Hajj 2021: nouvelle annonce du ministère des Habous    Équipe nationale : On tire la sonnette d'alarme !    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Variant indien au Royaume-Uni: Boris Johnson avertit    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    La Bourse de Casablanca en hausse    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Wikipedia en version Darija est désormais disponible    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Karim BENDAOUD
------------------------------------------------------------------------ Holyfield retrouvera Lennox l'automne prochain LA BOURSE DES K.O La 14-eme édition du Marathon des Sables aura lieu du 4 au 10 avril AUBOUT DE L'EFFORT, LA
Publié dans MarocHebdo le 02 - 04 - 1999


SPORT Par Karim BENDAOUD
Holyfield retrouvera Lennox l'automne prochain
LA BOURSE DES K.O
L'Américain Evander Holyfield et le Britannique Lennox Lewis disputeront la revanche du championnat du monde unifié des lourds en septembre ou en octobre. Rarement combat de boxe aura soulevé autant de polémique, déclenché autant de passions. C'est dire si la réputation sulfureuse du "noble art" n'a pas changé. D'ores et déjà, le clan de Lewis demande que Don King ne soit pas le promoteur de la revanche.
À la stupeur générale, les juges avaient conclu au match nul à l'issue du combat qui a opposé, le samedi 13 mars, ces deux champions d'exception. Le match nul qui a sanctionné le championnat du monde pour l'unification du titre des lourds et préservé le statu quo entre l'Américain Holyfield, champion du monde WBA et IBF, et Lewis titulaire pour le WBC, a été considéré comme scandaleux, non seulement par le public du Madison Square Garden de New York, mais par la grande majorité de la presse américaine qui, elle aussi, avait vu Lewis l'emporter facilement. De même, les médias britanniques avaient crié au vol et au scandale. Le Sénat, la Commission de boxe et l'Attorney général (ministre de la Justice) de l'Etat de New York, Eliot Spitzer, ont chacun lancé une enquête sur le verdict des juges. Ce match nul a assuré aux promoteurs et aux trois fédérations mondiales un nouveau pactole financier.
Un grand jury et une commission d'enquête vont être mis sur pied pour faire la lumière sur un possible arrangement du résultat du combat abrité par le Madison Square Garden. Il est vrai que les enjeux, autant sportif que financier, étaient énormes.
Revanche
Les présidents des trois fédérations de boxe avaient ordonné qu'un nouveau combat a lieu dans un délai de six mois, après le résultat nul controversé par lequel s'était conclu le premier combat entre les deux champions du monde, le samedi 13 mars au Madison Square Garden de New York. De même, le comité suprême du Conseil mondial de la Boxe (CMB) s'était dit favorable à l'organisation d'une revanche.
Le lieu du combat n'est pas encore connu, mais les bourses seront égales. Lors du premier combat, la bourse de Holyfield était de 20 millions de dollars, le double de celle de Lewis.
Différentes rumeurs avaient couru à propos du lieu du match revanche. On a même été jusqu'à dire que le président sud-africain Nelson Mandela aurait proposé d'organiser en Afrique du Sud la revanche du Championnat du monde des lourds, titre unifié. Passionné de boxe, Nelson Mandela aurait "proposé deux fois plus d'argent que ce qu'on peut raisonnablement espérer pour ce combat". Ces assertions émanent de Panos Eliades, promoteur de Lennox Lewis, selon lequel le président sud-africain aurait été prêt à offrir au vainqueur une ceinture en or 22 carats, d'une valeur de 3 millions de dollars, et propose de remplacer les fédérations actuelles par une Organisation Mandela.
Ces allégations ont toutefois été démenties par le porte-parole de Nelson Mandela, Priscilla Naidoo.
Panos Eliades, avait déclaré que des collaborateurs de Mandela étaient venus le voir et avaient offert une très grosse somme d'argent pour organiser la rencontre, probablement en juillet ou en août prochains.
Controverse
Ce qu'il y a de vrai, c'est que le président sud-africain avait déclaré, l'an dernier, être intéressé par l'organisation du combat très controversé qui a opposé les deux boxeurs. Outre l'Afrique du Sud, plusieurs lieux ont déjà été évoqués, dont New York et Las Vegas aux Etats-Unis, Cardiff (Pays de Galles) et Londres.
Au chapitre des coups de théâtre, il y a lieu de relever que la juge américaine Eugenia Williams, qui a permis à Evander Holyfield d'obtenir un match nul surprenant contre Lennox Lewis en le donnant vainqueur, est revenue jeudi 18 mars sur sa décision pour se prononcer en faveur d'une égalité après avoir regardé l'enregistrement vidéo du combat.
Eugenia Williams, dont le pointage (115-113) en faveur de son compatriote Evander Holyfield avait entraîné le nul très controversé, possède plus de 30.000 dollars dans deux comptes séparés, alors qu'elle avait déclaré être en faillite personnelle, il y a quelques semaines. La juge, qui a été entendue par la commission sénatoriale d'enquête de l'Etat de New York a par ailleurs nié avoir été payée pour fausser le résultat. Elle a déclaré qu'elle avait noté "ce qu'elle avait vu, quand elle l'avait vu", ajoutant cependant que la vidéo lui avait fait découvrir d'autres angles de vision à la lumière desquels elle attribuerait le cinquième round à Lennox et non à Holyfield comme elle l'avait fait.
Eugenia Williams désignée par l'IBF, avait donné la victoire à Holyfield (115-113), alors que le Britannique Larry O'Connell du WBC donnait le nul (115-115). Seul le Sud-Africain de la WBA Stanley Christodolou (116-113 pour Lewis) avait apparemment vu le même combat que les quelque 21.000 spectateurs de l'arène new-yorkaise. Deux jours après le combat, Larry O'Connell a reconnu qu'il avait commis une erreur. "Sur la base de l'opinion générale, je reconnais que j'ai eu tort", a-t-il déclaré, ajoutant toutefois qu'il a fait ce qu'il croyait être juste sur le moment".
Dominé par Lewis, il s'est terminé par un match nul, à la stupéfaction de tous les observateurs.
"Les juges étaient incompétents. Je pense qu'il faut enquêter sur tout le monde, il s'est certainement passé quelque chose, une espèce de conspiration sur laquelle on ne sait rien", a estimé Lewis, à son arrivée à Heathrow. "Ce sont mes ceintures. Si Evander est un homme, il doit admettre qu'il a été battu et me donner les ceintures, mais ce n'est pas son genre". Trucage, injustice, corruption. Appelons cela comme on le voudra, mais le fait est que, de par les sommes d'argent en jeu, le monde de la boxe continuera à traîner comme une casserole cette réputation de milieu de magouille.
La 14-eme édition du Marathon des Sables aura lieu du 4 au 10 avril
AUBOUT DE L'EFFORT, LA SATISFACTION
Ils seront six cents jeunes et moins jeunes à s'élancer, le 4 avril, au départ de la 14-eme édition du Marathon des Sables, qui se poursuivra jusqu'au 10 avril dans la merveilleuse nature désertique marocaine.
De la sueur, ­certainement- des larmes, mais, au bout, la satisfaction de vivre une aventure intense et unique. C'est ce qui attend les 600 athlètes, coureurs ou marcheurs, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes qui se lanceront à l'assaut des différentes variétés du milieu désertique. Paysages fabuleux et splendeurs de la magie du désert seront constamment au rendez-vous. Avec les organisateurs et l'assistance, le marathon déplacera cette année quelque mille personnes. Un véritable petit village qu'il faut monter chaque jour pour le démonter le lendemain. Les organisateurs ont dû refuser du monde pour limiter le nombre des concurrents, alors qu'ils n'étaient que 23 aventuriers, lors de la première édition en 1986. Les retombées médiatiques suivent fatalement. Pas moins de dix-huit chaînes de télévision pour diffuser les séquences de la course. Les fans du marathon pourront également en suivre les péripéties en direct sur Internet.
Loin des circuits touristiques, le parcours se distingue par une diversité des terrains : oueds et lacs asséchés, petites montagnes à grimper, descentes caillouteuses et dunes de sable. Les concurrents devront également apprendre à se protéger des tempêtes de sable imprévisibles.
Pistes
Chaque concurrent peut adopter le rythme qui lui convient, mais, pour ne pas trop retarder la caravane, des minimas ont été instaurés depuis l'année dernière. Les participants portent sur leurs épaules un petit sac contenant la nourriture pour la totalité du parcours et l'intégralité de leur équipement, qu'il faut alléger au minimum vital âgés de 17 à 76 ans, et issus des catégories socioprofessionnelles les plus diverses, les concurrents forment une véritable famille au bivouac, après la débauche d'énergie et le sable des pistes.
Sur un plan purement sportif, le Marocain Lahcen Ahansal sera l'homme à battre par les prétendants au podium dont le Français Gilles Diehl (vainqueur du championnat de France du 100 km) et l'Espagnol Jesus Corredor, 2-eme aux 9-eme et 11-eme éditions.
Vainqueur de l'édition 1997, Lahcen Ahansal s'est également classé second, en 1998, derrière son frère Mohamed. Une affaire de famille que l'on est déterminé à préserver coûte que coûte chez les Ahansal.
Autre fait notable, Brahim Jaoual est le seul participant ayant pris part aux quatorze éditions du Marathon des Sables. Ce vénérable sexagénaire, boucher fassi de son état, est devenu la véritable figure emblématique de ce marathon. Les organisateurs ont également à cur de préserver l'environnement qui ne manque pas d'être menacé par ce genre d'événement.
À cet égard, une équipe "environnement" a été, comme de coutume, mise sur pied. À l'instar des autres éditions, cette équipe aura pour mission de veiller à la préservation et au respect de ces lieux vierges. Une équipe affectée au nettoyage des bivouacs, qui procédera au ramassage et à l'incinération de tous les déchets que la caravane abandonnera derrière elle. Le Marathon des Sables, une aventure qui mène l'individu au bout de lui-même, en parfaite harmonie avec une nature (de prime abord) hostile.
Coupe du monde 2002
DANS LES TEMPS
Pa r Karim BENDAOUD
La Commission d'organisation de la Coupe du monde, basée à Zurich, a indiqué, dernièrement, que le Japon et la Corée du Sud sont dans les temps pour tenir leurs engagements infrastructurels et financiers pour organiser conjointement la Coupe du monde de football en 2002.
Lennart Johansson, le président suédois de l'Union européenne de football (UEFA), qui présidait la commission, a reçu les deux délégations, qui ont, à nouveau, avancé l'idée de faire évoluer l'organisation de la phase finale pour accroître le nombre de matches et les retombées financières. Il est pratiquement acquis que le Comité exécutif (CE) de la Fédération internationale de football (FIFA répondra par la négative à ce souhait.
Inspection
Les deux comités d'organisation ont également demandé à la Commission 2002 de pouvoir étudier la possibilité d'achever la compétition avant la fin du mois de juin pour éviter la saison de la Mousson. Le CE, seul organe de la FIFA au pouvoir décisionnaire, devrait annoncer que la Coupe du monde se jouera bien en juin-juillet 2002.
Lors de cette Commission, il a été acquis, même si le Comité exécutif doit encore l'officialiser, que le tirage au sort de la phase préliminaire de cette compétition se tiendra le 7 décembre 1999 à Tokyo au Hall A du Forum international de la capitale japonaise.
Enfin, il est prévu qu'une délégation de la FIFA effectue une visite d'inspection des stades et de la logistique en mai 1999.
La prochaine séance de la Commission d'organisation de la Coupe du monde 2002 doit se tenir à Los Angeles (Etats-Unis) le 5 juillet 1999, avant le Comité exécutif qui aura lieu le 6 juillet dans cette même ville américaine. En outre, une séance de cette commission est prévue à Tokyo le 5 décembre, deux jours avant le tirage au sort de la Coupe du monde 2002.
RENAISSANCE D'UN MYTHE
Maracana, le mythique stade brésilien de football, sera totalement restauré à partir de l'an 2000 et transformé en un centre culturel et sportif moderne, pour un budget de 27 millions de dollars. Le complexe avait été classé monument historique en 1998, ce qui l'avait sauvé de la démolition. Construit pour le Mondial de 1950, le Maracana avait accueilli lors de la finale, quelque 200.000 spectateurs, bien que sa capacité maximum fut de 180.000 personnes. Fort dégradé, il n'en reçoit plus aujourd'hui que 80.000, voire 120.000 dans les grandes circonstances. Pour la petite histoire, le Brésil avait perdu cette finale devant l'Uruguay (1-2).
RETOUR GAGNANT
Pete Sampras a retrouvé sa place de numéro un du tennis mondial, qu'il avait cédée, il y a deux semaines à l'Espagnol Carlos Moya. Parvenu en quarts de finale à Key Biscayne , il devance de 9 points seulement Moya, éliminé un tour plus tôt. L'Américain, qui en est à sa 263-eme semaine au sommet de la hiérarchie mondiale, n'est plus désormais qu'à sept semaines du record détenu par Ivan Lendl. Le Néerlandais Richard Krajicek, progresse de trois places pour occuper, au quatrième rang, le meilleur classement de toute sa carrière. L'Américain André Agassi, finaliste en 1998 et éliminé d'emblée cette année, sort du "Top Ten" en passant de la 9-eme à la 12-eme place. Le Chilien Marcelo Rios, champion sortant, sorti en huitièmes de finale, glisse lui de la 8-eme à la 13-eme place.
MIRACULE DU NOBLE ART
Après plusieurs semaines dans le coma et deux mois d'hospitalisation dus à un sévère KO contre le Thaïlandais Ratanachai Vorapin, le boxeur américain d'origine mexicaine Fernando Ibarra devrait sortir de l'hôpital incessamment. Pris d'un malaise au vestiaire le 29 janvier, le mi-mouche américain avait été opéré d'urgence de deux caillots de sang au cerveau, mais le pronostic médical était longtemps resté réservé.
LA FORME EN COMPETITION
Les éliminatoires de la Coupe du Trône des sports aérobics et fitness pour la saison 1998/99, auront lieu le 4 avril à Rabat, à la Salle Allal El Fassi.
Le programme de ces éliminatoires comporte les épreuves individuelles (hommes/dames), de duo mixte et par équipes. En marge de la compétition, la Fédération royale marocaine des sports aérobics et fitness (FRMSAF) organisera, les 3 et 4 avril, un stage de formation, à la même salle. Cette session sera animée par Pierrine Graziano, juge international française. Mme Graziano supervisera également, le 3 avril, des cours de fitness de niveau intermédiaire à tous les amateurs de cette discipline, à la salle Abderrahmane Bouanane.
LE NERF DE LA GUERRE
Le Hassania d'Agadir (HUSA) et le groupe privé "Afriquia" viennent de signer un contrat de parrainage portant sur 1,5 million de dirhams annuels. Aux termes du contrat, qui court jusqu'en 20001, le sponsor participera au développement des différentes sections du club, notamment l'équipe de football évoluant en première division. Pour la saison en cours qui touche presque à sa fin, le groupe "Afriquia" versera exceptionnellement 750.000 Dh seulement. Ce contrat de parrainage signifie aussi pour le club, notamment pour la section football, une obligation de résultats.
REORT MOTIVE
Les Championnats du monde de tennis de table, qui devaient avoir lieu à Belgrade du 26 avril au 9 mai, ont été reportés à une date ultérieure. C'est ce qu'a décidé la Fédération internationale de tennis de table, et ce, en raison de la crise du Kosovo. Le Comité exécutif de l'ITTF se réunira dans les prochains jours pour déterminer le nouveau site et les nouvelles dates des championnats du monde, a-t-on précisé auprès de la fédération.
La précédente édition a été organisée à Manchester et la prochaine doit avoir lieu à Osaka, au Japon, en 2001. Les championnats du monde de tennis de table sont disputés tous les deux ans.