Programme des principales rencontres du samedi 18 janvier    Les positions des séparatistes concernant le Rallye Africa Eco Race: des délires pathétiques (M.Bourita)    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    Insolite : Imiter Ghosn    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Hicham Dekik : La sélection nationale fin prête pour la CAN de futsal à Laâyoune    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Tant de dossiers à débattre et de relations à consolider    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Liban: L'impasse politique se poursuit    Maroc/Turquie: Importations massives: Halte aux abus!    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    WEF: Que faut-il surveiller en 2020?    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    Brèves Internationales    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    Le Sévillan Youssef En-Nesyri débutera par un choc face au Real    Clôture de la session parlementaire d'automne : le compte à rebours est lancé, le bilan s'annonce maigre    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décrets relatifs aux indemnités des magistrats    Botola J-13: Avec le choc de haut de tableau RSB-RAJA    L'OCS réalise un pas en avant vers le carré d'Or    Le PAM accuse le PJD d'avoir utilisé de l'argent public pour organiser une soirée en l'honneur de l'épouse d'El Othmani    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    Amine Razouk et Mehdi Alaoui à la tête de l'Apebi    Arrestation d'un individu pour viol sur mineurs à El Jadida    Marrakech : Des voleurs de palmiers arrêtés en flagrant délit    Distinctions royales aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme    Rapprochement entre Bank Al-Maghrib et le Conseil de la Concurrence    Sidi Slimane: Le gestionnaire délégué de la collecte des déchets ménagers se dote d'une convention collective    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    SM le Roi visite «Bayt Dakira» à la Médina d'Essaouira    Kaws expose pour la première fois au Moyen-Orient    #LesYeuxOuVerts, l'expo écolo pensée pour reconstruire des écoles    Les Moroccan cultural Days démarrent à Londres    Des œuvres d'arts disparaissent du Parlement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CONFLIT RAS LE BOL METHODE CONTRADICTION ZÈLE JOURNAL CONDAMNATION
Publié dans MarocHebdo le 20 - 10 - 2000


Fil Direct rassemblé par Abdellah CHANKOU
PORTE-AVAION
CONFLIT
RAS LE BOL
METHODE
CONTRADICTION
ZÈLE
JOURNAL
CONDAMNATION
PORTE-AVAION
Le porte-avions nucléaire Charles De Gaulle fera escale au port de Casablanca début décembre 2000 dans le cadre d'une croisière d'essai et d'endurance. Le Charles De Gaulle, qui devrait quitter le port de Toulon le 23 octobre, traversera l'océan Atlantique pour accoster à Norfolke, aux Etats-Unis. C'est sur le chemin du retour que le porte-avion marquera un arrêt dans les eaux marocaines avant de s'engager dans la Méditerranée.
C'est la première fois qu'un porte-avion nucléaire fait escale au Maroc.
La construction du porte-avions Charles De Gaulle, qui a remplacé le Clemenceau et le Foch, a coûté la bagatelle de 20 milliards de FF (1FF=1,6 Dh). Quand il est armé, il pèse quelque 71 milliards de FF.
Vert le haut de la page
CONFLIT
• Nezha Chekrouni.
Nezha Chekrouni menace de partir. La ministre déléguée USFP auprès du ministre de l'Emploi chargée de la Condition féminine, de la Famille et des Handicapés raconte autour d'elle que Abbas El Fassi, ministre de l'Emploi, lui mène la vie dure et qu'elle pense rendre son tablier. Un conflit de compétences ? Pas vraiment, puisque Abbas El Fassi n'est chargé dans le gouvernement remanié que du portefeuille de l'Emploi. M. El Fassi, dont le département supervise celui de sa collègue, voit d'un mauvais œil les velléités d'indépendance de Nezha Chekrouni, notamment sur le plan budgétaire.
Vert le haut de la page
RAS LE BOL
Les membres de l'Union nationale des ingénieurs marocains sont en colère. Cette catégorie socio-professionnelle tient le 28 octobre une réunion de crise. Objectif : réitérer ses revendications que cette association accuse le gouvernement de passer sous silence. Il s'agit, entre autres, du projet de révision du statut fondamental des ingénieurs qui date du 31 octobre 1996 et qui n'a jamais vu le jour.
En un mot, l'Union des ingénieurs réclame l'amélioration de la situation sociale et professionnelle de ses adhérents.
Un ingénieur d'application, qui a à son actif 23 ans de service, ne touche pas plus de 5000 Dh par mois. En outre, la promotion d'un ingénieur d'Etat à une échelle supérieure nécessite en général pas moins de 17 ans de bons et loyaux services.
Vert le haut de la page
METHODE
Quel est le point commun entre les islamistes d'Al Adl Wal Ihsane et les adeptes de la Tariqa Boutchichiya ? Peu de points communs en fait entre les deux formations si ce n'est le passage remarqué de Abdessalam Yassine par la Zaouia de Madar où officie le Cheikh du soufisme Boutchichi. À chacun sa voie et à chacun ses méthodes. Pour protester contre la tuerie d'Al Qods, les islamistes de Yassine ont préféré participer à la marche de Rabat, ceux du PJD (Parti de la justice et du développement) se sont empêtrés à Casablanca dans une histoire de marche non autorisée qui a failli dégénérer en bataille rangée avec les forces de l'ordre.
Les boutchichis, quant à eux, ont préféré la méthode douce : veillées religieuses, séances d'invocation et soirées de prières. Des rencontres qui ont eu lieu dans de nombreuses zaouias du pays dans un élan commun pour " conjurer le malheur que vivent au quotidien nos frères palestiniens".
Vert le haut de la page
CONTRADICTION
L'Istiqlal a présenté comme une honte dans ses journaux du 19 octobre le soutien du MDS (Mouvement démocratique et social) et du PND (Parti national démocrate) au nouveau président de la deuxième Chambre, Mustapha Oukacha du RNI (Rassemblement national des indépendants). Or, l'Istiqlal n'a pas hésité à intégrer récemment dans ses rangs quatre conseillers du parti de Mahmoud Archane dont l'ex-président de la commune de Sidi Belyout, Nassreddine Doublali.
Vert le haut de la page
ZÈLE
• Mohamed Moudden.
Le ministre USFP de la Culture et de la Communication Mohamed Achaâri a donné un avertissement au rédacteur en chef de la première chaîne Mohamed Moudden et au journaliste de la même chaîne Jalal Abdelali. La raison de cette sanction ? Les deux journalistes ont été tenus responsables de ne pas avoir interviewé le Premier ministre Abderrahmane Youssoufi lors de la marche de solidarité à Rabat avec le peuple palestinien. En fait, ce jour-là, les équipes de la première chaîne ont eu du mal à rencontrer le chef du gouvernement dans une marée humaine impétueuse. Quand M. Achâari fait du zèle…
Vert le haut de la page
JOURNAL
• Mohamed Bensaïd.
Le journal de l'OADP renaît de ses cendres. Un accouchement qui se fait non sans douleur. En effet, le quotidien arabophone, qui a disparu des kiosques pendant plusieurs mois, pour n'avoir pas su surmonter une crise financière aiguë, était également victime d'une ligne éditoriale partisane jugée obsolète. Le quotidien va se transformer en hebdomadaire et la ligne éditoriale devrait être revue de façon à ce qu'elle soit plus conforme aux règles de la presse indépendante . Reste le choix des hommes qui dirigeront le journal. Sur ce plan, la direction de l'OADP, menée par Mohamed Bensaïd Aït Idder, se veut exigeante pour éviter les erreurs du passé. Or, la nomination de Mustapha Bouaziz , membre éminent du bureau politique, au poste de directeur politique de l'hebdomadaire, ne semble pas faire l'unanimité au sein de la rédaction. La publication devrait voir le jour le 20 du mois courant. Le choix du titre, Al Amal Adimocrati, n'échappe pas non plus à la culture partisane.
Vert le haut de la page
CONDAMNATION
La réunion du bureau politique du MDS de Mahmoud Archane, du 13 octobre 2000, a été consacrée à l'agression dont a été victime son secrétaire général lors de la marche de solidarité à Rabat avec le peuple palestinien. À l'issue de cette réunion extraordinaire, le parti a publié un communiqué où il a notamment condamné les "pratiques d'un autre âge qui n'ont aucun rapport avec une société civilisée" tout en se déclarant "déterminé à se battre sur tous les fronts".
Vert le haut de la page