia», la maison de la mémoire et de l'histoire «Bayt Dakira» et le Centre international de recherches Haim et Célia Zafrani sur l'histoire des Relations entre le Judaïsme et l'Islam.
La visite du Souverain à cet édifice traduit l'intérêt particulier qu'accorde SM le Roi, Amir Al-Mouminine, au patrimoine culturel et cultuel de la communauté juive marocaine, et Sa volonté permanente de préserver la richesse et la diversité des composantes spirituelles du Royaume et de son patrimoine authentique.
À Son arrivée à «Bayt Dakira», Sa Majesté le Roi a été accueilli par le Conseiller du Souverain, Président de l'Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay, avant d'être salué par les membres du Comité scientifique de «Bayt Dakira» et du bureau de l'Association Essaouira-Mogador, initiatrice de ce chantier, et les architectes chargés de la restauration de ce projet.
Le Souverain a ensuite été salué par le Grand Rabbin de Casablanca, M. Joseph Israel, et le Grand Rabbin M. David Pinto, avant de visiter la salle de prière «Slat Attia», l'une des synagogues les plus emblématiques d'Essaouira-Mogador qui reflète l'exceptionnelle singularité et la richesse du judaïsme marocain.
Le Souverain a, par la suite, été salué par Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).
Ensuite, M. André Azoulay a présenté à Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, les deux Livres Saints : Le Coran et La Thora.
A cette occasion, le chantre Michel Abittan a interprété des chants religieux, avant que le Grand Rabbin de Casablanca, M. Joseph Israel, ne prononce une bénédiction pour SM le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve.
Par la suite, le Conseiller de SM le Roi, Président de l'Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay, a prononcé une allocution devant le Souverain dans laquelle il a affirmé que cette visite du Souverain scelle la renaissance de la ville d'Essaouira, qui a toujours été tournée vers le reste du Monde, notant que c'est un jour historique qui porte l'empreinte de "notre Maroc séculaire et millénaire qui a su protéger la très grande diversité, qui est la richesse centrale de notre pays".
"Cette maison est celle de la mémoire et de l'histoire. Elle est aussi celle de cette boussole marocaine dont le monde a besoin aujourd'hui, un monde en quête de repères, un monde qui tourne le dos à toutes ces valeurs qui sont celles de notre pays sous le leadership de SM le Roi, Amir Al-Mouminine", a ajouté M. Azoulay.
Ayant pour centre de gravité la Synagogue «Slat Attia», Bayt Dakira est un lieu de mémoire qui raconte par les objets, les textes, la photo et le film l'exceptionnelle saga du Judaïsme dans la ville d'Essaouira et de ses patrimoines : du cérémonial du thé à l'art poétique hébraïque, de l'orfèvrerie du filigrane de l'or et de l'argent à la broderie et à la confection de somptueux caftans, des arts culturels à la littérature et des rituels souiris à la synagogue aux grands comptoirs du négoce qui ont fait le rayonnement de Mogador au 18è et 19è siècle.
« Bayt Dakira », qui présente et explique tous les passages de la vie juive à Essaouira, de la naissance au décès et de la Bar Mitzvah au mariage, est également un lieu de pédagogie grâce au Centre de Recherches Haim et Célia Zafrani sur l'histoire des Relations entre le Judaïsme et l'Islam, qui constitue un espace d'échange entre les chercheurs de divers horizons et un espace de partage, de transmission et de résistance à l'amnésie.
A l'issue de la visite, Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, a été salué par 27 personnalités de la communauté juive marocaine et du monde.
Les anciens peuvent reposer en paix. La mémoire juive marocaine a ses gardiens. De toutes générations et de toutes confessions, ces Marocains de naissance ou de cœur sont désormais mobilisés, chacun à son échelle et dans son espace de vie, pour préserver, perpétuer et faire rayonner le judaïsme marocain, composante singulière et souvent exemplaire de l'identité plurielle du Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.