Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Heetch accompagne les auto-entrepreneurs    Sahara : La Grande Bretagne réitère son plein soutien au processus onusien et aux efforts du Maroc    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Le surfeur Ramzi Boukhiam qualifié pour Tokyo 2020    Global Teacher Conclave & Awards 2019 : Un Marocain primé    Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Lancement officiel et adoption des recommandations de l'OMS    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Meknès : Il poignarde mortellement son voisin    «Le Roi : le Maroc de Mohammed VI », un livre pour comprendre le Royaume « au-delà des clichés »    Fête de l'Huma: Les chemins de l'Humanité!    Gestion migratoire : Le Commissaire de l'UA salue le rôle du Maroc    Logement social : La Cour des comptes identifie les failles    Ligue des Champions d'Afrique : RCA et WAC à un pas de la phase de poules    3e meeting du Barbe et Arabe-Barbe, championnats nationaux et Salon du cheval : La filière équine sur sa lancée    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    «Double face»: dans la peau d'un écrivain pas comme les autres!    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Spoliation foncière : la lutte se poursuit    Administration publique : Le Maroc et Québec signent un accord    Nasser Bourita : La CEDEAO doit prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme    Iran : Le guide suprême exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Brexit: La suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême    Sous pression, Angela Merkel dévoile sa stratégie climatique    Crise des migrants: Erdogan menace l'Union Européenne…    Audiovisuel : MBC5 veut rayonner sur le Maghreb    Soins auto-administrés : Le Maroc adopte les recommandations de l'OMS    Hajar Raissouni, la demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Sécurité pénitentiaire. Les raisons de la bérézina    Le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques est en selle    Contrôle frontalier : Les fiches d'embarquement- débarquement supprimées    Journée mondiale de l'arthrose    Le glacier d'Aletsch pourrait disparaître d'ici à 2100    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Le choc entre les deux Olympiques débouche sur un nul    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    Divers sportifs    Nasser Bourita : Le développement humain est la clé de la durabilité de l'action contre le terrorisme    Divers Economie    Déficit budgétaire de 33,5 MMDH à fin août    Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI    Ces stars qui se sont mariées en secret    "GTI", le prof de maths français qui rappe sur Pythagore    Brad Pitt en cosmonaute dans "Ad Astra"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plan Maroc Vert dans la région Souss-Massa : les objectifs à un stade avancé de concrétisation
Publié dans MarocHebdo le 28 - 07 - 2016

Le Plan Maroc Vert (PMV), un chantier agricole d'envergure au Maroc, a déjà commencé à porter ses fruits au niveau de la région Souss-Massa et son bilan s'avère rassurant avec des objectifs qui se trouvent dans un stade avancé de concrétisation.
Cette région, connue par son potentiel énorme dans le domaine agricole et où les recommandations du PMV sont appliquées à la lettre, peut s'enorgueillir d'un bilan positif, voire même de la réalisation de certains objectifs avant les délais fixés.
Ainsi, l'Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) de Souss Massa annonce avec fierté que nombre d'objectifs ont été finalisés avant l'échéance 2020, normalement prévue par le PMV.
Selon un rapport de l'ORMVA, le taux de réalisation du projet de réhabilitation et de valorisation de l'amandier à Imouzzer Ida Outanane, concernant la plantation de nouveaux arbres sur 400 hectares, a atteint 100 pc.
Les 4 unités de production sont également à un stade très avancé, alors que l'entretien des arbres est à 88 pc, ce qui équivaut à 700 hectares traités sur 800 prévus, fait savoir le rapport, ajoutant que les 800 actions à entreprendre en matière de subvention et d'encadrement sont quasi-parachevées.
Pour ce qui est de la valorisation de l'olivier à Issen, Iglie et Aoulouz, les travaux sont désormais terminés et les arbres ont été plantés sur une superficie de 800 hectares.
L'ORMVA relève également la création de 9 unités pour la valorisation de cette production, ajoutant qu'aujourd'hui 1.960 arbres sur 3.460 ont été traités.
S'agissant la valorisation du miel dans les communes d'Imouzzer Ida Outanane, Argana et Aourir, le nombre de ruches d'abeilles construites est à 5.080 sur les 11.000 visés.
L'état d'avancement des équipements et unités dédiés à la valorisation de la production du miel a atteint 73 pc, selon le rapport qui note la mise en œuvre de 184 actions de subventions et d'encadrement sur 301.
En ce qui concerne l'objectif d'augmenter le nombre des terres irriguées par la technique goutte-à-goutte, 84.000 hectares sur les 100.000 prévus sont déjà couverts.
Ces réalisations sont dues essentiellement à l'agrégation, une technique qui consiste à rassembler les bénéficiaires en coopératives et qui permettra aux agriculteurs d'optimiser leurs efforts, de se concerter et donc d'aboutir à des stratégies communes et unanimes favorisant l'essor du secteur, avait expliqué le directeur de l'ORMVA, Herrou Brou lors d'une rencontre tenue récemment au niveau de la région.
L'activité agricole dans le Souss recouvre 80 pc des exportations de primeurs, 60 pc de celles d'agrumes, 50 pc de la production nationale des dattes et 15 pc de la production laitière.
Les agrumes et les primeurs sont concernés par 8 projets depuis 2010, ce qui correspond à une superficie de plus de 19.000 hectares, 719 agriculteurs regroupés en agrégation autour de stations d'emballage et un investissement de 2.618 millions de dirhams.
De son côté, la filière du lait et des viandes rouges est visée par 2 projets, à savoir une unité d'industrialisation du lait et un abattoir. En effet, le nombre de têtes de bétail concerné a atteint plus de 83.000 et celui des agriculteurs rassemblés en groupements est de 13.500.
Pour un montant global d'investissements de 14 milliards de dirhams (MMDH), les 10 projets arrivent à 63 pc de leur réalisation, selon le rapport de l'ORMVA.
Le Plan Maroc Vert vise deux piliers, le premier s'intéresse aux agrumes, aux primeurs, au lait et viandes rouges, tandis que concerne les surfaces oasiennes et les contrées montagneuses.
Les deux piliers ciblent 31 projets pour une enveloppe budgétaire s'élevant à plus de 4,5 MMDH, touchant environ 34.700 bénéficiaires.
Le pilier I, qui est en quête d'un développement de l'agriculture à haute valeur ajoutée et à haute productivité, consacre un budget de 4,4 MMDH pour la réalisation de 16 projets qui bénéficieront à près de 28.100 agriculteurs.
Le pilier II, qui a pour objectif le développement des régions oasiennes et les zones montagneuses, table sur une quinzaine de projets, avec un budget de 175 millions de dirhams, profitant à environ 6.600 personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.