Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khalid Alioua envisage l'insertion des jeunes chômeurs avec optimisme Retour
Publié dans MarocHebdo le 25 - 06 - 1999

Khalid Alioua envisage l'insertion des jeunes chômeurs avec optimisme
DES RESULTATS ENCOURAGEANTS
Khalid Alioua, le ministre du Développement social, de la solidarité, de l'emploi et de la formation professionnelle, a annoncé que quelque 29.000 jeunes ont bénéficié jusqu'à présent du programme formation-insertion mis en uvre par le gouvernement pour faciliter l'insertion des jeunes diplômés dans la vie active. Le ministre a annoncé ce chiffre, lundi 21 juin, lors d'une réunion régionale à Rabat sur la promotion de l'investissement et de l'emploi des jeunes.
Et d'ajouter que le gouvernement mettra en place "tous les mécanismes et les outils nécessaires pour atteindre le chiffre de 40.000 jeunes". Rappelons que Khalid Alioua et Najib Zérouali, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, avaient, en avril dernier, signé une convention cadre pour la mise en uvre d'un programme de formation qualifiante au profit des jeunes diplômés en vue de leur insertion dans la vie active. Ce programme profitera dans sa première tranche à 1560 jeunes diplômés qui sont des primo-demandeurs d'emploi depuis plus de 12 mois et titulaires d'une licence, d'un Diplôme d'études supérieures ou d'un diplôme équivalent.
Modules
Cette opération vise, selon les termes de cette convention, à dispenser aux jeunes bénéficiaires une formation sous forme de modules ciblés dans des filières répondant aux besoins du marché de travail. La durée de cette formation est de dix mois maximum dont deux mois de stage en entreprise.
Celui-ci doit être organisé en étroite collaboration avec les Centres d'information et d'orientation pour l'emploi (CIOPE) concernés.
Les bénéficiaires seront répartis en groupes de 24 jeunes diplômés dont le coût de formation est estimé à 600.000 dh, soit 25.000 dh par jeune diplômé. Le volume d'horaire à dispenser pour chaque filière est estimé à 860 heures. Le but recherché est que cette formation puisse permettre aux bénéficiaires d'acquérir des compétences professionnelles équivalentes à celles des formations universitaires. Selon les chiffres avancés par M. Alioua, le taux de chômage parmi les universitaires atteint 54 % pour certaines disciplines.
"30 % des sans-emploi sont au chômage depuis au moins deux ans ce qui influe négativement sur leurs compétences professionnelles", avait ajouté le ministre, soulignant que le nombre des diplômés des universités a été multiplié par onze entre 1982 et 1996 et que l'absorption de ces diplômés par la fonction publique avait fortement baissé. L'inadéquation de la formation des diplômés avec les attentes des entreprises explique, selon Khalid Alioua, la faiblesse du taux de recrutement des lauréats des universités par le secteur privé, qui ne dépasse pas les 3%. Pour ce qui est de la convention insertion-emploi conclue l'année passée avec le secteur privé, le ministre a qualifié de positifs les résultats enregistrés après la mise en uvre de cette convention qui a permis le recrutement de 23.400 personnes pendant une période de 12 mois.