L'Afrique et le Maghreb ont leur TGV !    Signature d'une convention et suivi de plusieurs projets : Aziz Akhannouch au chevet de l'Oriental    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    Santé. Le secteur attend un traitement de choc    Edito : Graine d'écosystème    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Maroc-Cameroun : Objectif, ne pas jouer la survie face au Malawi    Le Maroc nommé président de l'Observatoire Africain de Sécurité Routière    PLF 2019. Le budget voté ce vendredi    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Esbroufe    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    News    Le développement humain au Maroc est loin d'être satisfaisant : Le classement PNUD en dit long    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    Les bénéficiaires d'un projet immobilier à Ben Slimane expriment leur ras-le-bol    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    L'armateur CMA CGM lance une caravane au profit des producteurs agricoles marocains    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Kénitra : L'auteur d'un meurtre activement recherché    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Pour favoriser leur accès au sport : TIBU et la MDJS partagent la passion du basket avec les jeunes ruraux    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit    Casablanca American School : Adoption d'un plan d'action pour les 3 années à venir    Maroc-Algérie: Le ministère fédéral des Affaires étrangères salue la proposition royale    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations        1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hassania d'Agadir : L'entraîneur Eugène Moldovane victime de son propre succès !
Publié dans Agadirnet le 19 - 11 - 2006

Le limogeage du coach du Hassania Union Sports d'Agadir Eugène Moldovane au lendemain de la défaite du club Soussi en finale de la Coupe du Trône continue de susciter de grands débats que ce soit aux bureaux, dans les célèbres cafés des quartiers «Talborjt» ... et même à Souk El Had.
Moldovane qui avait réalisé une saison 2005/2006 plus qu'honorable, fut tout simplement victime de son propre succès !
S'agissant justement du parcours du HUSA en Coupe du Trône, les Soussis ont éliminé, sous la houlette du coach Moldovane, quatre bonnes équipes de notre championnat national. Au premier tour (seizièmes de finale) le HUSA a battu l'OCS de Aziz Amri à Safi même par (1-2) avant d'ajouter à leur tableau de chasse le Wydad de Casablanca, futur champion du Maroc, le Raja (sur forfait) ... et le CODM de Meknès en demi-finale (1-0).
D'aucuns pensent que le fait d'atteindre une finale de la coupe est déjà un exploit surtout que la Gazelle du Souss a joué sa première finale il y a belle lurette (1963 contre le K.A.C.M).
Moldovane aurait été fêté comme héros, dans un autre pays !
En championnat aussi Moldovane et ses hommes n'avaient pas démérité, au contraire. Ils ont réalisé une belle saison avec notamment, une cinquième place au tableau final, synonyme d'une qualification en Coupe de la C.A.F.
Le Hassania était le seul club à avoir battu le futur champion et son dauphin, les F.A.R.
Moldovane est aussi l'un des entraîneurs à avoir forcé le match nul au Raja et au Wydad dans leur fief et devant leur public à Casablanca.
Pour revenir à ce début de saison mi-figue, mi-raisin et à cette défaite en finale de Dame coupe, il faut reconnaître que le bureau dirigeant assume une (très) bonne part de responsabilité dans cet échec. Il a effectué, et c'est là où le bas blesse, un certain nombre de recrutements aléatoires. En voulant renforcer une ossature, déjà vieillie, le bureau dirigeant a «embauché» des éléments qui frôlent la trentaine !
Aussi, quelle mouche a piqué les dirigeants gadiris qui ont opté pour une concentration, sous un soleil de plomb, à Taroudant pour préparer leur match contre l'O.C.K.
Et comment peut-on expliquer ce «prêt» à un petit club de Oman pour une poignée de dollars et pour deux mois et à la veille de la finale, de Hicham El Allouli (le meneur du jeu et le poumon de cette équipe d'Agadir) ?
L'absence de Hicham a pesé lourd, très lourd dans la ligne médiane du HUSA, et le pauvre Moldovane a tout simplement servi, et on ne le dira jamais assez, de bouc émissaire.
Signalons enfin, que pour justifier ce divorce aussi bizarre qu'incompréhensible, le comité dirigeant du Hassania a débattu cette question du limogeage de Moldovane avec les joueurs avant de soumettre la décision à un référendum, du jamais vu !
Et à quoi bon de faire impliquer les joueurs dans une décision qui ne les concerne pas, une décision qui est en plus déjà prise à plus de 50 %. De toutes les façons, les joueurs seront avec le voeu du comité, c'est psychique.
Mais qu'en est-il de ces certains décideurs au sein du club soussi, maintenus au sein du comité dirigeant même s'ils étaient sortants lors de la récente assemblée générale du Hassania, pour qu'ils soient de la partie de cette fête de la coupe du Trône.. ?
Que feront-ils maintenant que la fête est gâchée.. ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.