Mondial 2022 : Neymar "ne garantit pas à 100%" qu'il reviendra en sélection du Brésil    Maroc-Palestine: Signature d'un MoU pour créer un Conseil d'Affaires    Pétrole: le WTI, toujours en baisse, frôle les 70 dollars le baril    Mondial: Messi critique l'arbitrage du quart entre l'Argentine et les Pays-Bas    Le Conseil suprême du CCG réitère ses positions fermes en faveur de la marocanité du Sahara    La tournée des émissaires de Mohammed VI en Afrique a fait escale à Dakar    Conseil de la Concurrence : Mille et une lacunes du marché des soins médicaux    Lions de l'Atlas: Hakimi s'entraine à part, Aguerd absent de l'entraînement collectif (VIDEO)    Sky News: Riyad Mahrez va soutenir les Lions de l'Atlas (VIDEO)    Maroc : Le 20e Grand prix national de la presse dévoile les noms des lauréats    GPNP : Hespress couronné pour la sixième fois et la troisième consécutive    Maroc – Portugal : Les Lions de l'Atlas avides de victoire et d'histoire    Cliniques privées: voici ce qu'en pense le Conseil de la Concurrence    À Oslo, le Maroc et la Norvège entament des consultations politiques    Espagne : 28 passagers du Maroc s'échappent d'un avion atterri en urgence à Barcelone    Renault Commerce Maroc et NCRA inaugurent un nouveau showroom à El Kelaâ des Sraghna    Mondial 2022. Les chances des Lions de l'Atlas de vaincre la Seleção das Quinas portugaise    Sahara: le Conseil suprême du CCG réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Le roi adresse un discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient en Arabie Saoudite    Der Spiegel. Libération de l'activiste humanitaire allemand Jörg Lange grâce aux services de renseignement marocains    Mahi Binebine : première exposition individuelle au Maroc (VIDEO)    Vidéo. DS Automobiles lance la 2e édition du Marché des Créateurs du 08 au 11 décembre    Coronavirus: 156 nouvelles contaminations enregistrées ce vendredi    Les Etats-Unis et le Maroc appellent les pays méditerranéens et africains à adhérer à l'Initiative contre la prolifération    Les sanctions imposées sur les pays africains doivent être adaptées et proportionnées afin de garantir leur efficacité    La CNDP lance la plateforme à vocation africaine « Koun3labal »    PLF 2023: IS, IR, auto-entrepreneur… Voici les principaux amendements adoptés    Iran : Abolition de la police des moeurs Hommage à Mahsa Amini    Le ministère de la solidarité compte créer 12 incubateurs sociaux au niveau national    France : Un consulat mobile au profit des MRE dans l'Aveyron    Le photographe de National Geographic au zoo de Rabat    France : Condamné à tort pour viol il y a 23 ans, Farid El Haïry veut sa réhabilitation    AstraZeneca et la Fondation Lalla Salma agissent pour l'accès équitable aux soins contre le cancer au Maroc    Sociétés cotées en bourse : une performance revue à la hausse    L'ONMT, fier du rayonnement suscité par les Lions de l'Atlas    Mondial 2022 / Lu sur Twitter / Vahid Halilhodzic : « Au Maroc, ils ont le meilleur centre technique du monde ! »    Le chef de gouvernement ce lundi devant les députés    «Welidatna Jabouha», la dédicace de Saida Charaf pour le Onze national    La réalisatrice Sofia Alaoui en compétition officielle du festival Sundance    Tétouan des sept portes: Une 10ème édition sous le signe de la préservation des ressources hydriques    Sommet sino-arabe: Akhannouch à Riyad pour représenter le roi    Alerte météo: fortes averses parfois orageuses et rafales de vent du vendredi au dimanche    L'arbitre de Maroc-Portugal nous a déjà porté chance    Gros contrats signés pendant la visite de Xi Jinping en Arabie saoudite    Washington et Moscou échangent des prisonniers, dont la basketteuse Brittney Griner    Talbi Alami représente le Roi à la cérémonie d'investiture du président de Guinée équatoriale    Covid: la 9ème vague de l'épidémie continue de monter en France    Atteinte d'une maladie neurologique, Céline Dion reporte sa prochaine tournée mondiale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Discours royal au Parlement
Publié dans MarocHebdo le 10 - 10 - 2020

Le discours royal au Parlement, vendredi 9 octobre 2020, présente bien des traits qui lui donnent un relief particulier. C'est ‘abord le dernier de cette législature qui entame sa cinquième et dernière année. C'est aussi la conjoncture exceptionnelle que traverse le Maroc, par suite de la pandémie, laquelle est une crise sanitaire, sociale et économique avec un impact qui va se prolonger dans les prochains mois et même au-delà. C'est enfin une circonstance où le Souverain a tenu à souligner les défis qu'il faudra surmonter. Un état des lieux a été ainsi dressé par le Souverain ; il révèle un ensemble de dysfonctionnements, de déficits aussi sur l'économie nationale et l'emploi.
Trois axes directeurs ont été mis en exergue par SM le Roi. Le premier intéresse « le plan de relance économique » placé en tête des priorités de l'étape actuelle. Cela passe par le soutien des secteurs productifs et en particulier des PME. Les mesures à prendre seront l'objet d'un « cadre consensuel national ». Il s'agira d'impliquer l'Etat et les partenaires sociaux et économiques. Un gros effort a été déjà consenti par l'Etat pour le soutien aux entreprises sur la base d'un dispositif de prêts garantis qui ont bénéficié à plus de 20000 entreprises et qui a nécessité une enveloppe de 26 milliards de DH. Aujourd'hui, il faut faire plus et comme l'a précisé le Souverain « ces efforts doivent se poursuivre tant par les banques et la caisse centrale de garantie que par les entreprises et leurs associations professionnelles.
Après l'annonce qui en avait été faite auparavant, le Souverain a décidé la mise sur pied d'un Fonds Mohammed VI pour l'investissement, d'un montant de 15 milliards de DH. Cette nouvelle institution aura « la personnalité morale et des structures managériales adéquates ». Il s'agira d'en faire « un modèle bonne gouvernance, d'efficience et de transparence ». Sur cette base là, l'allocation des crédits par ce nouveau Fonds sera un facteur d'incitation des partenaires marocains et internationaux à accompagner ses interventions, et ce dans de nombreux domaines (restructuration industrielle, innovation et activité à fort potentiel, PME, tourisme, agriculture…). Précisément, pour ce qui est de ce dernier secteur, une place prioritaire lui sera accordée dans la relance économique à l'ordre du jour. Une stratégie de promotion du monde rural sera ainsi mise en œuvre. Pour le Souverain, l'un des leviers-clés en sera « l'opération de mobilisation d'un million d'hectares de terres agricoles collectives au profit des investisseurs et des ayants droit. » L'estimation faite des investissements attendus dans le cadre de ce projet est de l'ordre de 38 milliards de DH, soit pratiquement l'équivalent de deux points supplémentaires du PIB, favorisant d'« importantes créations d'emplois au cours des prochaines années. »
Le deuxième axe du discours royal fait référence à la question sociale. Pour le Souverain, son souci constant « a toujours été que la dynamique économique soit articulée à la promotion du secteur social ». C'est un « projet national majeur » articulé autour de quatre lignes de force et de mesures d'opérationnalisation :
- L'extension, au plus tard à la fin 2022, de la couverture médicale obligatoire ;
- La généralisation des allocations familiales dont vont bénéficier près de sept millions d'enfants en âge de scolarité et qui intéresse trois millions de familles ;
- L'élargissement de la base d'adhésion au système de retraite en intégrant cinq millions de personnes dans la population active qui ne bénéficie d'aucune pension ;
- Enfin, la généralisation de l'accès à l'indemnité pour perte d'emploi pour des Marocains justifiant d'un emploi régulier.
Là encore, « le pilotage innovant et efficace de ce projet » se fera sur la base d'une concertation élargie à l'ensemble des partenaires. A terme, il est prévu un organe unifié en charge de la coordination et de la supervision des régimes actuels de protection sociale.
Le dernier axe regarde, lui, l'exigence d'une nouvelle gouvernance publique, corrélée à la reddition des comptes, un principe consacré par la Constitution. Il est prévue des réformes portant sur les institutions de l'Etat et des entreprises publiques pour en faire « un levier de développement et non un frein ». Dans cette optique, le Souverain a souligné que la nouvelle Agence chargée de la supervision des participations de l'Etat et du suivi de leurs performances devra jouer « un rôle-clé dans ce domaine ».
« C'est un nouveau contrat social » qui est désormais à l'ordre du jour pour assurer le succès du plan de relance économique. Le Souverain a appelé à « faire face à cette crise sans précédent », à « relever les défis » et à une « mobilisation nationale générale. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.