Le pdt de la délégation Maghreb au PE salue un geste Royal hautement généreux en direction de l'Algérie (Vidéo)    Affaire Pegasus : la CNDP se saisit du dossier    Agro-alimentaire : bonnes performances des exportations en 2021    Du pétrole à Inezgrane : les précisions de l'ONHYM    Kaboul: Les talibans revendiquent l'attentat contre le ministre de la Défense    Liban : Joe Biden annonce 100 millions de dollars d'aide supplémentaire    Fin du « potentiel détournement » d'un pétrolier britannique    Records du monde ou dopage technologique...    L'Espagne rejoint le Brésil en finale messieurs    Covid-19 : Le Maroc franchit, à nouveau, la barre des 10.000 cas    Vaccination anti-Covid : inauguration du premier vaccinodrome à la pointe de la technologie (Reportage)    La société civile se mobilise contre le travail des enfants    «Prisonnière du silence» remporte le grand prix    Lucien Amiel, doyen des galeristes marocains, n'est plus    Micro-crédit. Les nouvelles dispositions légales entrent en vigueur    JO-2020/Athlétisme: le Kényan Emmanuel Korir champion olympique du 800 m    Issa Hayatou sanctionné par la FIFA    Botola: Walid Regragui proche du Wydad, pour succéder à Benzarti    Football. L'emblématique gardien de but Ahmed Belkorchi n'est plus    Affaire Pegasus : La riposte marocaine se poursuit    Législatives: El Othmani se présentera dans la circonscription de Rabat-Océan    Bonnes performances pour les ventes de voitures à fin juillet    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 4 août 2021 à 16H00    Covid-19: la Chine restreint les déplacements à l'étranger pour ses ressortissants    Fête du Trône: SM le Roi reçoit un message de félicitations du président du Conseil présidentiel libyen    Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. La Douane sensibilise sur les nouvelles dispositions de lutte    En Algérie, «le meilleur système de santé au Maghreb et en Afrique» s'effondre    Chambres professionnelles/élections : dans le Souss-Massa, le RNI ratisse large    OMPIC. Un bilan 2020 positif et une feuille de route bien affûtée    Comment se préparer aux Jeux Olympiques ? Une expérience de deux médecins anciens champions sportifs    Covid-19 : Le théâtre national Mohammed V suspend ses activités    JO-2020: Le programme du jeudi 5 août 2021    Justice : Voici les nouveaux procureurs du Roi et présidents de la Cour d'appel    Covid-19 : le théâtre national Mohammed V procède à un arrêt provisoire ses activités    Mohamed Amine Kihal ou la prédilection pour les rôles à dimension psychologique    Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus    Question de littérature : Les nouveaux auteurs sont-ils sous le seuil de la pauvreté littéraire ?    Elections : Pour un pluralisme politique dans les médias    Armement : Le Maroc s'apprête à acquérir 22 hélicoptères d'attaque turcs    CRDH : Soulaiman Raissouni se trouve «dans un état très stable»    Campagne électorale et médias : La Haca rappelle les règles du jeu    Ouvert jusqu'au 12 août : L'appel à projet de Madaëf éco 6 Al Hoceima sur les rails    Edito : XXIème    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Liban : un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion, selon l'ONU    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES
Publié dans MarocHebdo le 14 - 06 - 2021

Après avoir muselé la voix du Hirak, le régime algérien a organisé des élections législatives anticipées. Le taux de participation était à nouveau faible. Un autre rendez-vous électoral raté et qui témoigne que l'Algérie des locataires du palais d'El Moradia est en déphasage avec celle réclamée par les Algériens.
Quelque 24 millions d'Algériens étaient appelés à élire, samedi 12 juin 2021, les 407 députés de l'Assemblée nationale populaire pour cinq ans, lors d'élections législatives anticipées, un scrutin rejeté par le mouvement contestataire du Hirak et une partie de l'opposition. Principal enjeu de ces élections: le taux de participation. Une fois encore, il a été faible, comme pour les précédentes consultations électorales, la présidentielle de 2019 et le référendum constitutionnel de 2020, marquées par une abstention historique.
A 16h, le taux de participation national a atteint 14,47%, un score très bas, selon le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Chorfi. Puis, comme par magie, ce taux a atteint 30,20% à 20 heures. Quoi qu'il en soit, c'est le score le plus faible depuis au moins 20 ans pour des législatives. À titre de comparaison, il se situait à 35,7% lors des dernières législatives de 2017 (42,9% en 2012).
Si ce taux exprime le ras-le-bol des Algériens et leur mécontentement du déroulement des élections, qui se passent dans des conditions louches, le président algérien Abdelmadjid Tebboune, lui, a une autre lecture des chiffres. «Pour moi, le taux de participation n'a pas d'importance. Ce qui m'importe, c'est que ceux pour lesquels le peuple vote aient une légitimité suffisante», a-t-il affirmé. Drôle de commentaire? Non, pas vraiment pour un chef d'Etat dont la légitimité est contestée depuis les élections du 12 décembre 2020. Ce qui lui importe, c'est d'imposer sa «feuille de route» électoraliste, ignorant les revendications du Hirak : Etat de droit, transition démocratique, souveraineté populaire, justice indépendante. En tout cas, le taux d'abstention est révélateur d'une grogne populaire étouffée par le régime depuis quelques semaines sauf en Kabylie.
Feuille de route
Dans cette région frondeuse, où la participation a déjà été quasi nulle lors des précédents scrutins, la quasi-totalité des bureaux de vote ont fermé à Béjaïa et Tizi Ouzou, les villes les plus peuplées de la région berbérophone, selon la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme et le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). Et c'est dans cette région uniquement que le pouvoir n'a pas pu empêcher la marche hebdomadaire du Hirak.
Le «Vendredi 120» du Hirak, soit le nombre de semaines passées depuis le début du soulèvement populaire anti-système né en février 2019, était dédié aux 214 détenus d'opinion actuellement incarcérés dans les geôles algériennes. Pas moins de 2.000 arrestations en deux semaines, 181 détenus d'opinion en trois mois depuis la grâce de Tebboune en février dernier, des centaines de hirakistes en liberté provisoire, voilà le bilan de la répression menée par le pouvoir algérien à quelques jours de la tenue des élections législatives anticipées. Un autre rendez-vous électoral raté et qui témoigne que l'Algérie des locataires du palais d'El Moradia est en déphasage avec l'Algérie démocratique et prospère aspirée par les Algériens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.