Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    L'épidémie de coronavirus au Maroc : 30 cas répertoriés à 22h00    Coronavirus: une nouvelle vague de ressortissants français bloqués a pu quitter le Maroc    Commande publique : une réponse urgente à la pandémie du coronavirus    Propos racistes envers l'Afrique tenus sur la Chaine LCI : Le Club des Avocats du Maroc explique sa décision d'ester en justice    Il est temps de passer au dépistage massif    Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    Les soldats de l'ombre en rangs serrés contre le Covid-19    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    L'administration publique entre à petits pas dans l'ère du numérique    Allégement du déficit du compte courant    4.835 personnes poursuivies pour violation de l'état d'urgence sanitaire    Brèves    L'hôpital de campagne de Benslimane prêt à entrer en action    Groupe Walili: Contribution de 2 MDH au Fonds spécial anti-coronavirus    Amine Diouri: «toutes les entreprises sont touchées et c'est encore tôt pour faire les comptes»    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Harit renonce à une partie de son salaire    Violences à l'égard des femmes en confinement : L'appel des associations féministes    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Des cellules de communication à la disposition des personnes autistes    Indemnités CNSS : plus de 700.000 salariés déclarés au 1er avril    Rapatriement des corps de défunts pour être inhumés au Maroc : L'Ambassade du Maroc en France apporte des précisions    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Une Marocaine nommée à une Commission Mondiale de l'Unesco    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aéronautique: Le Maroc renforce sa compétitivité
Publié dans MarocHebdo le 13 - 05 - 2011

SOUS-TRAITANCE. La compétitivité du Maroc en aéronautique a une longueur d'avance sur ses concurrents. Les futurs investisseurs mondiaux dans la première plateforme industrielle dédié au secteur bénéficieront de nombreux avantages.
Le Plan Emergence industrielle est sur les bons rails. Dans le secteur de l'aéronautique, en particulier, l'évolution est remarquable. Ces dernières années, le Maroc a réussi à séduire des opérateurs mondiaux du secteur à sous-traiter au Maroc, à Nouaceur plus précisément. Aujourd'hui, la compétitivité du Maroc sur cette industrie de pointe gagne des points. Deux postulats le confirment. D'abord, l'Institut des Métiers de l'Aéronautique (IMA) a été inauguré officiellement, le 6 mai à Nouaceur, par S.M le Roi.
Le centre, représentant un investissement de 113,5 millions de dirhams, est le fruit d'un partenariat entre l'Etat (ministères de l'Emploi et de la Formation professionnelle, de l'Industrie, de l'Economie et des finances), le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), l'Agence française de Développement (AFD) et l'Union des Industries des Métiers de la Métallurgie (UIMM).
«La qualification des ressources humaines a toujours été la préoccupation du secteur. L'Institut permettra une meilleure employabilité des jeunes ainsi que la formation des salariés en cours d'emploi pour une meilleure adaptabilité dans des métiers en constante évolution », souligne Hamid Benbrahim El Andaloussi, président de l'IMA et du GIMAS.
Avantages compétitifs Le deuxième postulat de la compétitivité du Maroc est, indéniablement, le lancement par le Souverain, le même jour, des travaux d'une plateforme industrielle de nouvelle génération dédiée, la première du genre au Maroc. Mid Parc est beaucoup plus qu'un parc entièrement équipé, il est également une plateforme logistique de premier plan. Les travaux de construction de la plateforme sont confiés à MedZ, filiale de CDG Développement.
D'une superficie de 125 hectares, le projet, qui mobilisera une enveloppe budgétaire de 743 millions de dirhams, est situé à proximité de l'aéroport Mohammed V de Casablanca. Sa rentabilité économique est tracée. Il générera plus de 15.000 emplois. Côté rentabilité financière, le parc devrait drainer des investissements induits de près de 4 milliards de dirhams. Concrètement, cette plateforme industrielle intégrée (P2I), qui cible les opérateurs de l'industrie aéronautique, spatiale, la défense, bénéficie d'un statut de zone franche d'exportation offrant ainsi des avantages administratifs, fiscaux et douaniers.
En termes d'aides à l'investissement, l'Etat offre des subventions à l'installation qui peuvent atteindre 10 à 20% de l'investissement global. Côté formation, des subventions de plus de 5.500 dirhams par employé seront versées aux entreprises implantées. Qui dit mieux?