OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La promotion de la lecture à l'ère de la révolution numérique
Publié dans Albayane le 23 - 04 - 2017

Sur fond d'un bouleversement numérique exponentiel, le livre sera célébré ce dimanche par l'UNESCO à l'occasion de la Journée mondiale du livre et du droit de l'auteur, un événement rendant hommage à l'acte de la lecture.
Coïncidant avec une date significative pour la littérature mondiale (le 23 avril) car marquant la disparition ou la naissance d'éminents écrivains tels que Cervantes, Shakespeare ou encore Vladimir Nabokov, cette célébration souligne tout l'intérêt de la lecture des livres dans une ère de plus en plus imprégnée par une spectaculaire révolution digitale.
La lecture est bénéfique à plusieurs titres, car non seulement elle favorise l'amélioration du vocabulaire et de la langue, l'élargissement des horizons de tout un chacun et la réflexion critique, mais elle permet également d'apprendre à ne pas rejeter autrui. D'ailleurs, cette journée sera consacrée cette année aux personnes aveugles ou souffrant d'une déficience visuelle, dans un souci de promouvoir une société de savoir inclusive, pluraliste et équitable.
L'écrivain marocain d'expression française, Moha Souag, abonde dans ce sens, en considérant que la lecture permet d'entrer en contact avec une autre personne. « C'est ce qu'on appelle généralement la formation d'un début empathie, du début d'une ouverture vers les autres », indique-t-il dans une déclaration à la MAP.
M. Souag distingue deux dimensions de l'acte de la lecture, à savoir celle fonctionnelle, par laquelle la lecture est un moyen de se remettre en question et d'être en contact des manières différentes de penser, et celle du plaisir personnel, où la lecture permet de « rêver et d'imaginer des mondes qu'il serait impossible de connaître en une seule vie ».
La lecture n'est pas un domaine isolé, car elle fait partie de tout un ensemble (culture et production intellectuelle d'un peuple, génie d'une civilisation) et permet à tout peuple d'exister pour lui-même et pour les autres peuples, souligne l'écrivain doublement lauréat du prix Grand Atlas (2008, 2014).
Il relève, dans ce sens, l'existence de plusieurs rapports indéfectibles entre la lecture, le théâtre, le cinéma, la musique et les arts plastiques, estimant qu' »un peuple qui ne lit pas, ne réfléchit pas ».
A cet effet, Moha Souag met un accent particulier sur l'importance de la formation des enseignants afin d'améliorer le rapport qu'entretiennent les citoyens marocains, notamment les jeunes, avec le livre, tout en jugeant que l'école est « le seul moyen de faire aimer la lecture aux enfants ».
La consécration de ce rôle clé de l'école dans la promotion de la lecture échoit à tous et nécessite un effort de coordination entre les différentes parties prenantes, y compris l'Etat et la société civile.
Un exemple de cet engagement est incarné par l'association Ecole 21 (pour l'école du 21ème siècle) dont l'action est destinée au soutien à la réussite scolaire et éducative par l'entremise de la création de bibliothèques scolaires dans l'objectif d'inciter les enfants et jeunes marocains à la lecture.
Agissant dans une perspective de co-développement humain, l'association a signé en 2011 une convention de partenariat avec le Comité provincial pour le développement humain de la province d'El Jadida, l'Association provinciale des affaires culturelles et la Délégation provinciale du ministère de l'Education nationale.
« Notre action se base avant tout sur le besoin des écoles et des professeurs en matière de la lecture et des livres » a déclaré à la MAP la présidente d'Ecole 21, Rabia Chaouchi Benbouzid.
Jusqu'ici, l'association fondée en 2009 à Montréal a réalisé trois bibliothèques dans trois écoles au bénéfice de plus de 2.000 enfants, à savoir les écoles Lalla Aicha El bahria et Al Immam Malik á Azemmour et Brahim Roudani á El Jadida, a-t-elle précisé.
Louable et méritant d'être soutenu et généralisé, ce genre d'initiatives démontre que dans une ère marquée par la diffusion croissante des tablettes et ordinateurs portables, la capacité de la lecture des livres à impacter Homme et société demeure résiliente et inaltérable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.