R-M® fête ses 100 ans avec la marque suédoise Volvo    Entretien Exclusif – Jo-Wilfried Tsonga : « Je suis heureux de jouer à Marrakech ! »    Mawazine vibrera aux sons du hip-hop US avec Black Eyed Peas    La 1ère édition du Festival du cinéma québécois à Rabat    Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf : C'est parti !    International: Maroc Telecom résiste à la conjoncture    Hervé Renard passe au confessionnal    Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice    Repenser la chose migratoire!    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Said Amzazi suspend le dialogue avec les enseignants    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations, le président Ramaphosa sur place    Ukraine: Le comédien Volodymyr Zelensky remporte la présidentielle    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    Commissions parlementaires : Les nouveaux présidents élus    Algérie: Le PDG de Sonatrach limogé, celui d'un groupe privé en détention provisoire    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    Edito : Ramed, mort clinique?    DGSN : Lancement d'une large enquête judiciaire sur des centres d'appels fictifs    Cinq Marocains légèrement blessés dans un accident de la route à Cuba    Casablanca : Le BCIJ met la main sur 7 tonnes de chira    Aziz Akhannouch dresse un premier bilan    ONCF: Al Boraq transportera bientôt son millionième voyageur    850.000 MRE y sont attendus…    Kim Jong Un espère un sommet « couronné de succès et utile » avec Poutine    Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid    Le Maroc, une destination des plus dynamiques du moment    La Chambre des représentants exprime sa solidarité avec les détenus palestiniens    L'enfer tel que raconté par des Marocains de Syrie    La FDT boycotte le 1er Mai    Ces mystérieux objets au-delà de Neptune    Les chœurs de Notre-Dame, ces "orphelins" de la cathédrale    La grotte d'Ifri N'Abbou, un joyau naturel au potentiel touristique réel    Détenus d'Al Hoceima : Driss Lachguar reçoit une délégation d'ONG des droits de l'Homme    Poursuite de la généralisation du guichet numérique des autorisations    Le PDG du plus grand groupe privé algérien incarcéré    Après le titre, objectif Coupe de France avec Neymar pour le PSG    Chelsea manque l'occasion de monter sur le podium    Colloque international sur la "Digitalisation-numérisation au service de la gouvernance"    Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour    Le long métrage marocain "Le Miracle du Saint Inconnu" en compétition à la 58ème semaine de la critique de Cannes    Sept tonnes de haschich saisies à Casablanca    Les avocats plaident pour une réforme de fond    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hassania d'Agadir : L'entraîneur Eugène Moldovane victime de son propre succès !
Publié dans Agadirnet le 19 - 11 - 2006

Le limogeage du coach du Hassania Union Sports d'Agadir Eugène Moldovane au lendemain de la défaite du club Soussi en finale de la Coupe du Trône continue de susciter de grands débats que ce soit aux bureaux, dans les célèbres cafés des quartiers «Talborjt» ... et même à Souk El Had.
Moldovane qui avait réalisé une saison 2005/2006 plus qu'honorable, fut tout simplement victime de son propre succès !
S'agissant justement du parcours du HUSA en Coupe du Trône, les Soussis ont éliminé, sous la houlette du coach Moldovane, quatre bonnes équipes de notre championnat national. Au premier tour (seizièmes de finale) le HUSA a battu l'OCS de Aziz Amri à Safi même par (1-2) avant d'ajouter à leur tableau de chasse le Wydad de Casablanca, futur champion du Maroc, le Raja (sur forfait) ... et le CODM de Meknès en demi-finale (1-0).
D'aucuns pensent que le fait d'atteindre une finale de la coupe est déjà un exploit surtout que la Gazelle du Souss a joué sa première finale il y a belle lurette (1963 contre le K.A.C.M).
Moldovane aurait été fêté comme héros, dans un autre pays !
En championnat aussi Moldovane et ses hommes n'avaient pas démérité, au contraire. Ils ont réalisé une belle saison avec notamment, une cinquième place au tableau final, synonyme d'une qualification en Coupe de la C.A.F.
Le Hassania était le seul club à avoir battu le futur champion et son dauphin, les F.A.R.
Moldovane est aussi l'un des entraîneurs à avoir forcé le match nul au Raja et au Wydad dans leur fief et devant leur public à Casablanca.
Pour revenir à ce début de saison mi-figue, mi-raisin et à cette défaite en finale de Dame coupe, il faut reconnaître que le bureau dirigeant assume une (très) bonne part de responsabilité dans cet échec. Il a effectué, et c'est là où le bas blesse, un certain nombre de recrutements aléatoires. En voulant renforcer une ossature, déjà vieillie, le bureau dirigeant a «embauché» des éléments qui frôlent la trentaine !
Aussi, quelle mouche a piqué les dirigeants gadiris qui ont opté pour une concentration, sous un soleil de plomb, à Taroudant pour préparer leur match contre l'O.C.K.
Et comment peut-on expliquer ce «prêt» à un petit club de Oman pour une poignée de dollars et pour deux mois et à la veille de la finale, de Hicham El Allouli (le meneur du jeu et le poumon de cette équipe d'Agadir) ?
L'absence de Hicham a pesé lourd, très lourd dans la ligne médiane du HUSA, et le pauvre Moldovane a tout simplement servi, et on ne le dira jamais assez, de bouc émissaire.
Signalons enfin, que pour justifier ce divorce aussi bizarre qu'incompréhensible, le comité dirigeant du Hassania a débattu cette question du limogeage de Moldovane avec les joueurs avant de soumettre la décision à un référendum, du jamais vu !
Et à quoi bon de faire impliquer les joueurs dans une décision qui ne les concerne pas, une décision qui est en plus déjà prise à plus de 50 %. De toutes les façons, les joueurs seront avec le voeu du comité, c'est psychique.
Mais qu'en est-il de ces certains décideurs au sein du club soussi, maintenus au sein du comité dirigeant même s'ils étaient sortants lors de la récente assemblée générale du Hassania, pour qu'ils soient de la partie de cette fête de la coupe du Trône.. ?
Que feront-ils maintenant que la fête est gâchée.. ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.