Les Emirats Arabes Unis ouvrent un consulat à Laâyoune    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Covid-19 : une étude britannique fait état d'une diminution rapide de l'immunité acquise chez les malades asymptomatiques    PLF 2021: l'opposition déplore « un manque d'audace »    Banques participatives: 7,7 MMDH de financements accordés à fin juin 2020    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Prison de Tiflet: le chef de la cellule terroriste démantelée à Témara commet un meurtre    Crimes et violence au Maroc: 220.000 arrestations en 2020    FC Barcelone: Josep Maria Bartomeu démissionne    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Tourisme: quelle est la perception générale de la destination Maroc ? (Etude)    3988 nouveaux cas au Maroc: la répartition par régions    Aïd Al Mawlid: contrôles renforcés à Tanger    Magazine : F.C. Séville et Atalanta Bergame, deux clubs qui donnent des leçons gratuites    Ce que l'on sait sur l'assassinat d'un gardien de prison par «Moul triporteur»    Football : La Renaissance Sportive de Berkane sur le toit de l'Afrique    Le Maroc plaide à l'ONU pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable    Habib El Malki reçoit son homologue libyen    Les fondements psychologiques de l'incorrection de Trump lors des débats présidentiels    Sektioui, brillante transition de la pelouse au banc    Bouchra Hajij élue présidente de la CAVB    Hausse de l' encours global des avoirs conservés par Maroclear en 2019    Maroc Telecom, "Top Performer RSE" pour la 7ème fois consécutive    Le Conseil supérieur des oulémas dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    Coronavirus au Maroc : le bilan bimensuel du ministère de la Santé    Intox au sujet de la forêt de Bouskoura : Les précisions du département des Eaux et Forêts    US Round Up du mardi 27 octobre – Elections américaines, Wall Street, La juge ACB, le Dakota du Sud    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    Les signatures et approbation des marchés déléguées aux directeurs régionaux    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Dans un communiqué conjoint du PPS, PI et PAM    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Chili: La troisième mort de Pinochet    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Hier, l'avenir était meilleur !    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La marche de l'espoir
Publié dans MarocHebdo le 26 - 10 - 2001

La tournée de S.M le Roi Mohammed VI dans le sud du pays
Eau potable, irrigation, santé, routes…, la tournée royale dans les régions
du sud a permis de lancer, à la grande satisfaction des populations locales,
les infrastructures de base nécessaires à tout développement durable.
Abdellah Chankou
La tournée royale dans les provinces du centre et du sud se poursuit. À chaque étape, qui marque une victoire de l'espoir et une lutte soutenue contre le dénuement, un accueil triomphal est réservé à S.M le Roi par les populations locales. Massées des deux côtés du cortège officiel, rassemblées dans les différentes localités, elles sont nombreuses à vibrer aux cris de "vive le Roi" en brandissant le drapeau national et les portraits du Souverain. Des images de ferveur et de spontanéité qui en disent long. Décontracté et souriant, S.M Mohammed VI va à chaque fois à la rencontre des habitants pour les saluer. Une proximité jamais démentie, toujours renouvelée.
Espoir
À la faveur du péiple royal, le Maroc profond du grand sud, à dominance rurale, émerge petit à petit de l'exclusion dans laquelle il a été tenu des années durant. Les habitants, qui portent la marque de leurs conditions, espèrent en effet sortir d'un isolement qui n'a que trop duré. C'est cet espoir immense qu'apporte chaque pas, chaque geste du Souverain dans cette partie du Royaume qui, il faut le souligner, n'a été prise en compte ni par les politiques gouvernementales successives, ni gâtée par la nature de par le cycle de sécheresse et la rudesse du relief. Des régions, presque abandonnées, qui manquent quasiment de tout: infrastructures, réseau routier et surtout projets socio-économiques susceptibles d'induire une dynamique de développement durable. En se déplaçant dans ces régions éloignées, le Souverain a voulu solennellement ouvrir la voie à une politique de développement ambitieuse par la mise en place des équipements nécessaires.
Equipements
Première région dans l'étape du grand sud, Zagora où le Souverain a fait une entrée officielle lundi 22 octobre. S'étendant sur une superficie de 23.000 Km2, avec une population de 260.000 personnes, Zagora dispose d'un climat aride.
Les précipitations ne sont pas importantes et l'agriculture est basée principalement sur le palmier dattier. Dans cette province, S.M le Roi a inauguré un certain nombre d'équipements, dont le service des urgences de l'hôpital provincial de Zagora. Budget de cette opération réalisée dans le cadre de la coopération maroco-belge: environ un million de Dhs. La fondation Mohammed V pour la solidarité a offert, quant à elle, le matériel médical nécessaire (un appareil mobile d'assistance médicale, deux cardioscopes et un appareil d'anesthésie). Par la même occasion, le Souverain a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'un centre social qui comprend des salles d'accueil, de rééducation et de rencontres. D'autres centres similaires, situés dans les communes rurales de Tagounit, Tazarine, N'qob, Tinzouline et Tamkort, ont bénéficié de lots d'équipements offerts par la fondation Mohammed V.
La visite royale à M'Hamid Al Ghizlane était l'occasion de lancer la création d'unités modernes de production de dattes et d'élevage de chèvres laitières. Ces petits projets visent d'une part à l'amélioration de la productivité et d'autre part à l'intégration des jeunes entrepreneurs dans le tissu productif local.
De Zagora, le Souverain est parti pour Ouarzazate où S.M le Roi a fait une entrée officielle samedi 20 octobre. Cette province de plus de 200.000 habitants, dont près de 75% vivent dans les campagnes, aspire à un essor soutenu d'autant plus que les atouts existent. Dans cette province , une série de projets ont été lancés. D'abord, la création d'une cellule universitaire relevant de l'université Ibn Zohr qui sera fonctionnelle en 2003. Un projet de 40 millions de Dh qui va permettre aux étudiants d'y poursuivre leurs études universitaires sans aller jusqu'à Agadir comme c'est le cas jusqu'ici. En matière de tourisme, un secteur vital pour la ville, il a été procédé à l'inauguration des travaux d'extension de l'aéroport devenue nécessaire en raison de l'augmentation du trafic passagers. Un investissement de quelque 40 millions de Dhs.
Ressources
Ouarzazate a autre atout et non des moindres, c'est un pôle de production cinématographique où de grosses pointures de Hollywood tournent de grands films. C'est que le paysage est à la fois grandiose et diversifié (plateaux, gorges, lacs, dunes, montagnes…). D'ailleurs, S.M le Roi n'a pas manqué de visiter les studios Atlas créés par Mohamed Belaghmi en 1983. Une réalisation de grande envergure qui représente une source de devises pour la région et un pourvoyeur en emplois occasionnels pour une partie de la jeunesse locale. Dans le domaine de l'habitat, le Souverain a donné le coup d'envoi aux travaux de construction du lotissement Hay Mohammadi (60 millions de Dhs) comprenant 2.289 lots.
Le Souverain a par ailleurs inauguré la mosquée Mohammed VI à Ouarzazate, d'une superficie de 2.600m2 et qui a nécessité une enveloppe de 10 millions de Dhs.
Sur le plan social, la fondation Mohammed V a mobilisé pour l'équipement de certains centres sociaux à Taznakht et à Tinghir, des ressources financières assez considérables. À Tagounit, ce sont des programmes d'approvisionnement en eau potable, des opérations en faveur de l'amélioration de la condition de la femme et des opérations de valorisation des produits locaux qui ont été initiés au grand profit des habitants. Des actions ciblées, adaptées à l'environnement local, et porteuses d'espoir pour les bénéficiaires, de nature à améliorer le quotidien des bénéficiaires. Taznakht, Iznaguen, Taliouine, Aoulouz…, le cortège royal a repris son périple. Direction, cette fois-ci, Taroudant qui a fait les choses en grand pour accueillir le Souverain. Les mêmes images de ferveur populaire tout au long du parcours officiel.
Partenariat
Dans cette province, S.M le Roi a lancé un grand nombre de projets socio-économiques : routes, eau potable, irrigation… À Tassousfi, des explications ont été fournies au Souverain sur le projet de construction de la route provinciale de 47,5 Km reliant Taliouine à Agadir-Aït Melloul et Taliouine à Douar Amkout. Une réalisation d'un coût de 38 millions de Dhs financée par la commune Agadir-Aït Melloul, l'association Emigration et développement et l'association Al Amana. Tassousfi se verra également doté dans le cadre de la coopération maroco-française d'un programme de développement décentralisé sous forme de projets d'approvisionnement en eau potable d'un montant de 10 millions de Dhs. L'association Emigration et développement, très active dans la région, propose, en partenariat avec la Fondation Mohammed V, la mise en œuvre de micro-projets générateurs de revenus pour la population locale dans les domaines du tourisme rural et l'aménagement des puits.
Démarche
À Ighram, dans la province de Taroudant, le projet le plus en vue concerne l'électrification de 500 douars, soit 23.000 foyers. Le Souverain a fait ensuite une entrée officielle à Agadir jeudi 25 octobre où s'est ouverte le même jour la session extraordinaire du forum méditerranéen sur la lutte contre le terrorisme. De Agadir, S.M le Roi devait poursuivre sa tournée vers Tafraout, Tiznit, Essaouira, Safi, El Jadida… La marche du développement, sous l'impulsion du Souverain, continue. De manière concrète. La démarche royale colle en effet aux préoccupations réelles du monde rural et à ses problèmes auxquels il apporte des réponses appropriées par des actions ciblées. Dans chaque région, chaque village, chaque localité, le Souverain et la fondation Mohammed V ont su apporter l'espoir en rencontrant les aspirations profondes des populations. Le monde rural, longtemps abreuvé de slogans creux par les partis politiques, a trouvé dans l'engagement royal une dimension cohérente et pratique.