Omar Hilale dénonce l'obsession sud-africaine au sujet du Sahara marocain    Nador : Avortement d'une tentative de trafic de cocaïne, d'héroïne et de psychotropes vers le Maroc depuis Melilia    Un Benkirane australien échappe à un Crocodile    Initiée en partenariat avec l'ADD : La DGI lance la prise de rendez-vous en ligne    A travers son application : mobile McDonald's Maroc récompense la fidélité de ses clients    Mondial de handball : Ouf, il était temps ! La 29ème place...à l'arrachée    Algérie. La belle princesse face aux trois monstres    Technologie 4.0 : 30% des industries existantes transformées    Enseignement supérieur : 21 établissements universitaires seront créés entre 2021 et 2023    Affaire «Hamza mon Bb» : Un an de prison ferme pour la dénommée D.B    Edito : Vaccin    La présidence tunisienne reçoit une lettre contenant une matière suspecte    L'éthique et l'intégrité sont au cœur de notre activité [Tribune]    Le roman marocain de langue française : Lectures croisées d'un renouveau littéraire    Campagne de vaccination : les migrants risquent l'exclusion !    Evolution du coronavirus au Maroc : 890 nouveaux cas, 468.383 au total, mercredi 27 janvier 2021 à 18 heures    Hammams, fin du calvaire ?    Une centaine de jihadistes tués lors d' une opération franco-malienne    Le quotidien des citoyens, pierre angulaire des questions des Groupes socialistes au Parlement    Stage de préparation au profit des coureurs-cyclistes à Benslimane    Israël rouvre sa mission diplomatique au Maroc    Derb jrane sous les décombres    L'UNESCO offre au Maroc des équipements d' alerte précoce des tremblements de terre    Le Maroc et les USA organisent une réunion régionale    Face à l'évolution du monde et de son voisin le Maroc, l'Algérie «semble absente»    La DGST permet aux Etats-Unis de neutraliser un soldat radicalisé avant de passer à l'acte    Casablanca: La trémie des Almohades achevée « d'ici fin mars »    L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic    La face cachée de la lune    Les positions constantes du Maroc envers les droits inaliénables du peuple palestinien réitérées à Addis-Abeba    Issam El Maguiri: Les commerçants relevant du régime de la CPU bénéficieront progressivement de l'AMO, de la retraite et de l'indemnité pour perte d' emploi    Timide reprise du marché du travail à l'échelle mondiale    Ammouta : «L'équipe nationale a livré son meilleur match»    Pour mauvais résultats : Chelsea limoge son entraîneur    Tirage au sort de la CAN U20 : Le Maroc hérite du Ghana, de la Tanzanie et de la Gambie    Sinopharm arrivé au Maroc : le ministère laconique sur le nombre de doses     Gomez quitte Bergame pour Séville    Tenue d'un webinaire international sous le thème "Préserver et transmettre la mémoire pour ancrer l'altérité"    "Bladifqalbi" mise sur la Toile    Le Parlement canadien désigne les "Proud Boys " comme une " entité terroriste "    Benchaâboun : «des avancées substantielles» du Programme Compact II    Une musique picturale mystique    Hommage aux plasticiens de la Cité des Alizés disparus    Zhour Maamri passe l'arme à gauche    Tir sportif : La 4ème édition du Grand prix du Maroc du 28 janvier au 6 février à Rabat    La 1ère édition du FICIC, du 27 au 31 janvier en format digital    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'usine du Groupe PSA à Kénitra démarrera son activité dans les délais prévus
Publié dans MarocHebdo le 06 - 04 - 2018

L'usine du Groupe PSA à Kénitra est fin prête et démarrera son activité dans les délais prévus, ont annoncé jeudi, à Casablanca, le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie Numérique, Moulay Hafid ElAlamy, et le Directeur zone Afrique-Moyen-Orient et membre du Directoire PSA, Jean Christophe Quemard.
Lors d'un point de presse pour présenter l'état d'avancement du projet PSA au Maroc, MM. ElAlamy et Quemard ont indiqué que tous les objectifs fixés par les deux parties ont été atteints et dès fois avant la date fixée, se félicitant que les deux parties aient tenu leurs engagements respectifs.
M. ElAlamy a rappelé que SM le Roi Mohammed VI avait lancé, il y a à peine un an et demi, ce projet. « Le projet est bien en avance par rapport à ce que nous avions prévu. Les deux usines de Kénitra sont installées et opérationnelles en tests. Le premier moteur a été réalisé, envoyé pour test en France et a obtenu toutes validations. Nous avons dépassé le nombre de 1500 ingénieurs et techniciens supérieurs qui travaillent avec PSA », a-t-il dit.
Le premier véhicule, pour lequel les pièces ont été déjà commandées, sortira des chaînes marocaines en 2019 avec un taux d'intégration supérieur à 60 pc, a-t-il ajouté, observant que « Nous avons dépassé aujourd'hui les commandes pour 850 millions euros et nous seront dès l'année prochaine au-delà de 1 milliard d'euros avant d'atteindre les deux milliards d'euros d'ici 2023 ou 2025».
« Le projet de Kénitra a dépassé nous attentes, et les objectifs fixés ont été largement atteints avant la date annoncée lors de son annonce », s'est-il réjoui.
« L'écosystème du Groupe PSA au Maroc est le symbole d'une nouvelle transformation du secteur automobile qui migre ostensiblement à une nouvelle ère de production et entame une montée en gamme significative » a-t-il poursuivi,ajoutant que « d'importants accomplissements sont à l'actif de écosystème qui draine d'ores et déjà des investissements à haute valeur ajourée, avec un parc fournisseurs valorisé à 90%. Il tire vers le haut le taux d'intégration et dynamise fortement le sourcing local ».
M. Quemard s'est félicité,pour sa part, que « les deux parties aient tenu leurs engagements », soulignant que le Groupe PSA est « fier » d'annoncer que le premier moteur « made in Kénitra » a été assemblé en Avril 2018 et que courant du mois de Juillet prochain, la première pré-série sera produite.
Le Groupe PSA s'inscrit dans « une stratégie unique et une vision de partenariat étendu avec le Maroc » et couvre l'ensemble de la chaine de valeurs automobile, a-t-il ajouté, soulignant que « PSA a réalisé au Maroc ce qu'aucun autre groupe n'a pu faire en Afrique ».
En janvier 2017, a-t-il rappelé, le groupe a installé le centre de pilotage régional à Casablanca couvrant 81 pays et les activités commerciales et support pour 100 importateurs et pour les 4 marques du groupe à savoir : PEUGEOT, CITROËN, DS et OPEL.
Six mois plus tard (juillet 2017), le Groupe a inauguré le Morocco Technical Center (MTC). Un centre de recherche et développement marocain totalement inscrit dans le dispositif R&D mondial du groupe. Le MTC disposera en 2018 de 500 techniciens et ingénieurs en complément du réseau de sous-traitance local déjà existant.
Ces équipes travaillent sur l'accompagnement des implantations industrielles du groupe dans la région, le développement des activités R&D associées au plan produit régional, et le développement de l'intégration locale.
Le même mois, le Groupe PSA a signé un accord de recherche avancée avec 9 universités et écoles, marocaines ou basées au Maroc. L'OpenLab « Mobilité durable pour l'Afrique » a engagé un programme de recherche, sur quatre ans, dans l'exploration des systèmes de mobilité durable autour de trois grands axes à savoir la mobilité électrique, les énergies renouvelables et la logistique du futur.
Selon M. Quemard, l'usine du Groupe PSA à Kénitra contribuera à répondre à la croissance des ventes dans la région et à faire durablement du Moyen-Orient & Afrique un pilier majeur de croissance rentable du groupe. Le chantier de construction a démarré début 2017, les premiers recrutements ont été réalisés, et les décisions d'implantations des futurs fournisseurs sont conformes aux attentes du groupe.
La capacité de production de l'usine de Kénitra en 2019 sera de 100.000 véhicules et 200.000 véhicules à terme. Le projet industriel du Groupe PSA au Royaume s'appuie sur la création d'un écosystème automobile complet.
Le Groupe PSA prévoit la réalisation dès 2022 d'un volume d'achat local dépassant 1 milliard d'euros et d'un taux d'intégration locale de 60% au démarrage et 80% à terme.
L'écosystème automobile dévellopé et soutenu par l'arrivée du Groupe PSA au Maroc, s'est consolidé aujourd'hui à 62 sites fournisseurs, dont 27 greenfield. Parmi ces sites, 54 vont livrer l'usine du groupe à Kénitra.
A fin 2017, les effectifs du Groupe PSA au Maroc étaient d'environ 350 personnes. Ces effectifs atteindront les 1000 personnes avant la fin de l'année 2018, et doubleront encore en 2019, pour atteindre les 2200 personnes, fait-on savoir auprès du Groupe PSA qui générera à terme plus de 2 000 emplois directs et 20 000 emplois indirects.
En 2017, les ventes mondiales du Groupe PSA ont atteint le chiffre record de 3,63 millions de véhicules contre 3,15 millions en 2016, soit une croissance de 15,4 %.
Cette conférence de presse se tient à quelque jours de la 11è édition du Salon de l'automobile « Auto Expo », qui se tiendra du 10 au 22 avril prochain à Casablanca avec la participation de plus de 50 exposants, dont 33 marques d'automobiles et 13 marques de motos.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.