Institut Choiseul. Qui sont ces 12 dirigeants marocains dans le top 100 meilleurs Africa 2022    L'ouragan Ian laisse dans son sillage une Floride dévastée    Attentat contre la mission de l'ONU en RDC: Guterres appelle à une enquête Politique    Le Maroc compte présenter sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Le temps qu'il fera au Maroc, ce dimanche 2 octobre    L'Boulevard: les organisateurs prennent « très au sérieux » les témoignages de viols    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne "toute tentative" de prise de pouvoir par la force    Botola : Les résultats de la 4e journée    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    Mondial de football pour amputés / Maroc-Irlande (6-0) : Très belle entame marocaine    L'aéroport de Marrakech a affiché un taux de récupération de 91% en août    Mohamed Joudar élu nouveau Secrétaire général de l'UC    L'équipe du Maroc remporte le titre du All Africa Golf Championship 2022 en Egypte    Championnats du monde de judo: La sélection marocaine y prend part    Pêche : Le Maroc et la Mauritanie signent un programme exécutif 2023-2024    Tanger: Un Colombien interpellé pour trafic de drogues par avions légers    Annulation des vols de la RAM vers et depuis Ouagadougou du 1er au 2 octobre    L'Boulvart souhaite l'ouverture d'une enquête sur les témoignages de viols lors du concert    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite suite à sa nomination président du Conseil des ministres    La Galerie Banque Populaire inaugure sa rentrée culturelle    Casablanca: La première soirée de L'Boulevard vire au chaos    Tunisie : La conseillère du chef du Polisario rencontre le chef d'un parti, proche de Saïed    فيروس كورونا: تسجيل 16 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    L'Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès    Scandale. Des contrebandiers du Polisario coincés révèlent les noms de leurs complices hauts gradés de l'armée algérienne    Annulation des vols de la RAM vers/depuis Ouagadougou des 1er et 02 octobre    Victoire historique de nos Lions équipe Amputé!    Vingt individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d'immigration illégale    Covid-19/Maroc : 3.087 PCR réalisés en 24H    Plus de six tonnes de chira incinérées à Dakhla    Elections au Québec: Le chef d'un parti exclut deux candidats pour des propos antimusulmans    Burkina: déploiement de militaires à Ouagadougou après de nouveaux tirs    Le Maroc présentera sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Diaspo #258 : Fattah Abbou enseigne la musique amazighe aux Américains    Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bank Al Maghreb constate une hausse des taux d'intérêts bancaires
Publié dans MarocHebdo le 23 - 11 - 2021

Alors que les banques sont plus que jamais appelées à baisser leurs taux d'intérêts pour promouvoir l'investissement, la tendance est plutôt à la hausse. C'est ce que constate la banque centrale au terme d'une enquête menée auprès des banques pendant le troisième trimestre 2021.
C'était attendu. Les taux d'intérêt débiteurs ont augmenté pour le troisième trimestre de l'année 2021. Ils font en effet ressortir un taux moyen de 4,35%, au lieu de 4,32% pendant le trimestre précédent. C'est une enquête de Bank Al Maghreb qui a conclu à cette hausse dans un contexte économique qui commence certes à connaître une reprise, mais qui demeure tout de même toujours marqué par les effets de la pandémie. L'enquête de la banque centrale décortique cette hausse.
Ainsi, par objet économique, les taux se sont établis à 4% pour les facilités de trésorerie, à 4,79% pour les crédits à l'équipement, à 4,72% pour les prêts immobiliers et à 6,51% pour les prêts à la consommation. Par secteur institutionnel, le taux appliqué aux crédits aux particuliers s'est situé à 5,20% et celui des prêts aux entreprises non financières à 4,17%. S'agissant des crédits aux entreprises non financières privées, le taux s'est établi à 4,20%, avec 3,83% pour les grandes entreprises et 4,98% pour les très petites, petites et moyennes entreprises.
Economie à bout de souffle
Force est de constater que les grosses boîtes sont clairement privilégiées avec des taux d'intérêts bas alors que les PME, qui constituent pourtant plus de 95% du tissu économique national, subissent des taux d'intérêt élevés. Une situation anormale décriée par les investisseurs, qui appellent les banques à faire preuve de justice bancaire pour inciter les entreprises à l'investissement. C'est dans ce cadre que s'inscrit justement l'initiative royale en 2019 à travers laquelle S.M. le Roi Mohammed VI avait appelé d'une façon solennelle les banques à proposer des taux d'intérêts bas au profit des porteurs de projets.
Cette initiative, baptisée «Intelaka», avait poussé les entrepreneurs à reprendre espoir quant à leurs relations avec les banques. Mais l'arrivée de la crise du Covid-19 avait, en quelque sorte, freiné cet élan qui devait permettre un véritable redécollage économique et une reprise des projets d'investissement. S'il est vrai que certaines banques ont repris leurs campagnes en direction des porteurs de projets dans le cadre du programme royal, il n'en demeure pas moins que ce n'est pas encore l'engouement pour les autres banques.
Certains parlent d'une volonté affichée par les banques de retrouver un certain équilibre financier après la terrible crise financière provoquée par la pandémie. D'autres n'hésitent pas à pointer du doigt la voracité des banques qui ont réalisé des bénéfices incroyables pendant les années avant le Covid, se chiffrant à plusieurs milliards de dirhams pour certaines d'entre elles. Ce qui fait que la hausse récente des taux d'intérêt renforce cet aspect de gagner de l'argent au détriment d'une économie à bout de souffle à cause d'une crise pandémique foudroyante.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.