PJD: El Othmani contre El Azami    Le RNI en marche pour les prochaines législatives    Al Qods: Les premiers effets de la géopolitique du chaos    Le bilan 2017 de la chasse au terrorisme    Le 6 eme but de Rachid Alioui en Ligue 2 pour Nîmes contre Clermont    Le tiers des élèves va à l'école le ventre vide    Rapport d'évaluation du programme d'appui de l'UE à la 2ème phase de l'INDH    Températures min et max prévues - Lundi 11 Décembre 2017    Driss et Mehdi font leur «marocologie»    Lydec se mobilise face aux intempéries    Sanctions à l'encontre d'un Wali et six gouverneurs    Les juridictions commerciales améliorent leur quota    Jamal Eddine Naji élu président du Réseau Orbicom    Poutine en Egypte : Contrat nucléaire, discussions sur Jérusalem    Le Portugal se préparera en jouant contre la Tunisie et l'Algérie    Climat : Le Roi Mohammed VI à Paris pour le « One Planet Summit »    Explosion de Manhattan: quatre blessés, dont un suspect    26 gros contrats pour l'automobile scellés devant le souverain    Orange Maroc fête son premier anniversaire    Achraf Hakimi, premier joueur marocain à marquer un but dans l'histoire du Real    Arrestation d'un ferrailleur et cleptomane qui cible les chauffeurs de taxis    Coupe du monde des clubs : Le Wydad sort par la petite porte    Lutte contre la désertification et gestion durable des terres : Rabat accueille le nouveau siège de l'UCR-Afrique    MAZAD & ART : Quand l'exclusivité accompagne le génie !    De gros chocs en huitième de CL    Addoha : Une collecte de 26,3 milliards DH et un endettement net réduit de 31,5%    Vidéo : Le boulevard Al Qods inondé à Casablanca    L'action de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains prend de la vitesse    Elections partielles à Inzegane : Le PJD remporte le siège en jeu    AU MOMENT OU ON PREPARE LE CHAN ET CANDIDAT A 2026,LE RAJA EST DANS L'IMPASSE ENTRE RABAT ET EL JADIDA    SM le Roi reçoit à Casablanca le président du groupe chinois « BYD Auto Industry »    EPOUSTOUFLANT DERBY LONDONIEN OU GUARDIOLA AVAIT RAISON DE MAURINHO    Une première édition réussie !    POUR SA MEMOIRE:UNE OEUVRE DE FEU JILALI GHARBAOUI AVAIT ETE VENDUE A: 7OO 000 EUROS!    Le bel hommage à Hallyday!    «Les archives musicales sont rares à l'heure actuelle»    Samedi, la France unie a rendu un vibrant hommage à Johnny...    Brexit : Un accord de divorce, mais avec des questions en suspens    BMCE Bank of Africa, AFD et BEI s'associent    L'ECOLE ET « ACHAGHAB » LE REVERS DE LA MEDAILLE    LES MAROCAINS DE LIBYE SOUS LA LOUPE DU BCIJ    AL QODS: SOMMETS, PAROLES ET PAROLES ET ENCORE DES PAROLES    L'Arabie saoudite met fin à l'interdiction des cinémas    1 milliard $ investis par Attijariwafa Bank en Afrique    Sommet de Paris sur le Climat : Une taxe sur les transactions financières envisagée    PJD, El Othmani, le « réformateur »    La météo nous promet pluie, neige et froid…    HUSA contre FUS tous les buts de la rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Mansouri, ministre du Transport et de la Marine marchande


UN TRAIN DE REFORME
C'est le couronnement d'un parcours sans faute. Le coup d'envoi d'une carrière prestigieuse. À 45 ans, Mustapha Mansouri est ministre RNI du Transport et de la Marine marchande. Ce natif de Nador a accueilli cette consécration avec fierté.
Tout lui a réussi. Les études d'abord. Sanctionnées par différents diplômes. Licence et maîtrise en sciences économiques obtenues en France, doctorat de troisième cycle en économie et doctorat d'Etat dans le même domaine à l'Université Mohamed V.
La politique ensuite. M. Mansouri tombe jeune dans le chaudron de la politique et intègre le RNI dont il est député de Nador, sa ville natale, depuis 1993. Président du conseil municipal de Laaroui dans la même province, M. Mansouri a été élu, mercredi 20 octobre 1997, président de la région de l'Oriental qui sans conteste trouve en lui un meilleur représentant, fidèle et serviable.
Jusqu'ici chef du groupe parlementaire du RNI, membre de son comité exécutif, Mustapha Mansouri représente la nouvelle classe d'âge qui doit se mettre en place au sein du RNI. Jeune, dynamique et travailleur. D'un naturel bonhomme et modeste, il dispose de nombreux atouts pour faire face à sa nouvelle charge.
Lors d'une séance de travail avec ses collaborateurs juste après la cérémonie de passation des pouvoirs avec son prédécesseur, Driss Benhima, M. Mansouri a prononcé un long discours sur la conception qu'il se fait de sa nouvelle mission en particulier et du rôle du gouvernement d'alternance en général. &laqno; Je me limiterai, en ce qui me concerne, à la réforme du système d'incitation à l'investissement, à l'assainissement de l'administration et à la consolidation de l'Etat de Droit dans les affaires», souligne-t-il en préambule. S'agissant du département du transport, le ministre a invité ses collaborateurs à lui &laqno;présenter dans une semaine au plus tard une note retraçant le diagnostic, la politique suivie, les perspectives d'avenir», ainsi qu'un projet d'organigramme de l'administration centrale et extérieure...
Concernant la tutelle de l'Etat sur les établissements publics, M. Mansouri estime que celle-ci ne devrait être ni source de blocage ni une entrave à l'intitiative et au dynamisme. &laqno; Le ministère du Transport considère au contraire que l'exercice de la tutelle doit mobiliser les services du ministère pour appuyer les intiatives des entreprises et non entraver leurs actions», explique-t-il.
Mustapha Mansouri livre ainsi une nouvelle approche des problèmes du secteur. Homme à ne pas se laisser griser par les lambris du pouvoir, conscient d'avoir été appelé à faire partie de l'équipe Youssoufi pour une durée limitée dans le temps, il compte initier un nouveau "style de travail".