Espagne : Le Sénat rejette une proposition de Vox réclamant des sanctions contre le Maroc et l'Algérie    «Fournir au Maroc du GNL regazéifié en Espagne ne nuira pas à nos relations avec l'Algérie»    Maroc : Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée à la relance du secteur touristique    Tourisme: Akhannouch et les acteurs se penchent les axes de la relance    Industrie. Le Maroc, un des pays les plus compétitifs au monde (Mezzour)    Pape François: "Le leadership spirituel et les Prières du Roi Mohammed VI nous sont précieux"    Coupe de la CAF (finale): RSB/Orlando Pirates, pour consacrer la suprématie des clubs marocains sur la scène africaine    Météo Maroc: temps chaud avec chergui local ce vendredi 20 mai    La place boursière casablancaise clôture à l'équilibre    Légalisation électronique: un projet de décret adopté    «Jaw Jab» de la troupe du théâtre national de Mohamed Eljam présentée en Italie    Ibenge « fier » de jouer la finale de la Coupe de la CAF avec Berkane    Coupe du monde 2022 / Arbitrage : Jayed et Zourak ''qualifiés'' au Mondial !    Elespanol.com révèle comment le Citizen Lab a utilisé de «faux positifs» pour provoquer le scandale «Catalangate»    Jeu d'échecs : Casablanca abrite bientôt la « Chess Week »    L'établissement de relations « stables et de confiance » avec le Maroc est « primordial » (ministre espagnol)    Blé: le stock national du Maroc couvre quatre mois    Covid-19 au Maroc: 124 nouveaux cas, aucun décès    Variole du singe: les Marocains doivent-ils s'inquiéter ?    Maroc: tout ce qu'il faut savoir sur le congé de paternité    Erdogan déterminé à contrer l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN    Liban: La BM et l'ONU accordent 10 millions de dollars pour le port de Beyrouth    Accès à l'information sur la migration: Bouayach met en avant à New York le rôle des institutions nationales des droits de l'homme    Gabon: Aubameyang annonce sa retraite internationale    MAS : Le bel hommage des Massaouis à leur joueur Djedje Franck Guiza !    Adhésion à l'UE: L'Ukraine dénonce un traitement dégradant de certains pays européens    Les opportunités d'affaires au Maroc dévoilées aux opérateurs sud-coréens    Palestine-Canada / ACIA : les vins fabriqués en Cisjordanie ne sont pas d'Israël    Achraf Hakimi se confie sur son amitié avec Mbappé (VIDEO)    Fusillade de Buffalo: Le parquet ouvre une enquête sur le rôle des réseaux sociaux    Direction de la prison locale Tiflet 2: « Le détenu (M.L.H) n'a déclaré aucune grève de la faim »    Le Maroc et la Belgique veulent renforcer leur coopération dans le domaine de l'emploi    [ Interview ] Tout sur le grand retour de Jazzablanca (vidéo)    Musique Andalouse. Un concert aux couleurs de l'Espagne et du Maroc    Inclusion économique des jeunes : L'INDH montre la voie à Boulemane    Pass vaccinal ou test PCR pour accéder au territoire    Interpellation du suspect impliqué dans le vol d'une agence bancaire à Casablanca    Douanes : Des recettes records de 111,2 milliards DH en 2021    Football : le Marocain Aymen Barkok remporte l'Europa League    Video : un lapsus de l'ex-président américain George W.Bush fait le tour de la toile    Jazzablanca 2022 : Le programme dévoilé    Rabat : Hommage à l'écrivain jordanien Mustafa Alqorna, pour son roman "Chaos dans le jardin du diable"    «Ateliers de l'Atlas» 2022 : Un appel à projets lancé    Michel Fugain en «Causerie musicale» à Casablanca    Exploration gazière: Chariot lève 25,5 millions de dollars pour son projet Anchois    Mise en place d'une plate-forme numérique destinée pour les étudiants de retour d'Ukraine    La Russie expulse 85 diplomates de France, d'Espagne et d'Italie    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rendre le café plus accessible Carte de visite Réformer l'administration Au chevet de l'élève Un aller-retour à 850 Dh Débat et concertation Tour Hassan resplendit
Publié dans MarocHebdo le 31 - 12 - 2005

Lavazza signe un accord de distribution avec la société Cafés Sahara
Rendre le café plus accessible
C'est dans un palace à Casablanca que les deux sociétés Luigi Lavazza Spa et Cafés Sahara ont scellé une coopération visant à distribuer les produits de la première par la seconde. Objectif : Lavazza souhaite renforcer sa présence commerciale au Maroc.
• De G à D, A. Astaïb, O. Nasrollah, C. Noseda, M. Astaïb et M. Arcangeli.
Mercredi 22 décembre 2004, Luigi Lavazza Spa, le plus important torréfacteur italien, et la société des Cafés Sahara, principal torréfacteur et distributeur de produits café au Maroc, ont conclu un nouvel accord de collaboration prévoyant la distribution, par Cafés Sahara, des produits Lavazza, en grains et moulus sur l'ensemble du territoire marocain. Lavazza, leader du segment Espresso Italien au Maroc, est présente sur ce marché depuis 1994. Pour l'entreprise italienne, engagée dans la définition d'un nouveau cadre stratégique prévoyant une série d'alliances avec de grands torréfacteurs locaux situés dans différents pays, afin de créer les synergies nécessaires à la distribution et l'offre finale au consommateur, la société des Cafés Sahara constitue un partenaire idéal au Maroc. En effet, la société des Cafés Sahara est le premier importateur de café cru au Maroc, deuxième en ce qui concerne les parts de marché Retail et est introduite dans les plus importants canaux de la grande et de la petite distribution. La société devient donc le distributeur officiel des produits Lavazza en grains et moulus pour divers secteurs. S'agissant du pré-dosé en capsule Lavazza, la société Top Class Espresso demeure le distributeur officiel des produits Espresso Point. Lavazza, qui a l'objectif de garantir la meilleure qualité de l'espresso à l'italienne dans le monde, a prévu d'ouvrir en 2005 un Training Centre au Maroc. Celui-ci viendra ainsi s'intégrer au réseau de Training Centres Lavazza, actuellement présents dans plus de 20 pays du monde entier. Les Training Centres sont des structures consacrées à la formation sur le café et s'adressent à un public constitué d'opérateurs du secteur mais aussi de journalistes et de leaders d'opinion. Ils abritent en outre les laboratoires d'expérimentation où naissent les recettes spéciales à base de cafés telles que I Piaceri del caffè. Grâce à ce réseau, Lavazza diffuse dans le monde entier son savoir sur la culture du café et les meilleures modalités de préparation du véritable espresso Lavazza.
Carte de visite
Cafés Sahara
La société des Cafés Sahara compte à son actif plus de 30 ans de savoir faire. Fondée en 1973, la société des cafés Sahara opère depuis toutes ces années dans l'importation, la torréfaction et la vente du café en vrac, pour être aujourd'hui le 1er importateur du café au Maroc.
En 1998, le Président fondateur de la société a mis toute son expérience dans la création d'une importante usine d'une capacité de production de 70 tonnes / jour, disposant d'une technologie très avancée et d'installations ultramodernes, 100% informatisées, destinées à la torréfaction et au conditionnement du café.
Lavazza
Depuis 1895, Lavazza a parcouru plus d'un siècle d'histoire en se consacrant au café. Une famille, quatre générations et une grande passion qui ont amené l'entreprise à devenir l'une des industries de torréfaction et de vente de café les plus importantes au monde. L'histoire de Lavazza commence avec la petite épicerie ouverte par Luigi Lavazza en 1895, qui, après s'être spécialisée dans la torréfaction et dans le commerce du café en gros et au détail, en 1927, est devenue l'actuelle Luigi Lavazza Spa, Au début des années soixante, Lavazza, première entreprise en Italie, met sur le marché les emballages sous-vide de café moulu.
La BAD prête 154 millions de dollars au Maroc
Réformer l'administration
• Omar Kebbaj.
La Banque africaine de développement (BAD) que préside Omar Kabbaj, vient d'appuyer les efforts du Maroc pour réformer l'administration publique et améliorer ainsi sa performance et sa compétitivité. Le Conseil d'administration de la BAD a en effet approuvé lundi 20 décembre 2004 à Tunis un prêt de 154 millions de dollars sous la forme d'une contribution budgétaire au programme d'appui à la réforme de l'administration publique.
Le programme vise à favoriser une croissance économique forte et un développement durable en assurant à la fois compétitivité et viabilité macroéconomique à moyen terme. Le programme comporte quatre grands volets dont le renforcement de la gestion des finances publiques, le renforcement de l'efficacité de la gestion des ressources humaines et la maîtrise de l'évolution de la masse salariale. La réussite d'un processus de déconcentration et la simplification des procédures administratives auront un effet direct sur les entreprises en tant qu'usagers de l'administration publique. La mise en œuvre de ce programme dans son volet ressources humaines aura un impact positif sur la qualité des services rendus au niveau des 12 ministères représentant 80% de l'effectif de la fonction publique.
La Banque mondiale et l'Union européenne contribueront au financement de ce programme avec des prêts respectifs de 100 et 79 millions d'euros. Les opérations de la BAD au Maroc ont commencé en 1970. À ce jour, les engagements de la banque dans le pays se chiffrent à 45,60 milliards de dirhams répartie sur un total de 84 opérations.
Centrale laitière renforce ses actions sociales
Au chevet de l'élève
• Driss Bencheikh.
La société Centrale laitière que préside depuis peu Driss Bencheikh continue d'investir davantage le terrain du social. Parmi les causes défendues figure la lutte contre l'échec scolaire.
Pour cela, un programme baptisé «Un sourire vers l'avenir» a été lancé. Cette opération fait partie d'un vaste programme sur cinq ans mis en place par les deux sociétés en partenariat avec le ministère de
l'Education nationale dans le cadre d'une convention signée le 28 mai 2003.
Dans le cadre de cette convention, l'année 2004 a vu la réalisation de plusieurs actions d'envergure dont le renforcement nutritionnel, la sensibilisation à l'équilibre nutritionnel et la prise en charge d'élèves démunis et malentendants.
À travers la première action, la société entend faire prendre conscience aux enfants de l'importance d'une nutrition saine et équilibrée pour la réussite scolaire.
À cet effet, un petit-déjeuner équilibré comprenant un yaourt, un biscuit et un fromage a été offert cette année à 50 000 élèves de l'enseignement primaire.
Quant à la seconde action, elle a profité le 24 mai 2004 à 800 000 élèves de seconde année des classes primaires à travers tout le Maroc.
Dépistage
Ces derniers ont suivi un cours de sensibilisation autour du thème : «Le petit-déjeuner sain et équilibré». Des supports pédagogiques permettant d'illustrer et de mémoriser les messages essentiels des cours ont été conçus à cette occasion. À ce jour, 1 600 000 élèves ont bénéficié de ce cours de sensibilisation.
Dans le cadre du soutien apporté aux élèves démunis, la Centrale laitière a concocté une opération visant à aider les enfants qui souffrent d'un déficit auditif en organisant un dépistage précoce et un appareillage auditif adéquat.
Royal air Maroc lance deux vols hebdomadaires Casa-Errachidia
Un aller-retour à 850 Dh
Après avoir lancé le vol Casa-Essaouira, la RAM vient d'inaugurer le vol Casa-Errachidia à raison de deux voyages par semaine. Objectif : participer, aux côtés des autorités de la ville, à dynamiser la région d'Errachidia.
• Mohamed Berrada.
Royal air Maroc vient de faire chuter les tarifs des vols intérieurs pour encourager le Marocain à voyager davantage à l'intérieur du Maroc. Cette nouvelle politique tarifaire constitue une première dans l'histoire commerciale de la RAM puisqu'elle n'a jamais procédé à une baisse aussi vertigineuse des prix. Son objectif est non seulement de doper le tourisme national mais de banaliser le transport par avion. Autre action entreprise par la RAM : elle vient de renouer les liens avec deux villes marocaines, Essaouira et Errachidia, par l'inauguration de vols directs qui lient ces deux villes à Casablanca. Dans ce cadre, et confiante dans le potentiel touristique et économique de la région de Meknès-Tafilalt, la compagnie a lancé, au départ de Casablanca, à partir du 24 décembre 2004, deux dessertes hebdomadaires à destination de la ville d'Errachidia, les vendredi et lundi. Cette liaison permettra aux nationaux de profiter d'un week-end dans cette ville aux grandes potentialités touristiques et culturelles. Afin de promouvoir ces vols et donner toutes les chances de succès à cette nouvelle ligne, Royal air Maroc a mis en place des formules incitatives et attractives au niveau des horaires et tarifs (850 dirhams TTC aller-retour).
Volonté
Une convention de partenariat a été signée le 20 décembre 2004 au siège de la compagnie nationale entre Mohamed Berrada, son président, et Said Chbaâtou, président du conseil régional de Meknès-Tafilalt. Le vol inaugural de cette nouvelle ligne aérienne a eu lieu vendredi 24 décembre 2004 lors d'un voyage de presse organisé à cet effet. Il faut rappeler que la RAM a lancé cette liaison aérienne après avoir reçu le soutien ferme et inconditionnel des autorités de la ville pour apporter leur contribution financière à cette opération. Si la RAM s'est engagée à assurer une certaine régularité des vols, les autorités de la ville n'ont pas caché leur volonté de faire d'Errachidia une ville touristique potentielle pour tous les atouts naturels et culturels dont elle dispose.
Attraits
Actuellement, Errachidia arrive en queue de peloton des villes touristiques nationales. Mais, le défi est grand : Errachidia ambitionne d'atteindre le deuxième rang après Marrakech. Elle compte ainsi dépasser la ville d'Agadir dont le niveau touristique commence à s'affaisser en raison d'une conjoncture économique et touristique en perte de vitesse. Mais comment y arriver ? Les responsables de la ville ne manquent pas d'idées: ils veulent multiplier les festivals et les manifestations culturels, dont la fameuse soirée mystique organisée en 2004 et qui a eu un succès phénoménal.
En plus, la région d'Errachidia dispose de zones mythiques et extraordinairement belles, dont la région de Merzouga. À elle seule, cette région peut attirer un nombre impressionnant de touristes pour les attraits et les grandes qualités naturelles dont elle dispose.
Conférence portuaire panafricaine en Egypte
Débat et concertation
• Mustapha Barroug.
L'association panafricaine de coopération portuaire en coordination avec l'association internationale des ports et rades, a tenu, du 13 au 15 décembre 2004, la quatrième session de la conférence portuaire panafricaine à Alexandrie, en Egypte, sous le thème: «développement et sécurité des ports». Cette conférence a été l'occasion de tenir le conseil de l'association panafricaine en présence de trois associations régionales africaines fondatrices à savoir l'Union des administrateurs portuaires du nord de l'Afrique, présidée par Mustapha Barroug, directeur général de l'ODEP, l'association de gestion des ports de l'Afrique de l'Ouest et du Centre et l'association de gestion des ports de l'Afrique de l'Est et Australe.
Ont pris part à cette importante manifestation les ports africains, les ports européens et des entreprises portuaires venant d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique. Une foire portuaire a été également organisée à cette occasion à laquelle les nouvelles technologies en matière portuaire et activités connexes ont été exposées. Lors de l'ouverture de cette conférence, Mustapha Barroug a mis l'accent dans son discours sur le rôle primordial des ports dans les économies de leurs pays respectifs, vu les défis imposés par la mondialisation et les changements que connaît le secteur à l'échelle internationale. De plus, il a passé en revue les nouvelles mesures découlant de l'application du code ISPS et de son entrée en vigueur appelant à une large coopération entre les ports africains dans tous les domaines pour relever les défis.
Le groupe hôteier KTH-KTI rénove ses palaces
Tour Hassan resplendit
• Mohamed Benamour.
C'est à un véritable site paradisiaque que sont conviés ceux qui fréquentent l'hôtel Tour Hassan à Rabat, les Merinides à Fès ou encore le Berbère Palace de Ouarzazate. Trois palaces dont le groupe KTH-KTI, présidé par Mohamed Benamor, a la responsabilité. Trois palaces qui ont connu un coup de lifting assez remarquable.
Mais c'est la Tour Hassan de Rabat, un fleuron de l'industrie hôtelière marocaine, qui reste de loin le meilleur des trois.
Sa décoration sublime et le mariage réussi entre la tradition du bâtiment et les nouveautés introduites, ses jardins… laissent rêveur. Pour M. Laâlej, directeur général du groupe KTH-KTI, il n'y a pas de secret. «Il faut gagner le pari de la concurrence qui est de plus en rude. Notre groupe a le savoir-faire nécessaire et la maîtrise de tous les segments du secteur hôtelier. Et, contrairement à ce que l'on peut penser, nous sommes en mesure d'aller gérer des unités hôtelières à l'étranger et non demander l'expertise étrangère pour gérer les nôtres», dit-il. La recette, d'après lui, une formation continue du personnel et une gestion rationnelle des unités. Tout cela marié au sens inné de l'hospitalité marocaine. Le groupe, qui organise une fête de fin d'année remarquable avec des stars mondiales qui animeront la nuit à l'hôtel Hassan, changera dans peu de temps d'identité visuelle et compte lancer une vaste campagne de communication pour mieux vendre le savoir-faire hôtelier marocain. Et quand on sait que derrière il y a de véritables professionnels du tourisme, M. Benamor en tête, on peut dire que le résultat ne risque pas de nous surprendre.