Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le groupe Génération Taragalte ouvre le bal du festival de Mhamid El Ghizlane
Publié dans MarocHebdo le 29 - 10 - 2016

Le coup d'envoi du festival Taragalte, qui se tient du 28 au 30 octobre, a été donné vendredi soir à Mhamid El Ghizlane dans la province de Zagora avec la prestation du groupe « Génération Taragalte » qui a émerveillé un public hétéroclite venu nombreux admirer dans la place baptisée « Lahnacihe » la cérémonie d'ouverture de cette manifestation. Considéré comme le plus jeune groupe musical qui participe à cet événement artistique unique du genre au niveau national, « Génération Taragalte » chante notamment sur la nature, l'amour, le nomadisme, l'exode et le rôle des aïeux dans la construction de la mémoire collective et l'enrichissement du patrimoine immatériel local.
Le groupe représentant la ville de Mhamid El ghizlane a également interprété avec tact des notes mélodieuses offrant au public l'occasion d'apprécier des chansons sur la culture des Touaregs, l'histoire, la guerre, les traditions des éleveurs nomades et la vie dans le désert et les zones oasiennes.
Les chansons interprétées pour la circonstance mettent aussi en exergue les conditions de vie et la réalité des populations oasiennes en utilisant à la fois des instruments modernes et traditionnels pour faire plaisir aux fans de la musique « Bleus » issus de divers horizons.
Par la suite, le groupe algérien « Imerhan N'Tinezraf » a interprété avec brio des partitions musicales et chanté les refrains de poésies brodées par des hommes et femmes pour véhiculer un message de paix, de fraternité et de tolérance.
La troupe « Mali kan » (Voix du Mali) a pris le relai sur la scène et enflammé les spectateurs avec des chants aussi envoûtants les uns que les autres.
S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, le gouverneur de la province de Zagora, Abdelghani Samoudi, a relevé l'importance du festival « Taragalte, Sahara et culture », organisé par l'Association « Zaïla » avec la participation d'artistes du Maroc, de pays africains et européens, saluant les efforts déployés pour initier cette manifestation placée sous le signe « Les oasis, source de vie au cœur du Sahara ».
La cérémonie d'ouverture a été également rehaussée par la présence de l'ambassadeur des Etats unis au Maroc, Dwight Bush, qui a exprimé son appréciation du festival auquel participent des artistes de plusieurs nationalités.
Cette manifestation, qui se tient à la veille de la 22è Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP22) prévue en novembre à Marrakech, vise notamment à mettre en exergue le rôle vital des zones oasiennes en tant que creuset naturel de civilisation et d'échanges culturels.
Le programme prévoit notamment la participation de nombreux artistes comme la chanteuse marocaine « Oum », Aziz Semhaoui, le groupe malien « Tinariouine », en plus d'experts et de chercheurs dans les domaines artistique, culturel et environnemental venus d'Algérie, du Mali, du Niger, des Etats unis, de Mauritanie, des Pays-Bas, du Brésil et des Philippines entre autres.
En plus des ateliers relatifs à l'environnement et la migration climatique, les femmes et l'artisanat local, la dégustation des plats locaux, le cinéma et les oasis, la peinture dédiée aux enfants et l'astronomie, le festival prévoit, en outre, des activités parallèles sur le patrimoine culturel, tels la construction en terre, le hockey sur sable, les parades en chameaux et divers jeux des oasis et du désert.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.