Communiqué du bureau politique du PPS    Air Arabia lance une nouvelle liaison entre Casablanca et Rennes    Nos vœux    La main de Bouchaïb Habbouli...    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    SM le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection    Le Bayern, Liverpool et City enchaînent, le Real échappe au pire    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Comment protéger nos enfants contre le harcèlement et les abus sexuels dans les espaces publics?    Le roi Mohammed VI écrit au président tchèque    PLF 2021 : les appréciations du patronat    Le ministère des Finances propose aux investisseurs ses lignes de crédits    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Un gouvernement terne et indolent!    GP du Portugal de F1 : Lewis Hamilton bat le record de victoires de Michael Schumacher    «Plaidoirie pour un Maroc laïque»    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer    Le roi de Thaïlande: un monarque doublement désavoué    France-Islam : Halte à l'escalade    La sécurité alimentaire à l'épreuve de la pandémie    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    L'ONMT fonde ses espoirs sur l'international    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Edito : Software    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    Covid-19 : Le président algérien hospitalisé    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    Ecomondo et Key Energy basculent vers le digital : 15 jours d'économie verte en Italie    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Coup de tonnerre au Barça: Bartomeu démissionne !    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Bartomeu: Messi est la clé du nouveau projet du FC Barcelone    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vitamine D : Indispensable à la santé des os, mais pas seulement
Publié dans Albayane le 26 - 12 - 2011

Nous allons aborder un sujet qui n'a rien avoir avec ceux auxquels nous vous avons habitué sur ces mêmes colonnes, un sujet qui traite de la vitamine D. Pourquoi ce regain d'attention pour cette vitamine ? Vous le savez sans doute, la vitamine D est indispensable à la santé de nos os Sans cette vitamine, on absorbe mal le calcium. Mais le rôle de cette vitamine semble bien ne pas se limiter à l'entretien des os, comme le démontrent les études qui foisonnent sur ce sujet en ce moment. Les éclaircissements. Soulever la question relative à la vitamine D, ses actions sur l'organisme, ses effets quand il y a une carence, reste un sujet très important surtout quand on sait qu'aujourd'hui 95 % des femmes présentent une carence en vitamine D. Ce constat a été fait par la Société Marocaine de Rhumatologie qui ne manque aucune occasion pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'Ostéoporose, une maladie sournoise qui détruit les os. Les études réalisées pour cerner cette maladie ont conclu à une prévalence de 35 % chez les femmes de plus de 50 ans et de 60 % chez les plus de 60 ans. En outre le taux de carence en vitamine A, Fer, vitamine D, Iode ou encore calcium continu de causer des troubles chez l'enfant, plus précisément en milieu rural. Retards de croissance, léthargie, rachitisme, retard mental, risque d'ostéoporose… menacent ces enfants.
Pourtant, de simples gestes quotidiens peuvent prévenir cette maladie aux conséquences parfois dramatiques nécessitant une prise en charge lourde en milieu spécialisé et des coûts exorbitants, sans oublier l'altération de la qualité de vie. Pour prévenir ce tableau sombre, il suffit d'adopter des mesures hygiéno-diététiques simples, une alimentation saine et équilibrée, un apport suffisant en calcium et vitamine D ce qui garantit une structure osseuse saine.
-D'où vient la vitamine D ?
Elle a deux origines.
L'exposition au soleil principalement et l'alimentation pour une autre part. Dans la peau, elle est synthétisée sous l'effet des rayons ultraviolets (UVB). Si la source principale de vitamine D reste le soleil, l'alimentation n'est pas à négliger. Les aliments les plus riches en vitamine D sont principalement les poissons gras comme le saumon, le hareng, la sardine, le thon, le maquereau ou les anchois. Les huiles de poissons sont aussi très riches en vitamine D : l'huile de foie de morue est bien connue pour ses bienfaits et pour son goût désagréable.
On trouve aussi de la vitamine D en quantités plus faibles dans les huîtres, les céréales, le jaune d'œuf, la margarine, les champignons et les foies d'animaux.
De façon générale, la vitamine D est associée à des aliments gras. Toutes ces formes sont absorbées dans l'intestin grêle grâce aux sels biliaires. La vitamine D passe ensuite dans le sang, qui la véhicule jusqu'au foie, où elle subit une première transformation, pour être disponible sous forme de réserve. Puis elle est acheminée jusqu'aux reins qui produisent sa forme active dans notre organisme.
-A quoi sert la vitamine D ?
Son rôle principal est de favoriser l'absorption du calcium, indispensable à la minéralisation des os. C'est pourquoi les enfants qui en manquent souffrent de rachitisme. Cette maladie a pratiquement disparue depuis l'introduction de la vitamine D sous forme de gouttes que l'on donne aux petits.
Il faut savoir que les personnes âgées vivant seules qui ont une alimentation déséquilibrée avec un déficit en apport tant des groupes d'aliments que des différentes vitamines ont des os fragiles qui se déminéralisent plus vite, ainsi que la fonte musculaire, d'où les chutes et les fractures dont sont victimes les personnes âgées et plus particulièrement les femmes. Outre l'alimentation, l'exposition au soleil est essentielle, mais cela ne signifie pas que l'on doit rester toute une journée à rôtir sous le soleil. La vitamine D est aussi impliquée dans de nombreux mécanismes cellulaires, notamment ceux de notre système immunitaire.
-Comment savoir si on fabrique assez de Vitamine D ?
La seule façon de le savoir, c'est de faire un dosage sanguin de vitamine D. Mais selon les spécialistes au-delà de 45-50 ans l'insuffisance en vitamine D est fréquente et il est toujours utile dans ces cas et à ces âges de consulter votre médecin traitant qui ne manquera pas de faire le point avec vous et qui vous prescrira tous les examens que vous devrez faire pour plus de tranquillité…
Mais ce dosage est nécessaire dans des situations particulières, surtout après la survenue d'une fracture à la suite d'un traumatisme minime surtout chez les personnes qui ne s'exposent pas au soleil, ça existe même chez nous où pourtant le soleil est présent toute l'année. En effet le manque d'ensoleillement est responsable d'une baisse de la synthèse de vitamine D. Cette vitamine est nécessaire pour l'absorption du calcium alimentaire par l'intestin et la minéralisation du tissu osseux. Le dosage de la vitamine D dans certaines maladies (des reins notamment, mais aussi en cas de traitement antiépileptique ou de toute autre affection de longue durée)…Pour tous les autres, pas d'inquiétude. Surtout si vous vous exposez raisonnablement au soleil, (visage, bras et jambes), si vous partez en vacances au soleil, vous faites assez de réserves pour avoir un taux vitamine D suffisant pendant toute l'année.
-Qui a besoin d'un apport sous forme de médicament ?
Les enfants dès la naissance et jusqu'à l'âge de 4 ans, ainsi que les femmes enceintes devant accoucher en hiver ou au printemps. Car elles ont peu pris le soleil les derniers mois de leur grossesse. Les médecins en prescrivent aussi aux personnes âgées et, de plus en plus, aux femmes après la cinquantaine qui ont une vie citadine et travaillent à l'intérieur. Il faut y ajouter les personnes alitées. Les femmes traitées pour un cancer du sein sont souvent dans ce cas. Les femmes qui portent le voile intégral et qui ne s'exposent pratiquement pas au soleil.
-Un excès de vitamine D peut- il être néfaste ?
Un excès en vitamine D dans l'organisme peut provoquer une grave intoxication. L'organisme la stocke. Ce qui signifie que l'organisme peut faire suffisamment de réserves et les utiliser quand il en a besoin. Mais cela signifie aussi qu'il ne l'élimine pas automatiquement, et qu'il peut être dangereux de se supplémenter en excès. En cas d'excès de vitamine D, on peut observer une augmentation importante du taux de calcium dans l'urine, pouvant entraîner la formation de calculs rénaux. Un tel surplus peut également provoquer une grave hypercalcémie (un taux anormalement élevé de calcium dans le sang) entraînant de graves douleurs abdominales, des vomissements, une perte d'appétit, des faiblesses musculaires, ou encore de graves constipations.
Besoins en vitamine D
Les besoins sont difficiles à évaluer car ils varient avec le degré d'exposition au soleil et le degré de pigmentation de la peau. Ils sont théoriquement nuls si l'exposition du corps au soleil est suffisante. Un apport en vitamine D est nécessaire dans les pays où l'ensoleillement est faible, surtout chez l'enfant pendant les deux ou trois premières années de la vie. Pour conclure nous ne pouvons que recommander à nos lecteurs de privilégier une alimentation saine et équilibrée pour assurer un apport quotidien en vitamine D à l'organisme, ce qui garantit de réels bienfaits.
La vitamine D régularise le système immunitaire, elle réduirait le risque de sclérose en plaques et elle pourrait jouer un rôle au niveau de l'activité cérébrale plus tard dans la vie. Elle est probablement liée au maintien d'un poids corporel sain, elle peut réduire la gravité et la fréquence des symptômes asthmatiques ainsi que les risques d'hospitalisation des asthmatiques. Il a été démontré qu'elle réduit le risque d'arthrite rhumatoïde chez les femmes et différentes études ont montré que les gens dont l'apport en vitamine D est adéquat courent considérablement moins de risque de souffrir du cancer que les personnes dont les taux sont plus faibles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.