Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Décès d'une jeune fille à Marrakech après avoir reçu une dose du vaccin Janssen
Publié dans MarocHebdo le 28 - 07 - 2021

Le vaccin Janssen cause le décès d'une jeune fille et plonge dans le coma une autre du même âge à Marrakech. Pourtant, ailleurs, en France par exemple, ce vaccin est réservé aux personnes de 55 ans ou plus.
Le vaccin Janssen (Jonhson & Jonhson) contre la Covid-19, dont le Maroc a reçu un premier lot de 302.400 doses, serait-il dangereux pour certaines personnes? En tout cas, la mort d'une jeune femme des suites d'une crise cardiaque subite, lundi 26 juillet 2021, à Marrakech, juste après avoir reçu sa dose du vaccin en question, a suscité beaucoup d'interrogations.
Le vaccin américain Janssen a-t-il des effets secondaires dangereux? En vérité, les inquiétudes montent d'un cran surtout que l'on sait qu'il s'agit de trois incidents, quasiment concomitants, dans le même lieu. Les trois jeunes femmes, employées d'un même hôtel, ont reçu le vaccin Janssen presque en même temps. La première a fait un arrêt cardiaque et est décédée.
La deuxième a eu des convulsions suivies d'un coma tandis que la troisième a fait des convulsions réversibles. L'état de cette dernière s'est stabilisé. Deux enquêtes ont été ouvertes par le Parquet compétent et par le ministère de la Santé.
Circulation virale
Pour rappel, le Maroc a reçu sa première livraison du vaccin américain le dimanche 25 juillet dans le cadre du programme Covax. Les quantités reçues ont été distribuées sur des centres de Casablanca, Marrakech et Agadir. Aucun incident n'est signalé dans les autres centres. Autorisé le 27 février 2021 aux Etats-Unis par la FDA (Food and Drug Administration), pour une utilisation chez l'adulte, ce vaccin se prend en une seule dose. Le vacciné est considéré immunisé contre le Covid-19 quatre semaines après avoir reçu la dose.
Son taux d'efficacité moyen est de 66% et peut varier entre 57% à 72% contre les formes symptomatiques du Covid-19. Son taux d'efficacité contre les hospitalisations est de 85% et de plus de 90% contre les réanimations et les décès. Les rapports d'effets indésirables notables survenus suite à l'utilisation du vaccin Janssen ont montré un risque accru d'un événement indésirable rare appelé thrombose avec syndrome de thrombocytopénie (STT), rapportent les Centers for disease control and prevention (CDC).
Presque tous les rapports de cette maladie grave, qui implique des caillots sanguins avec un faible nombre de plaquettes, ont été signalés chez des femmes adultes de moins de 50 ans.
La Haute autorité de santé (HAS) française considère que le vaccin à adénovirus Janssen (Johnson & Johnson) peut être proposé par défaut aux Français de moins de 55 ans résidant à l'étranger «lorsqu'aucune autre alternative n'est accessible et que la circulation virale est élevée». En revanche, en France, le vaccin Janssen reste réservé aux personnes de 55 ans ou plus.
Ce qui soulève cette question légitime: Y a-t-il un lien de cause à effet entre l'administration de ce vaccin à une jeune fille et son décès? Car si à l'étranger, ce vaccin est conseillé pour des personnes âgées, pourquoi l'avoir autorisé pour une utilisation à large échelle sans limites d'âge?.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.