Mondial 2022 : Neymar "ne garantit pas à 100%" qu'il reviendra en sélection du Brésil    Maroc-Palestine: Signature d'un MoU pour créer un Conseil d'Affaires    Pétrole: le WTI, toujours en baisse, frôle les 70 dollars le baril    Mondial: Messi critique l'arbitrage du quart entre l'Argentine et les Pays-Bas    Le Conseil suprême du CCG réitère ses positions fermes en faveur de la marocanité du Sahara    La tournée des émissaires de Mohammed VI en Afrique a fait escale à Dakar    Conseil de la Concurrence : Mille et une lacunes du marché des soins médicaux    Lions de l'Atlas: Hakimi s'entraine à part, Aguerd absent de l'entraînement collectif (VIDEO)    Sky News: Riyad Mahrez va soutenir les Lions de l'Atlas (VIDEO)    Maroc : Le 20e Grand prix national de la presse dévoile les noms des lauréats    GPNP : Hespress couronné pour la sixième fois et la troisième consécutive    Maroc – Portugal : Les Lions de l'Atlas avides de victoire et d'histoire    Cliniques privées: voici ce qu'en pense le Conseil de la Concurrence    À Oslo, le Maroc et la Norvège entament des consultations politiques    Espagne : 28 passagers du Maroc s'échappent d'un avion atterri en urgence à Barcelone    Renault Commerce Maroc et NCRA inaugurent un nouveau showroom à El Kelaâ des Sraghna    Mondial 2022. Les chances des Lions de l'Atlas de vaincre la Seleção das Quinas portugaise    Sahara: le Conseil suprême du CCG réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Le roi adresse un discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient en Arabie Saoudite    Der Spiegel. Libération de l'activiste humanitaire allemand Jörg Lange grâce aux services de renseignement marocains    Mahi Binebine : première exposition individuelle au Maroc (VIDEO)    Vidéo. DS Automobiles lance la 2e édition du Marché des Créateurs du 08 au 11 décembre    Coronavirus: 156 nouvelles contaminations enregistrées ce vendredi    Les Etats-Unis et le Maroc appellent les pays méditerranéens et africains à adhérer à l'Initiative contre la prolifération    Les sanctions imposées sur les pays africains doivent être adaptées et proportionnées afin de garantir leur efficacité    La CNDP lance la plateforme à vocation africaine « Koun3labal »    PLF 2023: IS, IR, auto-entrepreneur… Voici les principaux amendements adoptés    Iran : Abolition de la police des moeurs Hommage à Mahsa Amini    Le ministère de la solidarité compte créer 12 incubateurs sociaux au niveau national    France : Un consulat mobile au profit des MRE dans l'Aveyron    Le photographe de National Geographic au zoo de Rabat    France : Condamné à tort pour viol il y a 23 ans, Farid El Haïry veut sa réhabilitation    AstraZeneca et la Fondation Lalla Salma agissent pour l'accès équitable aux soins contre le cancer au Maroc    Sociétés cotées en bourse : une performance revue à la hausse    L'ONMT, fier du rayonnement suscité par les Lions de l'Atlas    Mondial 2022 / Lu sur Twitter / Vahid Halilhodzic : « Au Maroc, ils ont le meilleur centre technique du monde ! »    Le chef de gouvernement ce lundi devant les députés    «Welidatna Jabouha», la dédicace de Saida Charaf pour le Onze national    La réalisatrice Sofia Alaoui en compétition officielle du festival Sundance    Tétouan des sept portes: Une 10ème édition sous le signe de la préservation des ressources hydriques    Sommet sino-arabe: Akhannouch à Riyad pour représenter le roi    Alerte météo: fortes averses parfois orageuses et rafales de vent du vendredi au dimanche    L'arbitre de Maroc-Portugal nous a déjà porté chance    Gros contrats signés pendant la visite de Xi Jinping en Arabie saoudite    Washington et Moscou échangent des prisonniers, dont la basketteuse Brittney Griner    Talbi Alami représente le Roi à la cérémonie d'investiture du président de Guinée équatoriale    Covid: la 9ème vague de l'épidémie continue de monter en France    Atteinte d'une maladie neurologique, Céline Dion reporte sa prochaine tournée mondiale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le 13ème festival de la culture Soufie se tient en ligne
Publié dans MarocHebdo le 19 - 10 - 2020

Une problématique complexe, mais qui offre un levier d'appréhension et de relecture aussi pour se poser des questions essentielles sur les valeurs humaines et spirituelles.
Un challenge? Assurément. Comment organiser un festival -a fortiori de culture soufie...- avec cette pandémie imposant des masques, des gestes barrières, une distanciation physique et des rassemblements réduits à leur plus simple expression? Défi relevé: la treizième édition du Festival de la culture soufie va bien se tenir, du 17 au 26 octobre 2020 mais en ligne...
Ce ne sera pas une formule revue et corrigée compte tenu de cette contrainte digitale, tant s'en faut. L'on aura droit aux fondamentaux de cette manifestation; il s'agit de continuer à être au service de valeurs essentielles. Lesquelles? L'art, la culture, la sagesse et la spiritualité.
Contrainte digitale
Voilà bien donc une conception nouvelle mettant à profit les promouvoir la culture -toujours- mais autrement, suivent des modalités, des contraintes et des modes d'expression inédits. Seront ainsi explorés d'autres lieux, des patrimoines et des espaces de la culture soufie; seront également mis en relation des conférenciers -une bonne soixantaine- avec des centres d'études dans le monde. Un public élargi cette fois-ci à des segments d'internautes dépassant celui traditionnel de cette manifestation.
Le thème de cette édition est le suivant: «L'art de la transmission». Une problématique complexe, bien entendu, mais qui offre un levier d'appréhension et de relecture aussi pour se poser des questions essentielles sur les valeurs humaines et spirituelles. De quoi pousser à s'interroger sur celles que l'on aimerait -ou devrait?- transmettre aux générations futures.
Avec cette pandémie, tout le monde est interpellé: quel cap prendre désormais? D'une autre manière, quel sens donner à nos vies. A la vie. A notre destin collectif? Le festival va encore plus loin; en sollicitant le regard d'aujourd'hui sur les leçons reçues des générations passées, sur le legs culturel et même civilisationnel. A cet égard, l'Histoire a légué un capital largement immatériel par un processus millénaire d'accumulation.
“Nourrir nos âmes”
Il importe d'aider, comme le dit Fouzi Skalli, président de ce festival, à «éclairer nos esprits», plus encore peut-être à «nourrir nos âmes». Un référentiel donc, qui considère que l'humanité est un donné, une matière première reçue en partage; il faut oeuvrer à la développer, à la faire grandir en ravivant la spiritualité. La culture soufie s'inscrit dans cette démarche; elle appelle à une conscience de plus en plus élargie et profonde de soi. Une culture, une culture autre, est à redécouvrir et à revitaliser.
Il faut la transmettre; elle ne peut que redonner à la spiritualité toute sa place et toute sa dimension. Une aventure pas seulement individuelle mais aussi collective. N'est-ce pas le monde demain qui est à l'ordre du jour? Des semences d'avenir pour réfléchir à la «résistance» à opposer à la «globalisation d'une culture sans âme», comme le dit Fouzi Skalli, et qui n'épargne pas l'expression du religieux lui-même.
Durant une dizaine de jours, la déclinaison du programme en ligne part à la rencontre de publics pour qui la culture soufie est vivace, avec son patrimoine et ses valeurs; ils seront ainsi accueillis dans les centres historiques spirituels, de Fès à Konya (Turquie), de Grenade à Niamey, de Lahore (Pakistan) à Fès, etc... Autour du thème de «l'art de la transmission», sont prévus des expositions, des tables-rondes, des cafés littéraires, des cérémonies soufies, des master classes et d'autres activités.
Il faut également mentionner la participation et la mobilisation d'une soixantaine d'intervenants (chercheurs, spécialistes, écrivains, comédiens, plasticiens, guides spirituels). Un patrimoine culturel et spirituel que celui de la culture soufie; il vaut de le revisiter parce qu'il offre une voie vers l'universel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.