Marhaba 2021: le roi Mohammed VI demande un dispositif spécial d'accompagnement    L'Algérie retire l'accréditation à France 24    Blue Origin. Un milliardaire a déboursé 28 millions de dollars pour être avec Jeff Bezos    Le Raja s'incline contre Berkane et perd du terrain pour la première place    Djokovic-Tsitsipas: les meilleurs moments de la finale (VIDEO)    Jerrada : Nouveaux projets pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    Hamid Fettah, nouveau coordinateur de l'Istiqlal à Fès    Législatives algériennes : le parti islamiste MSP revendique la majorité    Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    Aérien. La RAM dévoile ses nouveaux tarifs vers le Maroc    Botola / HUSA-WAC (3-5) : Un match renversant au score renversé !    Euro 2020 : Les Anglais convaincants ont battu les Croates décevants (1-0)    Facilitation des démarches consulaires, douanières et sanitaires...les nouvelles directives de SM le Roi en faveur des MRE    Evolution du coronavirus au Maroc : 270 nouveaux cas, 523.890 au total, dimanche 13 juin 2021 à 16 heures    La résolution européenne sur le Maroc est "erronée" et "inappropriée", selon une sénatrice italienne    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    Opération Marhaba 2021: des incertitudes planent toujours    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Algérie: les élections législatives ne vont pas régler le problème (Think tank US)    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout
Publié dans MarocHebdo le 15 - 05 - 2021

Avec les prochaines livraisons de doses de vaccins et la vaccination des personnes âgées de plus de 50 ans, le Maroc aura achevé avec succès quelques-unes des principales étapes dans sa lutte contre la propagation du Covid-19.
Le gouvernement doit décider d'un assouplissement des mesures restrictives. Que ce soit pour le couvre-feu, les déplacements ou les frontières aériennes, des mesures d'allégement sont plus que jamais nécessaires aujourd'hui, d'autant plus que la situation épidémiologique ne justifie pas de telles restrictions des libertés des Marocains. La majorité des experts et scientifiques ont appelé cette semaine à opérer cet allégement après le mois de Ramadan.
Pour Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine de Rabat, tous les indicateurs sont aujourd'hui au vert et rien ne justifie la poursuite des mesures restrictives.
Selon M. Ibrahimi, également membre du Comité national technique et scientifique consultatif de vaccination, la pression sur le système de santé a été considérablement allégée, la crainte d'une troisième vague a été dissipée et la campagne nationale de vaccination se poursuit dans de très bonnes conditions. Actuellement, plus de 6 millions de Marocains ont été vaccinés, dont 4,5 millions ont reçu les deux doses. Durant les 48 dernières heures, le Maroc a vacciné plus de 450.000 personnes, enregistrant un record en termes de nombre de vaccinés en un temps si court.
Annuler les restrictions au déplacement
Les mesures restrictives instaurées pendant le mois de Ramadan ont donné leurs fruits, faisant baisser la courbe des contaminations de près de 20% les 4 dernières semaines. Avec les prochaines livraisons de doses de vaccins et la vaccination des personnes âgées de plus de 50 ans, le Maroc aura achevé avec succès quelques-unes des principales étapes dans sa lutte contre la propagation du Covid-19.
Scientifiquement, donc, un allégement imminent des mesures restrictives est tout à fait justifié. Sur le registre économique et social, le gouvernement n'a d'autre choix que d'opérer ces changements. Le taux de chômage ne cesse d'augmenter, a alerté le Haut-Commissariat au Plan. Les fermetures des cafés et restaurants ont mis au chômage des centaines de milliers de Marocains. Une ouverture de ces établissements à une heure tardive le soir va aider considérablement cette catégorie de la population, lourdement impactée par les dernières mesures, sans que le gouvernement n'ait daigné leur venir en aide.
Les frontières aériennes devront aussi être ouvertes aux dizaines de pays avec lesquels les vols ont été suspendus. Les autorités pourraient instaurer l'obligation d'une présentation d'un passeport de vaccination, en plus d'autres mesures peu contraignantes. Nos frontières ne peuvent pas rester éternellement fermées. Et aujourd'hui il est temps de laisser les Marocains voyager, les MRE revoir leurs proches et permettre au tourisme marocain de regagner un peu de son dynamisme.
Les plages et autres lieux de divertissements, cinémas, musées et lieux culturels doivent rouvrir. Les mosquées et autres lieux de cultes doivent également ouvrir leurs portes et pour toutes les prières, ainsi que les rassemblements dans les endroits publics en plein air, tout en annulant les restrictions aux déplacements entre les régions qui ne présentent pas de risque.
Aujourd'hui, tout tend vers un allégement des mesures restrictives et liberticides, que ce soit sur le plan scientifique, économique, social ou encore psychologique. Les Marocains sont à bout. Le gouvernement doit sortir de sa zone de confort, faire preuve de courage, se rendre à l'évidence et permettre aux Marocains de souffler un peu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.