Made In Morocco : Les Marocains veulent consommer local, mais...!    Milan : trois jeunes marocains prendront part aux négociations de la pré-Cop26    Maroc / Royaume-Uni : construction du "câble" électrique sous-marin le plus long du monde    Tunisie : des manifestants redoutent «un retour à l'ère de Ben Ali» et dénoncent la France    Compteur coronavirus : 734 nouveaux cas, plus de 18,3 millions de personnes complètement vaccinées    Dakhla : six morts dans un accident de la route    Le marocain SMDM et le portugais Movicortes créent une joint-venture    Les indicateurs en hausse du 20 au 24 septembre    Un «marchepied» vers l'amélioration de l'inclusion financière    Le Médiateur du Royaume souligne le rôle de la médiation institutionnelle    Mali / Affaire Wagner : Moscou sort de son silence    Allemagne : La page Merkel tournée dimanche    Angela Merkel s'apprête à quitter la scène    Mondial Futsal 2021: Le Maroc quitte la compétition la tête haute    Plus d'une tonne de cocaïne saisie au large des Canaries    Bourita réaffirme l'engagement continu du Maroc    Italie : Interpellation du leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont    En une semaine, une troisième découverte archéologique au Maroc anime les médias    Royaume-Uni : Palier à une pénurie de main-d'oeuvre par des visas temporaires    La créativité et l'art se manifestent en «Muse»    Démolition du cinéma L'Opera à Salé    L'exilé du Mogador: un autre regard sur la guerre du Rif    Ligue 1 : Paris SG, le grand huit    Angleterre: Liverpool vire en tête, City dompte Chelsea, United se rate    Hamdallah bien parti pour quitter Al-Nasr    Mondial Futsal / Quart de finale : Maroc-Brésil sur BeIN Sports à 14h00    Algérie : le procès du frère de l'ancien président Bouteflika reporté    Interview avec Hassan Aourid «L'islam politique au Maroc connaît une crise profonde»    Belgique. Le fonds activiste Bluebell Capital Partners demande le départ de la marocaine Ilham Kadri, PDG de Solvay    Etats-Unis : au moins trois morts dans le déraillement d'un train    Décès de Abdelouahab Belfquih: affaire classée, pas d'acte criminel    Ouverture exceptionnellement de centres de vaccination au profit des élèves    L'ADFM revendique une rupture avec les pratiques du passé    Agadir : deux tonnes de drogue saisies, sept interpellations    Les enjeux de la capitale du Souss!    Algérie. La descente aux enfers    Coupe du monde féminine U20 : Reprise cet après-midi du reste du temps du jeu du match Bénin-Maroc interrompu hier    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Somalie: huit morts et sept blessés dans un attentat suicide à Mogadiscio    Championnats du monde de Force athlétique : Le Marocain Nezar Ballil remporte la médaille de bronze    Au moins huit soldats tués dans une embuscade de l'Iswap dans le Nord-Est du Nigéria    Musique: morceaux conquérants    A propos de la campagne contre le Maroc : Quand parler de coordination n'est pas faire preuve de paranoïa    Moulay El Hassan El Mounadi du PAM, élu président du Conseil de l'arrondissement Ennakhil à Marrakech    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



El Miloudi El Mokharek: "Les élections professionnelles ont confirmé la place de l'UMT comme première force syndicale au Maroc"
Publié dans MarocHebdo le 15 - 07 - 2021

Selon les chiffres définitifs publiés par le ministère de l'Emploi, les élections des délégués du personnel ont placé l'Union marocaine du travail (UMT) en tête. Les explications du secrétaire général de la centrale syndicale.
Le secrétariat général de l'UMT annonce que votre centrale est arrivée première lors des dernières élections professionnelles. Sur quelles bases? D'abord, permettez-moi de féliciter, à travers votre journal, l'ensemble des salariés, aussi bien du secteur public que privé, pour leur engagement lors de ces élections professionnelles qui se sont déroulées durant les mois de mai et juin derniers. Et ce, quel que soit le syndicat pour lequel ils ont voté. Car, pour nous, à l'UMT, et cela depuis toujours, l'essentiel est que les employés puissent choisir librement leurs délégués du personnel et leur représentant syndical.
Pour ce qui est des résultats, nous n'avons pas été surpris du fait que notre centrale, ayant fêté en 2021 ses 61 ans, soit arrivée première. Le travail de nos militants, pas pendant cette la campagne électorale, si on ose l'appeler ainsi, mais durant toute l'année, a fini par payer, en matière d'organisation syndicale, de formation, de syndicalisation, et de communication.
Quels sont les chiffres qui font de votre syndicat le premier en termes de délégués du personnel?
Difficile de vous donner tous les détails, ils sont d'ailleurs explicités dans notre communiqué daté du 5 juillet 2021. Je me contente de quelques indicateurs significatifs. Ainsi, les listes UMT ont remporté le total de 4.969 délégué(e)s dans le secteur du privé. L'UMT a remporté 100% de sièges dans les Sociétés de distribution de l'Eau et de l'électricité (Lydec à Casablanca; Redal à Rabat; Amandis à Tanger et au Nord; ainsi que 17 autres Régies à travers tout le Maroc), dans l'industrie automobile (Renault Tanger et Peugeot-Citroen, Kénitra, les plus grandes unités de production d'Afrique et du monde arabe, occupant plus 14.000 salariés ...), dans les ports notamment celui de Casablanca, coeur battant de l'économie du pays, où opèrent 19 grandes sociétés ainsi que les ports de Safi, Agadir, Tanger, Nador, Jorf Lasfar... Sans parler de la victoire écrasante de l'UMT dans le secteur bancaire et dans Royal Air Maroc avec toutes ses filiales.
Dans le secteur public, les résultats n'étaient pas tout aussi importants…
Au contraire. Les résultats enregistrés ont confirmé l'UMT comme première organisation avec 1.246 élu(e)s dans les ministères et les institutions publics (Offices, Régies, Caisses et Agences). Et, là aussi, voici quelques indicateurs: L'UMT est le seul représentant des salariés et cadres de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale, dans les institutions de couverture sociale (CIMR ...) et dans 7 grandes mutuelles de couverture médicale, dans les agences de développement social, dans l'Office National d'Electricité (ONE), dans les agences de distribution d'eau et d'électricité, dans l'Office National des Chemins de Fer, dans l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion de l'Emploi, dans les agences urbaines ou encore l'Agence Nationale de la Conservation Foncière et l'administration des Impôts et la Trésorerie générale.... Dans la majorité des ministères également. Autrement dit, les élections professionnelles ont confirmé la place de l'UMT comme première force syndicale au Maroc.
Mais vous avez dénoncé les conditions de déroulement des élections au sein des collectivités locales…
Nous n'avons pas dénoncé au vrai sens du terme le déroulement des élections professionnelles au sein des collectivités locales, mais nous avons relevé que cette opération a été marqué par l'intervention inacceptable de certains partis politiques usant de tous les moyens pour imposer leurs branches syndicales. Mais les listes UMT, couvrant la plupart des collectivités urbaines et rurales au niveau national, ont réussi le score sans précédent de 1.122 élu(e)s.
Pour résumer, l'UMT a eu 7.362 élu(e)s; réalisés principalement dans les secteurs vitaux et stratégiques. Comme nous le réclamons toujours, l'UMT n'est pas uniquement une centrale syndicale bien implantée dans le pays, c'est aussi un acteur du développement du pays par la défense des conditions du travail des employés et la pérennité des outils du travail.
A quoi est due cette domination de l'UMT sur le paysage syndical marocain?
Je ne parle pas, voire jamais de domination. Nous sommes contre le démembrement du mouvement syndical. La force de l'UMT réside dans son indépendance par rapport aux partis politiques. Elle réside aussi dans sa vision originale de l'action syndicale, qui se résume ainsi: avoir la capacité de recourir aux moyens de pression mais surtout être fort dans la négociation. Les salariés ont mesuré depuis le temps l'importance de cette maxime. Et c'est pour cela que nous sommes toujours la première force syndicale du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.