L'offensive de charme allemande pour accélérer le dégel des relations avec le Maroc    Lutte contre la corruption : où en sommes nous ?    Rabat : Lancement de « MoroccoTech »    Le festival d'Angoulême en mars    Les NFT ou comment révolutionner le monde de l'art dans son ensemble !    Chine : La croissance du PIB atteint 8,1% en 2021    Après l'affaire Djokovic, Roland-Garros planche sur l'accueil des non vaccinés    CAN 2021 : Satisfait de son choix de joueurs, Vahid ne regrette pas l'absence de Ziyech    Salah relance l'Egypte qui s'impose contre la Guinée-Bissau    Le Real Madrid remporte sa 12ème couronne d'Espagne    CAN 2021 : La voiture de service de Samuel Eto'o impliquée dans un accident mortel    Casablanca-Settat : La formation des cadres statutaires de l'AREF est officiellement lancée    Allemagne : Le corps d'un MRE incinéré, le consulat marocain réagit    Mounia Aram remporte le prix de l'innovation culturelle    Les meilleurs films français et internationaux à l'affiche    Jeudi cinéma de Khouribga: Projection du film "The Dream Of Shahrazad"    Cybersécurité. Le Niger s'allie à l'UA    Maroc : Après le syndicat, Chabat se prépare à mettre la main sur la présidence du FFD    Les ventes mondiales de Renault Group en baisse de 4,5% en 2021    عبد الإله بنكيران يصاب بفيروس كورونا    Agroalimentaire. Un centre d'innovation en la matière lancé à Meknès    Les Lions de l'Atlas en 8e de finale !    Alaa Squalli nommé directeur général du Sofitel Casablanca Tour Blanche    Dimistura reçu par des enfants soldats du Polisario    Les restrictions bientôt renforcées au Maroc ?    Hausse des cas au Maroc: affluence toujours en baisse vers les centres de vaccination    Agression mortelle d'une ressortissante française : Les habitants de Tiznit sous le choc après le drame (vidéo)    Chasse aux profils pour l'éducation nationale    Nouveau coup dur pour Credit Suisse avec la démission surprise de son président    Mali. Décès de l'ancien président IBK à Bamako    L'Espagne expulse une Marocaine pour son appartenance à une cellule djihadiste    La série phare «Salamat Abu Al Banat» revient pour une 4ème saison    Espagne : Albares très prudent sur le retour de l'ambassadrice du Maroc    Chine : à trois semaines des JO, les cas quotidiens de Covid-19 explosent    Banques: Le besoin en liquidité s'atténue à 64,8 MMDH en décembre 2021 (BAM)    Maroc/Météo : Températures du jour en baisse sensible ce lundi 17 janvier    Djokovic reviendra-t-il un jour en Australie ?    Une tempête hivernale « majeure » frappe l'est des Etats-Unis    Eruption et tsunami: gros dégâts aux Tonga, sans internet pour encore « deux semaines »    Poutine veut construire une liaison ferroviaire vers l'Arctique    CAN : la Tunisie se rassure face à la Mauritanie (VIDEO)    Les lois d'urgence sanitaire, deux ans de tempêtes au Parlement français    José Manuel Albares satisfait de la coopération avec le Maroc en matière de canalisation des flux migratoires irréguliers    L'Observatoire du travail gouvernemental dresse le bilan des 100 premiers jours de l'Exécutif    Bonne feuille : Jibril, il y a 42 ans...    L'Humeur : Le raï n'est pas non-algérien    Los Angeles: Des cambrioleurs dérobent un million $ en bijoux de la maison d'une actrice américaine    Magazine : Mohamed Jibril, la plume du perpétuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sécurité: 84 cellules terroristes démantelées par le BCIJ depuis sa création
Publié dans MarocHebdo le 20 - 07 - 2021

Grâce à son approche holistique et proactive, le Maroc s'impose en véritable partenaire stratégique en matière de lutte anti-terroriste, tant à l'échelle régionale qu'internationale, a indiqué Cherkaoui Habboub, directeur du Bureau Central d'Investigations Judiciaires (BCIJ).
Un total de 84 cellules terroristes ont été démantelées par le Bureau Central d'Investigations Judiciaires (BCIJ) depuis sa création en 2015, à l'heure où le Maroc continue de conforter son statut de partenaire stratégique à l'international dans la lutte anti-terroriste, a affirmé le directeur du BCIJ, Cherkaoui Habboub.
«Depuis sa création en 2015, le Bureau Central d'Investigations Judiciaires a réussi à démanteler 84 cellules terroristes, dont 78 en lien avec l'organisation de Daech et 6 autres acquises à l'idéologie de la nébuleuse Al-Istihlal wal Faye, qui légitimise des activités illicites pour financer des actes terroristes», a déclaré M. Habboub dans une longue interview accordée à l'agence MAP.
L'action du BCIJ, bras judiciaire de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), a également permis de traduire en justice 1.357 individus, 14 femmes et 34 mineurs liés à des affaires de terrorisme, a-t-il précisé. Autre fait significatif, a-t-il relevé, 137 individus de retour de zones de combat ont été déférés à la justice, parmi lesquels 115 rentrés de la scène syro-irakienne, 14 exmembres de Daech en Libye, et 8 autres extradés vers le Maroc dans le cadre de la coordination entre le Royaume et les Etats-Unis.
Dynamique de coopération
Par ailleurs, grâce à son approche holistique et proactive, le Maroc s'impose en véritable partenaire stratégique en matière de lutte anti-terroriste, tant à l'échelle régionale qu'internationale, a soutenu le directeur du BCIJ. Il s'est confirmé dans ce statut grâce à sa politique sécuritaire et aux efforts concertés de la DGST et des autres services de sécurité, a dit M. Habboub, affirmant que le Maroc partage avec ses partenaires les données et informations de valeur pour la mise en échec des projets terroristes.
A cet égard, il a rappelé la coopération sécuritaire et la coordination en matière de renseignement entre le Maroc et les Etats- Unis, «avec lesquels nous avons des partenariats solides et de longue date», citant à titre d'exemple le démantèlement, en mars dernier, d'une cellule terroriste à Oujda. La Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a de même fourni, en janvier dernier, des informations de premier ordre à Washington au sujet d'un soldat américain radicalisé, lesquelles ont abouti à son interpellation, a-t-il enchaîné.
M. Habboub a également évoqué la dynamique de coopération avec les services de sécurité des pays étrangers, notamment français et espagnols, qui a permis de mettre hors d'état de nuire des dizaines de cellules terroristes et d'éviter des bains de sang.
Toutefois, si la coopération avec les différents partenaires arabes, africains, européens et américains, entre autres, fait du Royaume un partenaire stratégique incontournable en matière de lutte contre le terrorisme, M. Habboub a déploré le rejet par l'Algérie de toute coopération sécuritaire.
Le niet catégorique d'Alger de coopérer dans la lutte anti-terroriste, qui requiert une collaboration internationale étroite, impacte négativement les efforts inlassables du Royaume et de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme, un phénomène qui transcende les frontières, a-t-il indiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.