Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Coupe du trône: le WAC domine Oued Zem et file aux quarts de finale (Vidéos)    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Coupe de la CAF: La RSB joue le quitte ou double en Zambie    Officiel : Schalke et Amine Harit relégués en Bundesliga 2    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Conseil de gouvernement: Du nouveau pour l'AMO des indépendants    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    DGAPR : la grève de la faim annoncée par les détenus Soulaimane Raissouni et Omar Radi "n'a aucun lien avec les conditions de leur détention"    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?
Publié dans MarocHebdo le 08 - 03 - 2021

Avec 500.000 doses du vaccin Sinopharm réceptionnées dimanche 7 mars 2021, le Maroc ne semble pas encore en mesure d'accélérer le rythme de la vaccination. Pour les experts, l'approvisionnement en vaccins devient de plus en plus difficile.
Malgré le succès prêté au Maroc concernant sa gestion de la campagne de la vaccination, il n'en demeure pas moins que la pression sur les stocks des vaccins pourrait être l'un des maillons faibles de la chaine. Si le Royaume vient de renforcer ce stock par la réception, dimanche 7 mars 2021, d'un nouveau lot de 500.000 doses du vaccin chinois Sinopharm, force est de constater que cette quantité est trop faible pour parvenir à un million de personnes vaccinées par semaine. Selon de nombreux experts, notamment marocains, il y a désormais une guerre des vaccins sur le marché international et le Maroc fera face dans l'avenir à une grande difficulté d'approvisionnement.
Une course effrénée au vaccin
D'où l'appel du Professeur Azzedine Ibrahimi, expert en biologie et directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, qui a incité le gouvernement marocain à opérer une diversification des vaccins qui sont disponibles sur le marché. Notamment le vaccin russe Spoutnik V, dont l'efficacité et la crédibilité ont été prouvées par l'organisation mondiale de la santé.
Il y a aussi le vaccin américain Pfizer, mais sa disponibilité ne sera probablement pas garantie quand on sait que le gouvernement américain a décidé de consacrer une grande partie de la production à la vaccination des Américains. Un autre expert, en l'occurrence, Samir Machour, vice-président chez Samsung Biologics, parle d'une course effrénée et de plus en plus difficile à l'approvisionnement des vaccins. «193 pays ont commandé plus de 20 milliards de doses à livrer d'ici la fin de 2021.
La grande majorité de ces commandes, soit plus de 83%, proviennent des pays développés. Sauf que la capacité de production mondiale planifiée de tous les vaccins réunis ne dépasse pas 9,2 milliards de doses d'ici la fin de 2021 -ce qui est à peine suffisant pour vacciner environ 4,8 milliards de personnes (dans le cas où la totalité de la capacité planifiée est délivrée)», explique cet expert marocain de renommée internationale. AstraZeneca, Pfizer et Moderna ont ensemble une capacité de production combinée de 5,3 milliards de doses prévues pour fin 2021. Sinovac et Sinopharm, 1 milliard de doses chacun, Can- Sino, 200 millions de doses, Spoutnik, 500 millions de doses et Johnson&Johnson, un milliard de doses d'ici a fin 2021.
Cela signifie que l'autre moitié de la planète devra attendre 2023 pour être entièrement vaccinée et que les pays devront donner la priorité aux personnes qui devraient absolument être vaccinées par rapport a celles qui peuvent encore attendre. Pour Samir Machour, «la mise au point du vaccin Covid a pris moins d'un an. La fourniture du vaccin à tout le monde prendra probablement entre 2 et 3 ans». Outre les vaccins, les flacons, seringues, bouchons, et les équipements médicaux sont tous en pénurie chronique.
Cela dit, les prochaines semaines et les prochains mois seront difficiles pour notre pays. Il est certain que le Maroc recevra toutes les doses commandées, mais il va devoir certainement composer avec la réalité difficile du marché international et la forte demande des vaccins émanant du monde entier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.