Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La palmeraie d'El Arja entre les mains d'Alger
Publié dans MarocHebdo le 17 - 03 - 2021

On attendait une réaction ferme de Rabat face à la confiscation par Alger des palmiers de dizaines d'agriculteurs de la province de Figuig, mais il n'en a rien été. Déception.
Les autorités marocaines se sont donc enfin décidées à réagir à la spoliation que s'apprête à faire ce jeudi 18 mars 2021 le régime algérien de la palmeraie d'El Arja, à la frontière maroco-algérienne au niveau de la province de Figuig. Mais pas dans le sens où l'espéraient les agriculteurs. S'étant réunis avec eux au cours de la journée du mardi 16 mars 2021, le gouverneur de la province de Figuig, Mohamed Derhem, a donné raison aux éléments de l'armée algérienne qui occupent depuis le 20 février 2021 la palmeraie et leur a signifié qu'ils devaient se résoudre à ne plus se rendre sur leurs terres, que leurs familles exploitent depuis plusieurs générations pourtant.
Le communiqué du ministère de l'Intérieur publié dès après la réunion fait en effet état, sans la contester, d'une "décision temporaire et conjoncturelle prise par les autorités algériennes"; ce qui revient de fait à reconnaître l'algérianité d'El Arja, quand bien même les agriculteurs se verraient de nouveau à l'avenir ouvrir les portes de la palmeraie.
Souveraineté vs propriété
Dans le même sens, il souligne que "l'autorité provinciale (...) reste mobilisée pour étudier et élaborer des solutions qui tiennent compte de toutes les options". Qu'El Arja soit algérienne est pourtant, comme nous l'expliquions dans le "Maroc Hebdo au quotidien" du lundi 15 mars 2021, contestable, Alger s'appuyant sur une interprétation lui étant par trop favorable de la convention du 15 juin 1972 relative au tracé des frontières bilatérales.
Et même si la capitale de la voisine de l'Est avait raison, elle se doit de toute façon d'indemniser les agriculteurs car souveraineté est une chose, propriété privée en est une autre. Or, il semble n'en être rien. On comprend bien sûr que Rabat ne veuille pas tomber dans le piège de la junte algérienne, qui cherche à l'évidence à exporter la contestation qu'elle essuie depuis plus de deux ans et le début du mouvement de protestation du Hirak vers le Maroc, mais il n'empêche que le Royaume ne peut rester les bras croisés.
La moindre des choses est, ainsi, qu'il proteste et qu'il saisisse les instances internationales concernées, car protéger ses ressortissants et leurs droits est son devoir le plus élémentaire et la légitimité entière de l'Etat s'appuie sur sa capacité à cet égard.
Sur les réseaux sociaux circule notamment la vidéo d'un des agriculteurs, bien sûr attaché à sa marocanité comme le sont l'ensemble des agriculteurs -on peut les voir brandir le drapeau national et les photos du roi Mohammed VI-, mais qui se pose la question de savoir si les pouvoirs publics le considéraient finalement vraiment comme un citoyen marocain. Que ceux-ci répondent avec des actes et pas seulement des promesses!.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.