Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    Tunisie: La directrice de cabinet de Kaïs Saïed rend le tablier    Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Synonyme de raffinement, le caftan marocain sous les projecteurs à Abu Dhabi
Publié dans Albayane le 25 - 02 - 2018

Des caftans brodés ou perlés, aux couleurs variées... la maison de haute couture «Istabraq luxury caftan» présente des tenues élégantes mêlant différentes matières. Une nouvelle collection de cette maison de haute couture baptisée «Oiseaux du paradis» verra le jour à Abu Dhabi, où, le caftan marocain bénéficie d'un fort succès depuis quelques années. Constituée de caftans aussi majestueux que raffinés, cette collection s'inscrit en droite ligne de la tradition de «Istabraq luxury caftan». Les broderies, autant que les tissus incrustés de pierres précieuses, sont le parfait prolongement d'une créativité en constante évolution. Contactée par Al Bayane, Lamya Itsabraq, créatrice de la marque, nous rapproche de ce monde magnifique qui attire beaucoup de femmes, voire toutes!
Al Bayane : Pouvez-vous nous présenter « Istabraq luxury caftan » en quelques mots?
Lamya Istabraq : «Istabraq luxury caftan» est une maison de haute couture traditionnelle basée à Rabat, alliant avec grâce, la majesté et l'élégance de la couture beldi au raffinement et la délicatesse de la mode contemporaine.
Pourquoi avoir choisi précisément le Caftan?
J'ai choisi le caftan car c'est un domaine qui m'a toujours passionnée. Il me permet de donner libre cours à mon inspiration et je trouve beaucoup de plaisir et une grande satisfaction à créer des pièces qui subliment la beauté et la féminité.
Le caftant se «modernise» de plus en plus. Qu'en pensez-vous ? Le caftan traditionnel perd-il de son identité?
Je fais partie des gens qui encouragent la modernisation du caftan et je ne trouve absolument pas qu'il perd de son identité en se modernisant. C'est au contraire la meilleure manière de l'exporter et de faire connaître notre culture et notre beau patrimoine à l'international. D'ailleurs, on ne change rien à l'identité du caftan puisque nous utilisons toujours le savoir faire des artisans dans sa conception : «khedma d'maalem», « sfifa » et «aakad» etc. Ce qui change c'est la coupe de la tenue. Nous utilisons à cet effet des techniques modernes qui nous permettent d'avoir une tenue à l'air du temps, facile à porter et de mettre en valeur et sublimer la silhouette.
De quoi vous êtes vous inspirée pour votre nouvelle collection caftan ? Pourquoi avoir choisi de lancer cette dernière à Abu Dhabi ? Parlez-nous de cet événement.
Ma plus grande inspiration a toujours été la nature. Je suis une amoureuse intemporelle des beaux paysages, des fleurs et autres éléments de dame nature. Ma précédente collection a été d'ailleurs nommée «Jardin d'Eden» pour sa tendance fleurie, la richesse de ses étoffes et l'harmonie des couleurs et des matières. Celle ci sera baptisée «Oiseaux du paradis» car j'ai incorporé beaucoup de broderies en formes d'oiseaux avec des perlages et plumetis originaux.
Le choix du lancement de cette collection à Abu Dhabi n'est pas fortuit. Le caftan marocain bénéficie d'un fort engouement dans cette région et nos tenues traditionnelles y sont très prisées. J'ai voulu profiter du grand événement organisé par caftan du Maroc dans ce pays frère afin de partager notre expertise et notre amour pour le caftan. Celui-ci aura lieu aux somptueux émirats palace les 1, 2 et 3 mars avec la participation de plusieurs grands stylistes marocains et étrangers.
Où peut-on trouver vos caftans et quelles sont vos marges de prix?
Nos caftans sont disponibles dans notre showroom à Rabat, en attendant l'ouverture prochaine de notre premier magasin dans la capitale. Pour la marge de prix, nous avons de quoi satisfaire toutes les bourses. Nous disposons de caftans confectionnés à partir de tissus nobles achetés auprès de nos fournisseurs à l'étranger (France, Italie) sertis de pierres semi précieuses dont les broderies et perlages peuvent prendre jusqu'a 6 mois de travail, comme des caftans plus légers afin de nous permettre de nous adapter au budget et au choix de chacune de nos clientes. Bien évidemment, nous restons à la disposition de nos clientes pour du sur mesure.
Quel est le profil de votre clientèle aujourd'hui?
Notre clientèle est constituée de femmes de toutes tranches d'âge qui veulent se distinguer par l'élégance et la qualité.
Quels sont vos prochains projets?
Après l'événement d'Abu Dhabi, nous comptons prendre part à l'exposition «so'crea» qui aura lieu à Casablanca à l'hôtel Sofitel vers la fin du mois d'avril.
ACC : «Le caftan marocain bénéficie d'un fort engouement dans cette région et nos tenues traditionnelles y sont très prisées».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.