Quand Ben Bella reconnaissait la souveraineté du Maroc sur le Sahara oriental    Météo au Maroc: les prévisions du vendredi 19 août    Houcine Ammouta de retour sur le banc du WAC de Casablanca    CAN U23 – Maroc 2023 : Résultats du tirage au sort    Benkirane : «Les déclarations de Raisouni ne reflètent pas les positions du PJD»    Incendie de forêt près de M'diq: l'OCI soutient le Maroc    Rabat: terrible accident près du complexe Moulay Abdellah    Météo: températures en hausse ce vendredi au Maroc    Rentrée scolaire 2022/23: Les prix des manuels scolaires inchangés    فيروس كورونا : 79 إصابة جديدة ولا وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Le nouveau nez de l'actrice marocaine Hasnae Moumni divise la Toile (PHOTO)    De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Sahara : Le Pérou décide de retirer sa reconnaissance au Polisario    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    Orages en France: trois morts en Corse    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    Frais de scolarité : l'angoisse de fin de vacances    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Le kickboxing et le judo marocains décrochent cinq médailles de bronze    Ukraine / Zaporijia : L'OTAN réclame une "inspection" urgente de l'AIEA    Tournoi international d'Autriche maintenu : L'équipe nationale A' s'est envolée pour Vienne    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Walid Regragui prépare sa liste élargie. Ziyech, Adli et autres Lions pressentis    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les étudiants logés à bonne enseigne
Publié dans MarocHebdo le 01 - 10 - 2004

Le groupe Chaâbi lance un programme de construction de résidences universitaires privées
Une première résidence universitaire privée en cours de construction à Agadir. La seconde dont la convention a été signée vendredi 25 septembre 2004, sera construite à Kénitra. Des projets d'intérêt public.
• Haj Miloud Chaâbi.
C'est une première dans l'histoire universitaire au Maroc. Le groupe Chaâbi, présidé par son fondateur, Haj Miloud Chaâbi, va lancer un grand projet visant à construire une résidence universitaire privée à Kénitra, dans la région du Gharb. Mais, fait inconnu, le groupe Chaâbi a déjà entamé les travaux pour la réalisation d'une résidence universitaire privée du même style que celle à construire à Kénitra.
Pour cela, une convention tripartite a été signée vendredi 25 septembre 2004 entre le groupe, l'université Ibn Toufail et la wilaya du Gharb-Chderrarda-Beni Hssen. Cette convention a été également une occasion pour rendre hommage au président du groupe pour tous les efforts qu'il déploie en faveur de la promotion de la région du Gharb et du développement économique en général. La cérémonie, qui s'est déroulée dans une ambiance festive, a été marquée par la présence d'un certain nombre de personnalités de la région entre autres le wali et les élus locaux, venus témoigner leur estime et leur reconnaissance à un patron marocain pas comme les autres.
Démarrage
Le projet de construction de la résidence universitaire privée va coûter 100 millions de dirhams. Les travaux de construction, dont le démarrage est prévue incessamment, vont durer une période de 36 mois. Baptisée La Maâmora, cette résidence privée sera construite sur un terrain d'une superficie de 5 hectares, dans l'enceinte du campus universitaire en pleine forêt de la Maâmora. D'une capacité d'accueil de 2194 étudiants dont 1774 en chambres doubles, 324 en chambres simples et 96 en studios pour jeunes couples, la résidence universitaire sera dotée de plusieurs annexes (parking, foyer et salle polyvalente).
En dehors du fait que cette résidence va permettre un élargissement important de la capacité, elle va en outre proposer des prestations d'hébergement de qualité qui répondent aux normes et aux standards internationaux. On y trouvera entre autres des installations sportives et de loisirs ainsi que des restaurants et des espaces multiples de détente.
Sans aucun doute, ce projet va contribuer grandement à élargir la capacité d'hébergement des étudiants de l'université Ibn Toufail de Kénitra, en la portant de 1300 à 3494 lits. En effet, cette université qui abrite plus de 10 000 étudiants, a enregistré une nette augmentation des effectifs d'inscrits à la résidence universitaire, dont la capacité ne permet pas de satisfaire toutes les demandes.
La gestion et la commercialisation de cette résidence seront confiées à une entité juridique à part à créer une fois le projet achevé. Les chambres seront données aux étudiants par location moyennant un prix symbolique de 350 dirhams pour les chambres doubles et de 400 à 500 dirhams pour les chambres simples. Il faut rappeler que dans les résidences universitaires publiques, l'Etat prend en charge 360 dirhams par étudiant. Ce qui rend le projet du groupe Chaâbi intéressant. "Dans certains cas, les étudiants n'auront presque rien à débourser", estime l'un des responsables du groupe. Mais, contrairement aux résidences publiques dans lesquelles les étudiants sont entassés à raison de 4 personnes par chambre, la résidence privée de Kénitra offre des chambres de qualité pour seulement deux étudiants par chambre.
Mérite
La participation du groupe Chaâbi dans la réalisation de projets de résidence universitaire est une première étape vers l'incitation des opérateurs privés à faire de même. Le mérite de Haj Miloud Chaâbi est d'avoir été le premier à lancer des investissements dans un domaine où aucun autre opérateur privé n'a osé mettre son argent. Fidèle à son statut volontaire d'investisseur dévoué pour l'intérêt du pays, il se lance dans des opérations à haut risque, mais dont le bénéfice sur l'économie du pays est souvent important.